Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Attractivité du massif des Vosges – Le Préfet de région au Ballon-d’Alsace jeudi 8 octobre 2015 11 partenaires réunis autour d’un soutien partagé à l’économie et à l’attractivité du massif des Vosges.

image_pdfimage_print

9193_1

 

Les conventions interrégionales de massif sont inscrites dans la loi montagne de 1985, qui a fondé une politique nationale spécifique en faveur des massifs de montagne. Elles se distinguent par leur caractère interrégional et l’association à leur cofinancement des Régions et des Départements concernés par chacun des massifs.

Ces conventions constituent le principal outil d’intervention de la politique de la montagne et sont la déclinaison opérationnelle des schémas interrégionaux de massif réactualisés dans chacun des massifs en 2013 par les comités de massif qui ont été associés à leur conception.

La nouvelle convention interrégionale du massif des Vosges 2015-2020 rassemble ainsi autour d’objectifs partagés 11 partenaires : l’Etat, les Régions Alsace, Franche-Comté et Lorraine et les Départements de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, de la Haute-Saône, du Territoire de Belfort et des Vosges. Elle contractualise près de 46 millions d’euros sur 6 ans au profit de l’offre de services, de la valorisation économique des ressources du massif, de l’adaptation au changement climatique et des coopérations territoriales entre espaces de montagne.

Après délibération des collectivités partenaires, les 11 partenaires vont procéder à la signature officielle de cette convention interrégionale au Ballon d’Alsace, lieu emblématique situé à la rencontre des trois régions du massif.

Nacer Meddah, Préfet de la région Lorraine, coordonnateur du massif des Vosges, présidera la cérémonie de signature le jeudi 8 octobre 2015 à 10h30 au Ballon d’Alsace – Hôtel-Restaurant du Sommet.




3 réactions sur “Attractivité du massif des Vosges – Le Préfet de région au Ballon-d’Alsace jeudi 8 octobre 2015

  1. hello

    Et 46 millions de plus qui vont être gaspillés dans des projets qui n’en valent à peine la moitié…De plus, faute de projets valables, et comme il faudra dépenser tout de même cet argent, du fait qu’il est contractualisé, une bonne partie finira dans les poches de « toujours les mêmes… »
    Il est vraiment temps de changer notre modèle économique, d’ un autre temps…à l’image de nos élus, de la génération qui aura creusé les tranchées de notre déficit…
    Et oui on ne donne pas la légion d’honneur seulement à ceux qui ont creusés les tranchées des guerres, mais aussi à ceux des tranchées de la dette…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *