Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – 240.000 € de l’Etat pour l’agrandissement de la piste d’athlétisme à Béchamp

image_pdfimage_print

Article participatif de Denis Philippe.

Le maire a annoncé la nouvelle lors du conseil municipal de vendredi soir. La Ville va bénéficier d’une subvention  de l’Etat au titre de la Dotation d’Equipements des Territoires Ruraux (DETR) pour la rénovation et agrandissement de la piste d’athlétisme (8ème couloir) et réalisation de divers aménagements annexes au Stade de Béchamp.

Stade_BechampC’est par 23 voix pour et 6 contre (les voix des élus de la minorité) que le conseil municipal avait approuvé dans toutes ses dispositions, lors de sa séance du 3 juillet dernier, le dossier d’avant-projet sommaire  – programme 2015 – dressé par les Services Techniques de la Ville, en vue de l’exécution des travaux de rénovation /agrandissement de la piste d’athlétisme et aménagements divers au Stade de Béchamp.

Ceci pour un coût global des travaux estimé à 1.699.212 € TTC. Pour en assurer le financement, les élus avaient dès lors sollicité  diverses subventions, notamment auprès du Centre National pour le Développement  du Sport (C.N.D.S.), de la Région, de la Fédération Française de Football et de l’Etat.

C’est donc au titre de la Dotation d’Equipements des Territoires Ruraux  (DETR) que ce dernier vient d’accorder à la Ville une subvention de 240.000 €.




4 réactions sur “Remiremont – 240.000 € de l’Etat pour l’agrandissement de la piste d’athlétisme à Béchamp

  1. nico

    une subvention ok !!! mais quand on voit le cout des travaux pour ce couloir, c’est quand meme un peu exagéré non ???? qui va encore payer ?? le contribuable bien sur… par les temps qui deviennent dur, l’argent pourrait etre investi à meilleur escient

    répondre
  2. karine Cherin

    il serais bien de faire une pharmacie dans le coin entre la ND66 et le stade la ou il y à un terrain en friche près de chez DORA qui donne sur le stade, sa serais un plus pour le sport mes les personnes du coin qui habite la ou ceux qui sorte du travail et qui n’as pas le temps de se trouver dans les embouteillage du centre ville pour aller à la pharmacie (pensé à ceux qui ne conduise pas ou retraité aussi etc…..), le plus à investir dans le secteur de Bèchamp!……, voici le message à faire passé aux maire!…Cordialement

    répondre
  3. rogers

    La commune pourrait aussi envisager la construction d’une école (primaire)pour apprendre à écrire le français.Mais il est vrai qu’une pharmacie (pour la majorité de la population)est plus utile qu’un couloir de stade.

    répondre
  4. le chipoteur

    Tous les points de vue se défendent mais on n’ouvre pas une Pharmacie comme un petit commerce en France !
    Tout ce qui touche au monde Médical est soumis à un quota (numerus clausus) qui limite volontairement le nombre d’établissement ou de praticiens en fonction de la géographie ET de la démographie. Certes, il est difficile d’admettre de dépenser de l’argent publique dans  » le loisir  » pendant qu’il reste tant à faire dans d’autres domaines mais les subventions publiques allouées de toutes façons ne sont mobilisables que pour certaines dépenses donc … pas moyen d’en faire autre choses ! Nous sommes en France ….

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *