Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Des travaux envisagés sur les monuments historiques et commémoratifs en 2016

image_pdfimage_print

La fontaine des Dauphins

Article participatif de Denis Philippe.

Lors de la séance du conseil municipal du 30 octobre 2015, Sophie Perrin, adjointe à la Culture a présenté un rapport sur les travaux à prévoir sur certains monuments faisant partie du patrimoine de la Ville. Des ouvrages qui se définissent selon un schéma de deux priorités, telles que définies tout récemment par la commission de la Culture. Revue de détails…

C’est à l’unanimité que les membres de cette commission ont ainsi proposé d’établir le programme des travaux à entreprendre sur des monuments historiques et commémoratifs pour l’exercice budgétaire 2016. Et cela à concurrence d’un crédit de 134.500 €uros HT (soit 161.400 €uros TTC). Les opérations ci-après ont été retenues.

Chapitre des premières priorités concernant des bâtiments et monuments inscrits ou classés 

Chapelle de La Magdelaine : enduits à traiter concernant des fissurations, désagrégations, remontées d’humidité, plafond en bois à rénover (pourrissement constaté) et vitraux à réparer pour un coût estimé à 20.000 €uros HT ;

Fontaine d’Amphitrite (parc du Musée Charles Friry) : pierres à réparer (fissurations, joints, mousses) pour une estimation de 7.500 €uros HT ;

Fontaine des Dauphins (Place de Lattre de Tassigny) : pierres à réparer et éléments métalliques à traiter (oxydation) et mise en lumière de l’ensemble pour un coût estimé à 80.000 €uros HT ;

Fontaine de Neptune (parc du Musée Charles Friry) : pierres à réparer selon mesures identiques à la fontaine d’Amphitrite précédemment évoquée pour 7.000 €uros HT ;

Palais Abbatial : pierres à réparer également pour un montant estimé à 11.000 €uros HT ;

Portail de l’ancien Hôpital Sainte-Béatrix : là encore, pierres à réparer pour un coût estimé à 9.000 €uros HT. Ce qui représente un sous-total de travaux de 1ères priorités arrêté à 134.500 €uros HT.

A noter qu’en seconde priorité et si les résultats des consultations d’entreprises le permettent, pourrait être inscrit le monument aux morts du cimetière pour un programme identique de pierres à réparer estimé à 20.000 €uros HT.

La commission Culture a également émis un avis favorable à la demande de subvention de 50 % à instruire auprès du Fonds Régional d’Acquisition des Musées (FRAM) pour acquisition de quatre œuvres représentant un montant de 7.450 €uros.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *