Compétition exclusivement réservée aux femmes, le Trophée Roses des Sables s’inscrit dans la grande tradition des rallyes raids africains. Chaque jour, à bord d’un 4×4, d’un SSV, d’un quad ou d’une moto, les participantes s’élancent sur les pistes marocaines munies de leur Road Book et de leur boussole. Un objectif : rallier l’arche d’arrivée en suivant au plus près (mais pas au plus vite) le parcours tracé par l’organisation. Tout au long de l’étape, des contrôles de passage (les fameux CP), où sont installés les commissaires de course, doivent être validés par les participantes. Un CP non pointé à la suite d’une erreur de navigation, et ce sont des points qui s’envolent… Synonyme de chute probable au classement.

Le Trophée Roses des Sables n’est pas une course de vitesse (aucune notion de chrono n’est retenue), mais une épreuve d’orientation. Lorsqu’au coeur d’un désert sans repère, trois pistes s’étirent vers l’infini, il s’agit de bien déchiffrer le Road Book pour prendre la bonne. Pas si simple… Le talent des pilotes reste par ailleurs constamment sollicité pour déjouer les pièges d’oueds ramollis par la chaleur, et bien sûr pour le franchissement des dunes, autant attendues que redoutées par les participantes. Après l’étape, les Roses prennent leurs quartiers dans des bivouacs organisés, ou à l’hôtel pour les jours de départ et d’arrivée.

Pour participer à cette compétition, il suffit de constituer un équipage 4×4 ou SSV avec une pilote et une co-pilote, d’au moins 18 ans et de posséder un permis de conduire. Les candidates à l’aventure « en solo » ont la possibilité de s’engager à moto ou en quad. Que l’on soit néophyte ou habituée de la conduite d’un 4×4 sur la piste, le Trophée Roses des Sables est accessible à toutes. Pour celles qui le souhaitent,  l’organisation propose des stages de deux jours pour s’initier ou approfondir leurs connaissances.

Une aventure solidaire.

La philosophie du Trophée, consiste, au travers d’un financement réaliste, à permettre à chaque femme d’accéder à une compétition internationale dotée d’une forte dimension humaine. Car les coffres ne sont pas seulement remplis de bagages destinés à la course. Chaque année, les Roses acheminent des dizaines de tonnes de dons à destination des enfants défavorisés du grand sud marocain.