Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Rallye – Quentin Gilbert dans le Var pour préparer 2016

image_pdfimage_print

10550846_825082394168766_4433998955068549475_n

Champion du Monde des Rallyes Junior, Quentin Gilbert prendra le départ du Rallye du Var, cette semaine (27-29 novembre). Au volant d’une DS 3 R5, il aura pour objectif de préparer la saison 2016, qu’il disputera avec cette voiture en récompense de son titre en Junior WRC. La performance ne sera pas au centre des préoccupations du pilote et du Team DG Sport, déjà pleinement tournés vers le Rallye Monte-Carlo 2016, première manche de son programme en WRC 2.

Après une saison 2015 riche en succès, Quentin Gilbert est déjà tourné vers la prochaine saison. Champion du Monde des Rallyes Junior, avec cinq victoires en six courses (Monte-Carlo, Portugal, Finlande, France, Espagne), il roulera l’année prochaine en DS 3 R5 dans le Championnat WRC 2. Récompense de sa couronne, il prendra part à ce programme aux côtés de DG Sport Compétition et Citroën Racing. Afin de débuter son année dans des conditions idéales, il prendra part au Rallye du Var, dans le cadre d’une séance d’essais grandeur nature, pour faire connaissance avec sa nouvelle monture.

« Notre objectif est clairement de préparer le Monte-Carlo 2016, qui sera ma première épreuve en DS 3 R5, explique le Vosgien. C’est une voiture que je connais très peu, avec laquelle j’ai disputé seulement quelques kilomètres en séances de développement. Cela fait aussi plus d’un an que je n’ai pas roulé dans une voiture à quatre roues motrices, car je souhaitais pleinement me concentrer sur la maîtrise de la DS 3 R3-MAX en Junior WRC. J’ai donc, de prime abord, beaucoup de choses à apprendre, beaucoup de sensations à appréhender. ».

arton47359

Dès lors, malgré le fait de participer à cette épreuve phare du Championnat de France des Rallyes, Quentin Gilbert n’a pas l’objectif d’y signer un résultat. « Au delà de tout ce que l’on aura à découvrir, nous nous mettrons aussi volontairement dans des conditions de roulage ‘mondiales’. Nous ne réaliserons que deux passages de reconnaissances, nous aurons moins de choix dans la souplesse des gommes, nous n’utiliserons pas la possibilité de retailler nos pneus. Tout ceci risque de dégrader notre performance par rapport aux autres concurrents mais l’objectif est de préparer notre entrée en WRC 2. Afin de mieux peaufiner nos réglages en vue du Monte-Carlo, il est même possible que nous utilisions davantage de temps qu’autorisé dans le parc d’assistance. Encore une fois, notre classement final dans le Var importe peu, la priorité est 2016. »

« Si nous nous attendons à souffrir face aux autres équipages en R5, nous allons en revanche surveiller notre progression, tempère le pilote de Châtenois. Si nous nous rapprochons des meilleurs au fur et à mesure des spéciales, ce sera un signe encourageant. Je suis en plus très heureux de retrouver le Rallye du Var, que j’aime beaucoup. Ma dernière apparition ici, en 2012, m’avait permis de m’assurer le titre en Citroën Racing Trophy. Les conditions devraient être très agréables, avec une température clémente, du soleil et des routes sèches. J’espère que cet événement sera une bonne base de travail pour l’an prochain. Je remercie DG Sport et Citroën, qui me permettent de disputer cette manche pour mieux nous illustrer en 2016. »

Le Rallye du Var débutera le vendredi 27 novembre et se disputera sur trois journées, pour un total de quatorze spéciales.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *