Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Bénévolat : le parcours étoilé de Noëlle Colin et Jacques Guimbert Parcours exemplaires des deux nominés dans la catégorie « Trophée de la Ville ».

image_pdfimage_print

!cid_29C1FBA66CB24EC8A95337F7BFF6A2DE@Portable

Article participatif de Denis Philippe.

La soirée de remise des trophées du concours « Romary Awards » n’est pas si loin et il y avait beaucoup à écrire sur cette belle soirée, dont l’objectif était de récompenser les éléments individuels ou collectifs les plus méritants de la vie associative et citoyenne romarimontaine. Nous avions promis de revenir sur les parcours exemplaires des deux nominés dans la catégorie « Trophée de la Ville », à savoir Noëlle Colin et Jacques Guimbert. Quelques paragraphes démontrant une implication sans faille au service du bénévolat associatif.

Noëlle Colin (Association des Usagers du Centre Social) cumule plus de vingt années d’implication au sein de cette structure. Mais elle demeure aussi très impliquée dans la vie de son quartier, faisant partie de l’Association des Habitants du Rhumont et de l’Association Culturelle du Rhumont. De surcroît, elle a intégré en 2006 le Conseil d’Administration de l’Association des Usagers du Centre Social.

Malgré une grave maladie dégénérative depuis 15 ans, sa présence est restée indéfectible en tant que bénévole, usagère et participante à l’ensemble des activités du Centre Social, que ce soit pour l’accompagnement scolaire, les fêtes de quartier, le char de la Saint-Nicolas, les activités ESF, la fête de Noël…

Noëlle Colin est aussi un véritable pilier dans le domaine des activités proposées aux adultes. Détermination et courage font partie de son quotidien. En prime, elle fait preuve d’une bonne humeur et d’un humour à toute épreuve. Animée d’une âme poétique et créative, son engagement est entier en toutes circonstances…

Jacques Guimbert est arrivé à l’ASRHV (devenue aujourd’hui Athlé Vosges, Pays de Remiremont) en 1978. Il était un ami du père de Pierre Beretta, actuel président. C’est d’ailleurs ce même président qui nous parle de Jacques Guimbert, rappelant ainsi qu’il est à l’origine de la 1ère Corrida des Abbesses en 1980, aux côtés de Maurice Stempfel et de Jean-Pierre Lecomte.

Alors que Pierre Beretta est nommé à la présidence de l’ASRHV en 1997, Jacques Guimbert accède pour sa part à la vice-présidence. Une fonction qu’il prend particulièrement à coeur, s’occupant de tout le relationnel, des dossiers d’assurances, démarchant les sponsors et battant la campagne dans le cadre de la réalisation de la plaquette du club.

Organisé, fin négociateur, parfait gestionnaire, ses qualités demeurent fortement appréciées. Il a su conserver un regard permanent sur la vie du club tout en y étant omniprésent. Trente sept années de bénévolat et ce n’est bien sûr pas terminé.

Un parcours étoilé pour les deux romarimontains. Il y a dix jours, le jury du concours des « Romary Awards » a vu juste en leur attribuant le fameux « Trophée de la Ville ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *