Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Des mandolines à l’Arsenal de Metz

image_pdfimage_print

12236768_10207056159976542_748564807_o

Article participatif de Pascaline Besancenez.

Sollicité par leur mentor Ricardo Sandoval pour participer, à l’œuvre d’Alexandros Markéas, YPOKOSMOS, l’ensemble AICOPI (Académie intégrale des cordes pincées) qui compte dans ses rangs une petite dizaine de mandolinistes romarimontains, s’est retrouvé sur la scène de la grande salle de l’Arsenal à Metz, ce dimanche 8 novembre 2015.

Le groupe des plectres n’était qu’une partie de cette grande pièce qui réunissait sur scène près de 150 interprètes amateurs et professionnels. Ils étaient entourés pour la partie instrumentale par des musiciens de l’ensemble TM+ (Ensemble orchestral de musique d’aujourd’hui, en résidence à la Maison de la Musique de Nanterre) : une contrebassiste, deux accordéonistes, un piano et deux percussionnistes virtuoses et le joueur de mandole et bouzouki Florentino Calvo.

Les parties vocales exigeantes, chantées en grec ou en français, dans un registre souvent très tendu ont été interprétées avec brio par une centaine de choristes issus des chœurs lorrains : Gradus ad Musicam, Métamorphoses, Maîtrise de la Cathédrale de Metz et Gabriel Pierné ainsi que trois chanteurs professionnels Sylvia Vadimova, Gaëlle Mechaly et Paul-Alexandre Dubois.

C’est le chef Marc Desmons qui a, avec efficacité et chaleur, dirigé toute cette mécanique musicale. Il a réussi de main de maître à fédérer toutes ces énergies et tous ces différents ensembles qui avaient travaillé chacun de leur côté.

Le public surpris, étonné et conquis a réservé une ovation à cette belle aventure musicale.

Et nos mandolinistes romarimontains sortent enrichis d’une telle expérience.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *