Search
vendredi 24 février 2017
  • :
  • :

Remiremont – La guitare pour arme de la paix ce vendredi soir… Un concert-hommage aux victimes des attentats de Paris avec dix groupes réunis sur le parvis de l'Hôtel de ville.

image_pdfimage_print

19 public

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Le public a franchement répondu présent ce vendredi soir sur le parvis de l’Hôtel de Ville illuminé aux couleurs de la France pour le concert de la paix, suite aux événements parisiens du 13 novembre. Une formidable soirée sous l’impulsion citoyenne de l’association R-Play de Remiremont, accompagnée en la circonstance par l’association « Les Verres Solidaires » d’Eloyes. Avec le soutien logistique et humain de la Ville et des professionnels de « Décibels » de Vagney. Ce concert-hommage aux victimes était par ailleurs présenté par Rudy, patron de l’Estaminet. Une soirée solidaire en tous points autour d’une phrase clé : « que la culture musicale soit la réponse à toutes les kalachnikov du monde ». Et la guitare a accompagné le chant de « La Marseillaise » avant que les dix groupes annoncés occupent tour à tour la scène…

Tous armés de courage en ce soir exceptionnel, ils étaient en effet plusieurs centaines malgré le froid à avoir répondu à l’appel citoyen lancé par Mustapha Ait-Alla de l’association « R-Play ». Un soutien unanimement partagé par un public qui s’est montré formidable, toutes générations confondues. Un hommage vibrant aux victimes des attentats parisiens, un hommage à la fois chantant et poétique.

« La guitare comme principale arme » ou encore « amour et bonheur dans nos coeurs, voilà nos vrais armes pour combattre la barbarie », quelques textes ont été lus afin de traduire que tous étaient là pour une soirée de grand partage. Un grand merci a été adressé à la Ville « qui a permis de nous rassembler, d’être ensemble même dans le froid, mais le chaud, nous l’avons dans le coeur », les paroles se succédèrent afin de traduire la vie, l’amour, la fraternité.

Un soir de pleine lune pas comme les autres, assurément. Emotion, tendresse, poésie, musique, chansons, on a tapé des pieds et des mains sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Une soirée dans la plus grande unité, le grand partage. Chanteuses et formations diverses ont fait vibrer le coeur de ville, de belles notes d’espérance ont résonné, l’hommage rendu aux 130 victimes fut géant à Remiremont. Et il a généré de bonnes vibrations.

Un grand merci aux groupes ayant participé : Diamond Soul (Gospel) ; Decal Crew (Hip-Hop) ; Seedy (Soul Music) ; Snap Border (Métal – rock alternatif) ; Duo No Stress (Justine et Schöna) ; la chanteuse Aissate (chansons du monde) ; Maeva Gillot, (chanteuse variétés) ; The Weirdo (groupe pop) ; Fafa Mako (violoniste) et Delphine se défile (chansons décalées).

« La vie est ensemble, dans le partage, dans l’amour, dans la couleur et dans les croyances de chacun ». Et la musique les a tous réunis en ce soir de novembre !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *