Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Horodateurs : dès le 14 décembre 2015, mise en place du nouveau système de paiement Les 38 horodateurs seront très prochainement équipés d'un système de paiement par carte bancaire.

image_pdfimage_print

pr�sentation_�_la_presse

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

L’installation des premiers horodateurs dans les rues commerçantes de la cité remonte à l’année 1994. Une période coïncidant avec la construction du parking gratuit des Brasseries. Entre 2009 et 2011, une nouvelle génération d’horodateurs a progressivement vu le jour au coeur de ville, tout en conservant le même système de paiement, dont les lecteurs d’origine. Des lecteurs ayant par conséquent atteint ou dépassé aujourd’hui les 20 ans d’âge. Ce qui amène des problèmes fréquents, notamment avec l’utilisation des cartes magnétiques. Au vu des plaintes récurrentes des usagers, la Ville a entrepris depuis plusieurs mois une étude afin de moderniser les installations. C’est ainsi que les 38 horodateurs seront très prochainement équipés d’un système de paiement par carte bancaire. Une mise en place programmée sur trois jours dès le 14 décembre prochain. Explications.

C’est lors d’un point presse organisé ce lundi après-midi en présence du maire Bernard Godfroy, de Roger Durupt, adjoint aux travaux, à l’urbanisme, à la circulation et au stationnement, de Mickael Gérard, directeur des services juridiques et de la réglementation, de Assia Ammour-Lenoir, chargée de communication et de Florent Zanchetta, responsable de la Police Municipale, que vient d’être présentée la mise en application de ce nouveau système de paiement.

Premier point important : les tarifs resteront à l’identique, les 18 minutes gratuites par jour seront toujours d’actualité, de même que la possibilité de payer par pièces de monnaie. Aucun changement non plus concernant l’emplacement des 38 horodateurs existants.

Un écran tactile intuitif avec affichage des informations

La principale innovation concernera effectivement le nouvel écran à la tête de chaque horodateur. Chaque utilisateur devra ainsi entrer les lettres et numéros de la plaque d’immatriculation de son véhicule afin de bénéficier des 18 minutes gratuites (gratuité valable une seule fois par jour). Le paiement par carte bancaire sera possible (y compris sans contact). Le nouveau système entraînera la suppression des lecteurs magnétiques (souvent défaillants). Le nouvel écran intégrera un système évolutif (paiement par téléphone mobile, mise en réseau des informations) et multilingue « français-anglais-allemand-espagnol ». Un système par conséquent parfaitement adapté à d’autres évolutions prévues en 2018 et qui constitue une première sur le département des Vosges.

La mise en place de ce nouveau système interviendra dès le lundi 14 décembre, avec intervention de la Société Parkéon, spécialisée en la matière et retenue dans le cadre de l’appel d’offres précédemment lancé par la Ville. La mise en place des nouveaux écrans est programmée sur trois journées, en lien avec les services techniques et la Police Municipale. A cet effet, il est conseillé aux usagers d’utiliser le crédit restant sur leur carte magnétique avant le 13 décembre 2015. Une information sur ce sujet va par ailleurs être placée sur chaque horodateur.

A savoir aussi que jusqu’au 31 décembre, la Police Municipale, lors de ses tournées en ville, assurera l’information et l’aide aux utilisateurs en matière d’utilisation des nouveaux écrans.

Les horodateurs en quelques chiffres

Cette mise à niveau des horodateurs représente un investissement de 114.900 € HT, soit 137.880 € TTC (3.023 € HT par horodateur). A noter que la recette annuelle engendrée par le stationnement payant se situe entre 220.000 et 240.000 €.

Concernant les frais de fonctionnement, ils sont estimés à 21 € par mois et par horodateur, soit moins d’un euro par jour et par dispositif. Ces frais de fonctionnement comprennent la mise en réseau des horodateurs, les outils de gestion financière et de maintenance, ainsi que la collecte et la transmission au Trésor Public des sommes payées par carte bancaire.

La collecte des pièces (numéraires) reste assurée en régie avec intervention d’un policier municipal et d’un agent de la Ville.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *