Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – La Résidence Léon Werth en fête pour les 103 ans de Jeanne Marie Poirot Une petite fête organisée à l’initiative des aides-soignantes, traduction de réels instants de bonheur.

image_pdfimage_print

les 103 ans d'une résidente Léon Werth (7)

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

C’est un moment d’émotion mais surtout de joie qui a animé la salle à manger du 1er étage de la Résidence Léon Werth ce mardi après-midi. La doyenne des résidents y célébrait son 103ème anniversaire, bien en forme et guillerette à souhait. Un évènement partagé par toutes ses voisines de chambre, son fils Roger, des amis de la famille et le personnel de service de l’établissement. Une petite fête organisée à l’initiative des aides-soignantes, traduction de réels instants de bonheur.

La longévité a du bon. C’est ce que chaque invité a pu ressentir en entourant Jeanne Marie Poirot qui célébrait en ce 3 novembre ses 103 ans. « Toujours alerte et pleine d’humour, avec une mémoire incroyable, Jeanne Marie est le rayon de soleil de la résidence » a pu ainsi traduire Rachel Géhin, cadre de santé au sein de l’établissement.

Jeanne Marie Poirot est entrée à la Résidence le 19 juin 2014. Et avec elle une grande page de son histoire de vie. En témoignent les nombreuses photos accrochées aux murs de sa chambre. Jeanne Marie est une personne unique, sa mémoire ne lui fait jamais défaut. C’est aussi une résidente joyeuse, particulièrement sociable et très respectueuse de tout ce qui l’entoure.

Elle adore le café au lait et les gourmandises. Elle aime que les soignants l’emmènent souvent en extérieur, car elle apprécie respirer l’air frais, les bonnes odeurs des saisons, regarder les arbres. En quelques simples mots, «elle aime la vie… »

Jeanne-Marie apprécie tout aussi grandement les câlins et gestes de tendresse prodigués par l’équipe soignante. Une équipe qui n’aurait voulu en aucun cas manquer le 103ème anniversaire de la formidable doyenne des lieux. Egalement présentes, Angélique Maurice, l’animatrice et Delphine Boissonnet, l’aide- soignante en gérontologie. Et c’est dans un élan sans faille que Jeanne Marie a pris sa respiration afin de souffler la grosse bougie et les trois petites placées sur son gâteau d’anniversaire. Sous les applaudissements de l’assemblée réunie.

Une remarquable séquence bonheur le 103ème anniversaire de Jeanne Marie Poirot. Aujourd’hui arrière-arrière- grand-mère, elle dénombre aussi 7 arrières petits-enfants et 10 petits enfants. Toute une famille répartie sur l’ensemble de l’hexagone. Ses deux fils, Jean-Louis, domicilié en région Auvergne et Roger, demeurant à Saint-Nabord, font aussi partie de sa fierté. Tout proche d’elle, Roger demeurait bien évidemment à ses côtés en ce jour exceptionnel. Et pour la petite histoire, il lui a offert un petit chien blanc en peluche. Car Jeanne Marie a un petit secret : chaque soir, elle a une pensée pour son regretté chien « Circé » qui a partagé sa vie avant son entrée à Léon Werth.

Des secrets, il y en a beaucoup d’autres enfermés dans le grand registre de la vie de Jeanne Marie. Une femme exemplaire qui a travaillé comme lingère, d’abord à Bruyères, puis aux Ets Remy-Confection à Remiremont en tant que contremaîtresse. Veuve à 30 ans, elle a construit sa vie autour de la débrouillardise, animée d’un esprit vif et enjoué. Et rien ne semble avoir changé sur le chemin de ses 104 ans. C’est beau, c’est beau, lorsque la vie va ainsi !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *