Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Le patrimoine communal aux petits soins de la Ville Tour d'horizon avec Roger Durupt, adjoint aux travaux et à l'urbanisme.

image_pdfimage_print

Ravalement de façades et traitement de la charpente au 20 place Henri Utard

Article participatif de Denis Philippe.

Chaque année, la municipalité réserve un programme d’embellissement et d’entretien au patrimoine communal. Outre les bâtiments publics, la Ville possède plusieurs immeubles faisant office de logements communaux. Tout un ensemble qui n’est pas négligé, puisque chaque année des travaux d’amélioration sont entrepris ici et là. Le programme 2015 est d’ailleurs en bonne voie de concrétisation, à la grande satisfaction de Roger Durupt, adjoint aux travaux et à l’urbanisme. Petite revue de détails…

Ce programme d’amélioration du patrimoine recense d’une part des ouvrages de toiture-couverture et de bardage sur divers bâtiments et par ailleurs des travaux d’amélioration de logements communaux.

Pour ce qui est des travaux de couverture, quatre lots d’ouvrages étaient concernés pour un montant global de 150.722,58 € TTC. L’immeuble situé au 24 rue Paul Doumer et qui abrite notamment plusieurs salles d’activités, a fait l’objet d’un remplacement de couverture. « Des ouvrages devenus nécessaires car les tuiles dataient de 1960 » précise Roger Durupt. Les travaux ont été exécutés en octobre par l’entreprise Richard-Toiture de Saint-Nabord pour un montant de 40.603,92 € TTC.

La même entreprise vient également de terminer il y a quelques jours et pour un montant de 21.299,16 €, la couverture du Presbytère, place Henri Utard. « Une couverture en tuiles terre cuite rouge qui répond à une obligation, car il s’agit d’un immeuble situé en zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP) » note Laurent Colombain, responsable technique des bâtiments communaux.

Au cours du mois d’octobre, a été exécuté le bardage en bois du gymnase de l’école de La Maix avec intervention de l’entreprise Colotte de Rambervillers pour un montant de 8.280 € TTC.

Reste à entreprendre dans les prochains jours la couverture du Gymnase du Rhumont, travaux qui incluront un retrait du bardage en amiante. Des ouvrages là encore adjugés à l’entreprise Richard Toiture pour un montant de 80.539,50 € TTC.

Travaux d’amélioration de logements communaux

Ce second programme se chiffre à 68.710,13 € TTC. Ont été concernés au mois de septembre quatre logements situés au 78 ter Boulevard Thiers pour des travaux d’électricité effectués par l’entreprise HP Electricité de Gérardmer pour un montant de 10.568,80 € TTC.

Remplacement de portes intérieures dans les logements au 1 rue des Etangs Baguette pour 3.894 € TTC (Entreprise Colotte – Rambervillers).

Actuellement en voie de finition, divers ouvrages de ravalement de façades exécutés par l’entreprise Les Peintures Réunies de Igney pour un montant de 46.591,33 € TTC. Trois immeubles sont concernés : au 8 place Henri Utard pour 18.900 € TTC ; au 20 place Henri Utard pour 17.800 € TTC et au 1 bis faubourg du Val d’Ajol pour 9.800 € TTC (chiffres arrondis).

A noter que l’immeuble au 20 place Henri Utard est également concerné cette semaine par un traitement de la charpente, travail confié à l’entreprise Denis Léonard d’Uxegney pour un montant de 7.656 € TTC.

Les deux programmes ainsi cumulés font ressortir un chiffre de 219.432,71 € TTC. Ainsi que l’indique Roger Durupt, « le patrimoine de la Ville mérite toutes les attentions. Il est particulièrement riche à Remiremont puisqu’il équivaut à celui de villes plus importantes ».




4 réactions sur “Remiremont – Le patrimoine communal aux petits soins de la Ville

  1. Onvassgener

    Bonjour?
    Ces travaux sont nécessaires certes,
    mais aucune entreprise Romarimontaine n’a été retenue ?
    ni y t’il pas d’électricien, de peintre dans notre ville ?

    répondre
  2. nico

    il est bien vrai que nous avons une très belle ville, félicitations…. ce qui est quand meme beaucoup moins drole par contre c’est les feuilles d’impots fonciers et locaux… là cette année ils ont ratissé large, meme sur des terrains soit disant agricole !!! et que dire sur les logements vacants !! enfin là au moins on sait où vont nos impots, c’est le positif !!

    répondre
    1. Onvassgener

      la ville fut très « Coquette », malheureusement depuis plusieurs mois la propreté de nos rues laisse gravement à désirer. Entre les déjections de chiens, les canettes de bières, les emballages, parfois même les poubelles qui sont exposées en masse dès le vendredi soir, quelle image véhiculons nous pour les visiteurs.
      Un peu de civisme, d’action de la l’équipe municipale par le biais de la police permettrait dans un premier temps à atténuer ce fléau.
      Il est agréable d’embellir les rues avec des lumières pour les f^tes, alors faisons en sorte de pouvoir les arpenter sans avoir à guetter la moindre crotte……………….
      A bon entendeur

      répondre
      1. dd

        Pour moi, Remiremont est coquettement moche… Une ville sans intérêt, qu’on a essayé de développer au détriment d’Epinal, qui est à moins de 15 min…
        Encore une belle erreur de politique locale, à cause de fierté personnelle de nos élus…

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *