Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Démission du bureau de l’Infernal Trail : la réponse de Pierre Beretta Suite aux informations et annonces diffusées par Stéphane Hairaye.

image_pdfimage_print

12108253_1072802152731552_8690409006130785046_n

Suite aux informations et annonces diffusées par Stéphane Hairaye aux bénévoles de « L’Infernal Trail des Vosges » par email, affichées sur le mur Facebook et le site Internet de l’évènement, puis reprises par les médias (lire ici), Pierre Beretta, le président du club Athlé Vosges Pays de Remiremont (AVPR), porteur de la manifestation, nous adresse un communiqué de presse en guise de réponse factuelle, que nous reproduisons intégralement ci dessous.

HISTORIQUE

La « Montée infernale de Saint-Nabord », puis le « 10 km de Saint-Nabord » et enfin « L’Infernal Trail des Vosges » depuis 2009 sont des manifestations exclusivement organisées par l’association ASRHV devenue AVPR en 2015. Notre club représenté par son Président est le seul interlocuteur officiel auprès des instances, des élus, des collectivités et des sponsors. Monsieur HAIRAYE en est un membre tout comme les 323 autres licenciés du club. Il n’a aucun mandat électif au sein de notre comité. Il a été autorisé à s’occuper du dossier de l’Infernal avec le Vice-Président Tisserand.

Au cours d’une réunion bipartite au mois de juin 2015, Monsieur Hairaye a clairement annoncé ne plus rien attendre de notre club.

Lors d’un entretien téléphonique avec le Président du club en date du 26 octobre dernier, Monsieur Hairaye a refusé d’accepter nos solutions amiables de partenariat. Un courrier recommandé, rédigé collégialement par le comité réuni lors d’un bureau exceptionnel, a donc été envoyé le 02 novembre 2015 pour clarifier la situation, demander des réponses et ré-affirmer notre statut de club organisateur légitimement décisionnaire. Ce courrier laissait la porte ouverte à tout arrangement et ne demandait aucune exclusion.

Suite à ce courrier, 9 personnes – dont seulement 3 sont licenciées au club cette saison– ont envoyé le 06 novembre 2015 une lettre collective de démission de bénévoles de l’Infernal Trail des Vosges au Président du club.

TROIS PROBLEMATIQUES SOULEVEES

1 – Problèmes de méthode et de cadrage

Le groupe ayant pris en charge la manifestation a oublié de considérer le club comme le garant associatif responsable au regard de la loi.

Sans structuration claire et actée, des dissensions internes au sein de ce groupe sont apparues au sujet de l’épreuve ultra de 220 km, avec des prises de décision unilatérale, l’absence de comptes rendus réguliers des réunions de travail et des interventions auprès de partenaires du club au nom du Président sans l’avertir.

2 – Problèmes d’objectifs

L’objectif d’aide au club par l’apport de ressources nouvelles a totalement disparu alors que des bénéfices de plusieurs milliers d’euros sont réalisés. Cet objectif est l’un des fondements du club : organiser pour s’autofinancer et soutenir des projets en direction des jeunes licenciés notamment.

3 – Problèmes liés aux méthodes et aux finances

Primo – Aucune aide financière n’a été apportée au profit du club en 2014 sur une édition ayant un budget estimé de 145 000 euros dont 21 000 d’excédent.

Il s’agit de retrouver tout simplement les ressources que le club avait en exclusivité avant « L’Infernal » (notamment une subvention communale et d’autres ressources diverses abandonnées pour cette seule manifestation, ce qui représente plus de 5000 euros annuels).

C’est ce point en particulier qui est la source de désaccord des membres du groupe de L’Infernal avec notre comité.

Secundo – Un manque de clarté et de respect de procédure sur les comptes en contradiction avec notre règlement intérieur.

  • Les comptes de L infernal ne sont jamais transmis de manière détaillée. A ce jour le président n’a ni vu, ni visé aucune facture des éditions 2014 et 2015.
  • Suite à nos réquisitions de notre Courrier Recommandé envoyé le 02 novembre valant injonction, un dépôt de 17 796 euros en numéraires et de 3 779 euros en chèques a été réaffecté sur le compte asrhv infernal trail et ce dès le surlendemain 04 novembre 2015.
  • Des chèques sponsors, dont on ignore aujourd’hui les montants, sont toujours en attente de virement sur le compte asrhv infernal trail.

En GUISE de CONCLUSION

Nous n’avons jamais émis avoir une suspicion de malhonnêteté ou de manque d’intégrité envers quiconque contrairement à ce qu’écrit Monsieur HAIRAYE. Le comité élu du club a donc juste tenu à recadrer le fonctionnement légitime possible pour L’infernal au sein d’AVPR où on ne peut s’affranchir ni des nécessaires règles régissant une association unanimement reconnue et estimée, ni de la transparence dues aux coureurs, bénévoles, sponsors et élus. La démission de 9 personnes fait suite à ce recadrage. Ce sont bien des départs volontaires et personnels et le club n’a strictement rien à y voir.

Conscient du formidable travail réalisé par ce groupe et les innombrables bénévoles pour la réussite de cette manifestation, le club restera comme d’habitude ouvert à toutes discussions. Il restera en très bons termes avec tous ceux qui le voudront bien car nous ne pratiquons pas l’exclusion, ne sommes jamais outranciers dans nos propos, et cherchons toujours à fédérer. C’est pour cela que notre comité reste soudé, solidaire et pérenne et pour cela que nous rejetons les nauséeuses polémiques alimentées sur les réseaux sociaux. Evitons de se déchirer quand l’actualité nous rappelle hélas à des problématiques bien plus dramatiques…

Pierre BERETTA – Président de l’AVPR , le 15 novembre 2015.

Note de notre rédaction : les deux parties s’étant exprimées sur notre site, nous considérons la polémique close.




12 réactions sur “Saint-Nabord – Démission du bureau de l’Infernal Trail : la réponse de Pierre Beretta

  1. Traileur88

    Beaucoup de traileurs comme moi, découvrons avec étonnement que c’était le président de l’ASRHV qui était le « seul interlocuteur officiel auprès des instances, des élus, des collectivités et des sponsors ».

    Il suffit de relire le compte rendu de l’assemblée générale 2012-2013 (disponible sur le site de l’ASRHV page infernal ):

    « Une gestion financière propre à l’organisation avec un budget pour 2014 de 80 000 € » ( 145 000 finalement ! )

    De plus comment Monsieur le président de l’AVPR peut nous expliquer un budget de l’infernal de 145 000 € pour la saison 2014 ? alors que le budget du club présenté lors de l’assemblée générale 2013-2014 se montait à 82 216 € !!! Un oubli de 145000 € ?

    D’ailleurs dans le bulletin de l’assemblée générale du 15 octobre 2011 de l’ASRHV , le bilan financier ne présente aucune ligne concernant l’infernal trail ! On y trouve pourtant la corrida des Abbesses. Encore un oubli ou une erreur ?

    Depuis la création de l’infernal , il n’est jamais d’ailleurs apparu une ligne concernant l’infernal trail des Vosges dans le bilan financier de l’ASRHV, il y avait bien un bilan de l’organisation mais aucune ligne financière ? Encore un oubli ?

    Monsieur le président de l’AVPR se plaint également que «  Aucune aide financière n’a été apportée au profit du club en 2014 sur une édition ayant un budget estimé de 145 000 euros dont 21 000 d’excédent », C’est étonnant ! monsieur le président de l’AVPR nous explique que l’infernal est une des « manifestations exclusivement organisées par l’association ASRHV  » et elle ne décide pas de sa gestion financière !

    Comme beaucoup j’ai encore de nombreuses interrogations, pourtant on nous avait annoncé que le communiqué de presse du président de l’AVPR apporterait « l’éclairage nécessaire sur ce dossier en toute transparence par respect des bénévoles et des coureurs », il y a pourtant encore de nombreuses zones d’ombre pour les coureurs, les bénévoles et les élus…

    J’ai bien l’impression que l’épreuve va perdre de son âme sans l’équipe de Stéphane, on nous annonce que la version 2016 sera réduite, je comprends car il sera difficile de mobiliser les 400 bénévoles qui faisaient confiance à Stéphane Haraye et qui étaient nécessaire pour accueillir plus de 3000 personnes !

    Bonne chance pour l’organisation 2015 mais je n’y serai pas car je voulais faire le 220 !

    répondre
  2. Un (vrai) bénévole

    INCROYABLE : « un dépôt de 17 796 euros en numéraires  » :
    – encore un oubli ?
    – le restant de la CAISSE NOIRE avant de saborder ?
    – à quoi a servi l’argent non restitué ?
    – chez qui était-il entreposé ?

    répondre
  3. finisher

    bonjour
    je connais très bien le dossier ayant œuvré pour les 2 entités.
    avpr est effectivement l organisateur officiel de l infernal.
    mais a toujours laisser stephane et son équipe gérer en toute confiance l infernal et ils ont toujours fait un travail formidable.
    quand le nouveau trésorier de l infernal a repris les comptes, il a signaler qu’il ne pouvait avoir deux comptabilités différentes, que l infernal est une manifestation avpr et qu’il n’on pas de statut indépendant.
    je connais les fautes des uns et des autres dans le litige qui les opposent et n’ oublié pas qu’ ils sont tous responsables de la situation. pas plus l un que l autre mais pour l histoire que vous citez, traileur 88, les parties travaillaient en confiances sans connaitre réellement tous les cadres légales, pensant que deux associations pouvaient vivre dans un même club.
    posez des questions quand on ignore la vérité mais ne jugez pas le bénévolat de chacun et leurs éventuelles erreurs.
    bonne journée

    répondre
  4. traileur88

    Moi aussi, je connais également très bien les 2 entités et je veux bien croire qu’elles travaillaient en confiance , mais de là à ignorer le cadre légal, j’ai des gros doutes.
    Vous parlez de 2 associations dans un même club, mais il n’y a qu’un seul Club : l’AVPR.
    Il est donc l’unique responsable de ses manifestations (infernal, corrida,etc..) et le budget de l’infernal devrait légalement apparaître sur les bilans financiers de l’ASRHV/AVPR, ce qui n’a JAMAIS été le cas depuis la 1ere édition. Même s’il y avait un compte spécial Infernal, l’AVPR se doit de présenter chaque année à ses adhérents, aux élus, aux institutions, le solde de l’ensemble de ses comptes.
    Lors de son assemblée générale le 11 décembre prochain au centre culturel de Remiremont, l’AVPR fera t-elle apparaître sur son bilan financier le budget de l’infernal 2015 ? il était de 145 000 € en 2014 ! Combien en 2015, avec l’explosion du nombre de participants sur l’édition ?
    Il ne s’agit pas de juger le formidable travail des bénévoles, mais lorsqu’une association comme l’AVPR organise une manifestation comme l’infernal qui génère comme en 2014 environ 145 000 €, et « l’oublie » lors de son bilan financier, on ne peut pas parler  » d’éventuelles erreurs »…et dire qu’on ne savait pas.
    Le bénévolat, la gratuité ne légitime pas tout !

    répondre
  5. finisher

    désolé je ne suis pas la pour polémiquer et surtout pas prendre parti pour l un ou l autre. je vous dis juste qu’il est vrai que les deux entités pensaient travailler en totale indépendance
    au sain du même club avec deux trésoreries et deux bilans.
    c est le nouveau trésorier de l infernal qui a signifié à l infernal et à avpr qu ils étaient dans l erreur et qu ils ne devaient faire qu une écriture. ce qui devait être mis en place cette année. vous pensez bien qu’ ils engagent leurs responsabilités dans cette affaire et que sur une trentaine de personnes ( les 2 comités) tous le monde pensait que l infernal était une association indépendante et que le club avpr était juste le support ffa. ce n est que de l associatif et ils ne sont pas avocats tous le monde donne de son temps sans contre parti. donc merci de respecter le travail fait par l infernal et avpr et soyez indulgent. merci
    juste pour info l année dernière les 2 bilans ont été annoncé à l assemblée.

    répondre
  6. Traileur88

    On ne peut pas nous faire croire que les 2 entités pensaient travailler en « totale indépendance », du moins l’AVPR savait très bien depuis le début qu’elle était l’unique décisionnaire (elle sait le mettre en avant maintenant) et qu’elle avait le devoir à chaque assemblée générale de présenter un bilan financier aux adhérents et élus le solde de toutes manifestations organisées par l’association dont l’Infernal. (le présenter ne suffit pas).

    L’AVPR est en effet « une association unanimement reconnue et estimée » (cf. communiqué AVPR). Elle possède une très solide expérience dans le milieu depuis plus de 50 ans, elle connaît parfaitement les droits et les devoirs et rouages d’une association 1901.

    D’ailleurs le président de l’AVPR rappelle le rôle du groupe de pilotage infernal depuis 2009 ( Cf. communiqué de presse détaillé du 15 novembre dernier, disponible sur asrhv.kgwsport.fr):

    « Le groupe de pilotage de L infernal qui se met en place est réalisé sur cooptation de personnes. Il n’est pas élu,  donc pour toutes décisions, il doit en référer au bureau d’Athlé Vosges Pays de Remiremont »

    « Savoir que le compte bancaire attaché à L infernal l’est  sous le couvert de l’asrhv et  s’intitule  asrhv infernal  trail  »

    Depuis le début, les membres du groupe de pilotage s’occupant de l’infernal (licenciés ou non à l’AVPR) n’ont jamais eu aucun droit, car non élus à l’AVPR et qu’un compte était ouvert au nom de l’ASRHV/AVPR infernal trail.
    Il ne pouvait donc avoir qu’un seul compte et une seule trésorerie, car l’infernal n’est pas une association déclarée (l’ASRHV nouvellement renommée AVPR, connaît parfaitement les procédures à effectuer avec la préfecture).

    Donc l’unique association organisatrice et responsable de son fonctionnement ou dysfonctionnement de la manifestation « infernal trail des Vosges » est l’AVPR. Il s’agit donc d’un conflit interne à l’AVPR et non entre 2 parties comme on veut nous le faire croire.

    L’équipe de l’infernal trail aurait pu prendre son indépendance depuis longtemps en créant et déclarant par exemple le nom « association Infernal Trail des Vosges » et en déposant la marque (mais la marque a seulement été déposé en 2014 au compte de l’ASRHV/AVPR, cf inpi.fr).
    Il faut savoir que n’importe quelle association peut organiser un trail , il n’y aucune obligation d’être affilié à un club FFA (fédération française d’athlétisme). En ce qui concerne l’infernal, être affilé à la FFA était principalement nécessaire pour organiser une manche du TTN et être support d’un éventuel championnat FFA ( Régionaux, France…).
    D’ailleurs de très nombreuses organisations en France ne sont pas affiliées à la FFA, et elles sont en totales légalité aux yeux de la réglementation (contrairement d’ailleurs à ce qu’on nous fait croire dans les Vosges quand on remet au cause le trail blanc par exemple).

    Etre dirigeant d’une association reconnue par les institutions, implique de posséder des droits mais également des devoirs, surtout lorsqu’on bénéficie de subventions publiques (Etat, région, conseil général, ville de Saint Nabord, etc…)
    Un dirigeant élu bénévole qui donne de son temps pour la collectivité n’est pas censé ignoré la loi, sinon le monde associatif est ouvert à toutes les dérives. Et si un dirigeant, un comité, se questionne sur certains sujets difficiles, il peut demander conseils à l’institution, il sait bien la trouver pour lui demander des subventions ou autres aides.
    Il faut arrêter de se cacher derrière les mots « on n’est que des bénévoles, on ne savait pas, ce n’est que de l’associatif », c’est beaucoup trop facile comme explication.

    Enfin je me demande si l’AVPR ne devrait pas faire appel à son administration de tutelle ou fiscale pour résoudre des problèmes si complexes pour de simples bénévoles.

    Le bénévolat, la gratuité, ne légitime pas l’à-peu-près !

    répondre
    1. Dupont Paslajoie

      D’ailleurs de très nombreuses organisations en France ne sont pas affiliées à la FFA, et elles sont en totales légalité aux yeux de la réglementation (contrairement d’ailleurs à ce qu’on nous fait croire dans les Vosges quand on remet au cause le trail blanc par exemple).

      Je me permets une copie de ce que je viens de lire et qui est inexact.Tout le monde peut organiser une course pédestre sous réserve de respecter la réglementation FFA. Ce n’est pas le cas du trail blanc. Je m’explique : cette organisation accueille des licenciés FFA, organise une course chronométrée avec un classement. A ce titre, elle doit demander l’avis de la FFA pour l’organisation de sa course et faire une déclaration à la Préfecture des Vosges. Ces deux démarches ne sont pas effectuées et c’est en ce sens que cette organisation est illégale ! Si un jour par malheur un accident grave arrive sur cette course, l’organisateur (qui fait avant tout du business) se retrouvera mis en examen. Il faut lire la réglementation sur l’organisation d’une course avant de parler d’un sujet qu’on ne connaît pas bien ! En ce qui concerne linfernal, je ne connais le dossier que par la presse, mais je connais un peu les deux responsables qui s’opposent dans cette affaire et je crois bien qu’il y a un méchant et un gentil… je vous laisse deviner !

      répondre
  7. remi lacroix

    Bonsoir,
    j’ai appris que l’ensemble de la comptabilité a été remise au Président d’AVPR. Le club a annoncé que les comptes seraient soumis à une expertise professionnelle extérieure avant tout quitus.

    Il faut simplement remettre les choses dans le bon sens par l’intégration de l’infernal au bilan du club support, ce qui sera fait dès que possible.

    Merci. Avançons.

    répondre
  8. cyril chipeau

    bonjour à tous
    je suis un ancien membre du comité avpr, démissionnaire suite au litige entre l infernal et avpr.
    je suis outré par tous les commentaires des uns et des autres, qui ayant entendu dire, pensent tout savoir et publient tout et n importe quoi.
    traileur 88 soit vous ne connaissez rien au dossier ou soit, ce qu’il me semble plus logique, vous faites parti des protagonistes à l’origine du litige.
    il est noté noir sur blanc dans le bilan avpr 2012/2013 que l infernal est une composante d’avpr, qu’il dispose d’un comité directeur et d’une gestion financière propre.
    dans les bilans financiers, il est inscrit don de l infernal, soit en argent ou en matériel.
    en 2014 l’infernal a décidé de ne plus rien donné à avpr, suite à un litige de location et de prêt de véhicule.
    si avpr avait réellement été détenteur des comptes il n aurait pas eu à demander une aide financière mais se serait servi.
    le gros problème n est pas financier, il est la goutte d’eau,
    le souci est avant tout un mélange entre l’égo, la notoriété et des problèmes personnels entre quelques personnages des 2 comités.
    pour résumé c’est un gros gâchis.
    je souhaite que le sport et la belle fête qu’est l’infernal trail perdure.
    j aimerai que tout le monde se rassoient à une table, mettent son orgueil de côté, et repartent pour un infernal 2016 encore plus grand.
    bénévoles et coureurs l infernal nous appartient aussi, alors plutôt que de commenter, aidons les a se réunir afin de faire renaitre l infernal trail des Vosges.

    répondre
  9. Voillaume

    Je suis finisher du grand parcours 2015. En tant que simple coureur, je tiens à dire que j’ai trouvé ce trail exceptionnel aussi bien du point de vue du tracé que de l’organisation et de l’implication des bénévoles. J’y ai pris un énorme plaisir. Mon seul souhait est que ce trail puisse perdurer et devenir incontournable, afin qu’il fasse rayonner les Vosges dans la France entière et au-delà des Frontières. Nous y avons tous à y gagner et devons être fier de faire connaître notre région par-delà les montagnes.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *