Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Elections régionales – Jean-Christophe Cambadélis annonce le retrait du PS en Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine Pour faire barrage au FN.

image_pdfimage_print

12309758_898195080235662_1273424197906607532_oPremier secrétaire du parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis a annoncé ce lundi 7 décembre 2015 sur RTL, le retrait de la liste de Jean-Pierre Masseret en Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine.

Le Parti Socialiste a déjà retiré ses listes dans deux régions : en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence, Alpes, Côte d’Azur. Deux régions où le Front National a dépassé les 40 %.

Arrivé en 3e position avec 16,1 % des suffrages, Jean-Pierre Masseret, le président sortant de la région Lorraine, avait annoncé à plusieurs reprises qu’il ne souhaitait pas se désister.

Le premier secrétaire du PS a condamné la position des Républicains : « Il aurait été nécessaire que dans ces trois régions, le parti dit des Républicains fasse bloc contre l’extrême droite, mais visiblement Nicolas Sarkozy et l’ensemble des responsables du parti des Républicains préfère l’extrême droite à la gauche. »




4 réactions sur “Elections régionales – Jean-Christophe Cambadélis annonce le retrait du PS en Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine

  1. séb

    Quelle cacophonie! Ils ne sont même pas capables de s’entendre dans leurs propre parti, une belle brochette d’incapables et ils vont s’étonner de l’abstention… La place est bonne!

    répondre
  2. Claude

    La présidence de Hollande aura permis au FN d’atteindre ses objectifs.
    Lui qui a mené une politique catastrophique depuis 2012.
    On ne récolte que ce que l’on sèmes.
    Tout les parties politiques on leurs part de responsabilités.
    Les choses son clairs…
    Le peuple à parlé !!!
    À nous de proposé une politique qui respect les électeurs… ( Enfin) !!!
    Chômage
    Justice
    Pouvoir d’achat
    Éducation
    Aides aux personnes âgées et handicapées.
    Retraite
    Impôts
    Charge salariales et patronal pour les tpe pme.
    Compétitivité.
    Train de vie de l’ETA et de tout ses acteurs qui vive de l’argent du peuple.
    Fin de l’assistanat à longue durée.
    Trac des fraudeurs et de ceux qui abusent de ce qu i provient des cotisations de ceux qui se lève le matin.
    Voilà ce qui préoccupe ses gens qui on voté contre le gouvernement et contre la droite classique.
    La France va mal…
    Agissons vite!!!

    répondre
  3. muriel

    L enjeu est de politique regionale – les discours des tenors des partis en lice sont en decalage avec le ressenti des electeurs – ce que vit le pays est anxiogene pour tout- les gens qui vont mettre un bulletin donnent des signaux – si les candidats s accrochent au pouvoir en n acceptant les resultats c est qu ils sont trop loin du terroir-

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *