Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Elections régionales – La liste de Philippe Richert (Les Républicains) remporte largement le deuxième tour Elle s'impose avec 47,9 % des voix contre 36,3 % à la liste de Florian Philippot (Front National).

image_pdfimage_print

11080565_1725470024346322_5824294703586587634_o

Ecrit par D.J.

Président sortant de la Région Alsace, Philippe Richert (Les Républicains) sera le président de la nouvelle région Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine. Avec 47,9 % des voix, sa liste s’impose largement devant Florian Philippot (Front National) à 36,3 % et Jean-Pierre Masseret (Divers gauche) à 15,8 % dans un deuxième tour marqué par une forte progression de la participation. Elle se chiffre à 48,7 % contre 47,92 % lors du premier tour. Soit une différence de 11 points.

11 points, c’est également l’écart entre Philippe Richert, à la tête d’une liste LR-UDI-MoDem, soutenue par le PS et les écologistes, et Florian Philippot. Ce dernier était arrivé en tête du premier tour avec 36,1 % des voix devant Philippe Richert à 25,8 %.

Philippe Richert sort donc en grand vainqueur de cette triangulaire du deuxième tour.

Son mandat commencera en janvier 2016 pour une durée de six ans.




9 réactions sur “Elections régionales – La liste de Philippe Richert (Les Républicains) remporte largement le deuxième tour

    1. Jacqueline

      le boulot du fn est à présent de contraindre les majorités dans les régions à publier l’argent public versé au ruisseau au titre des projets creux , sans suite, mais pas perdu pour certains, associations … Si ce n’est pas clair, le FN devra l’expliquer lui même aux électeurs.Il est le 1er parti d’opposition.
      Si on extrapole à 2017, le FN doit interroger ses adversaires sur les primaires en face: PS, LR, UMPS , donc 3 primaires si la droite ne veux continuer à se voir disqualifier par sa magouille.

      répondre
  1. Claude

    « Nous avons vu le FN prendre la main dans sept ou huit régions dés le premier tour : chose évidemment horrible pour le système qui a immédiatement surfé sur les peurs et rassemblé derrière lui pour faire barrage à un ennemi imaginaire. L’appel a été entendu, ce qui explique les 10% de votants supplémentaires du second tour : bel effort que de faire front (national) contre un parti victime de simples rumeurs.
    Mais laissez-moi vous poser une question à vous, les moutons soi-disant bien pensants : vous avez eu douze ans de droite chirac/sarkozy, ils se sont payé votre tête et vous ont menti ; vous n’avez eu actuellement que deux ans et neuf mois de gauche hollande (encore un an et trois mois à le supporter jusqu’en mars 2017), il s’est révélé incapable et enfonce la France. Vous dites que vous ne voulez plus de ces deux partis ; certains préfèrent donner leur voix à des petits partis sans importance sans se rendre compte que ces petits partis sont des « satellites » des grands partis et qu’une fois hors-jeu , ils donneront leurs voix à leur « parti-mère » : vous aurez donc voté sans le vouloir pour un parti dont vous ne voulez plus.
    Vous dites ne plus croire aux mensonges des partis de droite et de gauche : c’est FAUX. A chaque élection où ils sentent la menace de perdre, ils sortent leur arme favorite : pleurer en désignant un coupable et appeler les moutons bien pensants (je dirais endoctrinés) à faire barrage.
    Le FN ne serait-il, en fin de compte, qu’un leurre ; un outil utilisé par d’autres afin de nous « moutonner » et de nous faire voter pour eux ?
    Ces régionales sont une répétition pour les présidentielles : les chefs de droite et de gauche peuvent donc dormir tranquille ; ils savent qu’ils pourront refaire le même coup en 2017, le peuple français étant bien décérébré/moutonné à l’extrême. Inutile donc de se leurrer : à part un très improbable sursaut de conscience/réveil de VOTRE part, notre pauvre pays en reprendra pour quatre ans à se faire vider les poches et enfoncer encore plus dans la merde.
    Mesdames et messieurs les moutons « bien-pensant », dormez bien. »

    répondre
  2. moi

    c est on ne peut plus simple.les gens sont s’en arrete en train de se plaindre et quand il peuvent essayer de faire quelque chose, hop ils se font rendormir .
    c ‘est lamantable, c’est bien continuez a vous plaindre de toute facon ils savent qu’ils gagneront quand meme il suffit juste de vous dire « on va changer ».
    je doit pas etre da

    répondre
  3. moi

    je ne doit pas etre dans un pays avec du chomage et des gens qui on faim…..

    INCROYABLE.
    essayer aurait couter quoi??
    vivement 2017 que les brebis soit rappeler…. …doivent ils se dire

    répondre
  4. sam le pirate

    on essaie pas un parti d extreme droite ,le passé est la pour nous rappeler ce que c était!qu elles idées nvelles le fn apportent le retour au franc ! le repli sur soi même ! la fermeture des frontières ! mais pour le chomage , quelle programme pour ramener
    des entreprises ?

    répondre
  5. étonné

    personne n’ a gagné , la droite avec les moutons du PS n’est pas crédible, le FN a tenu le cap ainsi que Masseret, qui lui seul est resté droit dans ses bottes, j’ ai l’impression que les chemises noires sont remplacées par des roses, et que le monde tourne sans changer d’ acteurs mais que les vestes sont toujours réversibles.

    répondre
  6. dd

    « Philippe Richert sort donc en grand vainqueur de cette triangulaire du deuxième tour. » Quelle erreur de dire cela…
    En effet, il y avait 3 partis dans la bataille. Mais un, le FN, contre deux réunis. Or 100 divisé par 3, fait en arrondissant, 33. Et le FN, avec ses 36%, chez nous, mais aussi dans presque toutes les régions, prouvent qu’il est devenu le premier parti de France…
    Mais beaucoup se garde bien de le dire…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *