Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Elections régionales – Des « pressions énormes » de la direction nationale du Parti socialiste pour pousser au retrait des colistiers de Masseret A partir de 95 désistements de ses colistiers, Jean-Pierre Masseret serait contraint de se retirer.

image_pdfimage_print
Photo officielle Jean-Pierre Masseret

Jean-Pierre Masseret a prévu de s’exprimer dans une conférence de presse à 19 heures 00.

Selon des informations publiées sur le site du Nouvel observateur, plus de 70 désistements de colistiers ont été validés ce mardi à midi. A partir de 95, la liste de la tête de liste qui refuse de se retirer face au FN pourrait être invalidée.

« Dans plusieurs sections PS de la région, on évoque des « pressions énormes » pour pousser au retrait. Il s’agirait là d’un grave revers pour Jean-Pierre Masseret qui avait décidé de maintenir sa liste au second tour malgré les injonctions de la direction nationale du Parti socialiste » écrit le Nouvel observateur.

Qui précise « Car si la moitié des colistiers renoncent, soit 95 noms sur les 189 candidats, c’est l’ensemble de la liste qui sera invalidée. C’est Pernelle Richardot, tête de liste Bas-Rhin, qui a prévu de déposer la demande de retrait à la préfecture de Strasbourg si les partisans de cette option parviennent à être au moins 95 d’ici 18 heures.

Reste que pour atteindre les 95 noms et saborder la liste menée par Jean-Pierre Masseret, le temps presse pour la direction nationale du Parti socialiste et les démissionnaires : le dépôt des listes (ou le retrait des candidatures) doit avoir lieu en préfecture de région avant 18 heures ce mardi ».

Jean-Pierre Masseret a prévu de s’exprimer dans une conférence de presse ce mardi à 19 heures 00 pour y faire part de sa décision.




6 réactions sur “Elections régionales – Des « pressions énormes » de la direction nationale du Parti socialiste pour pousser au retrait des colistiers de Masseret

  1. Tonton Reporter

    Il maintient sa candidature, bravo M. Masseret, bien que je ne voterez pas pour vous, je trouve votre décision courageuse. La souffrance des Socialistes doit être énorme. Vive la démocratie, vive la France.

    répondre
  2. Max Onchamp

    Bonsoir, M. Masseret, tenez bon… voter la droite ou l’extrême droite, il n’y a pas de différence. Maintenez une opposition de gauche à la Région s’il vous plait.
    Max

    répondre
  3. Jeannot

    Il vient de le dire ce soir : Jean-Pierre Masseret est plutôt bien en règle avec sa conscience  » pas girouette « et dans le respect de ses électeurs. C’est le système de vote qui ne convient plus pour ce genre d’élection qui mérite une part de proportionnelle.
    Je pense que le PS sombre dans le ridicule d’une pièce de théatre qui n’a plus de spectateurs. Les gens qui ont légiféré dans ce pays depuis l’après De Gaulle ont perdu pied. La vanité en a emporté un nombre dans le cynisme. Combien de personnes touchées depuis l’affaire Merah ? rien que le 13 novembre a fait des victimes au nombre d’une grande ville de France si on ajoute parenté, relations ? Les dommages causés n’ont même pas réussi à faire démissionner rien qu’un 1er ministre! C’est une honte dans un pays s/c de ses énarques ou avocats dirigeants qui va donner des conseils et faire la guerre sur la planète. Je pense que la montée du FN n’est pas terminée, en toute logique.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *