Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – 500 vaillants traileurs ont fait la « 14-18 » ce samedi soir… Mickael Voirpy (ES Thaon-les-Vosges) s'est imposé au sprint devant Nicolas Triboulot (Ea Chambéry) alors que Mathieu Martinez (Asrhv Vallée Des Lacs) complète le podium. Première féminine, Maimouna Sall-Serieys prend la 78e place du scratch.

image_pdfimage_print

03 passage +á la grange uton (2)

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

L’idée lancée par François Tisserand et Jean-Charles Althoffer, les deux infatigables compères de l’Athlé-Vosges, Pays de Remiremont a bien connu son aboutissement ce samedi soir, voire mieux, car il s’agissait en fait d’une véritable apothéose ! L’organisation de cette course de nuit, baptisée la « 14-18 » a mené les 500 participants vers le Fort du Parmont avec un départ et une arrivée jugés au centre ville, place de Lattre de Tassigny. Une super organisation qui a animé la cité des chanoinesses au lendemain de Noël et à la veille d’une autre manifestation d’envergure qui s’y déroulera ce dimanche, jour de la 35ème Corrida des Abbesses.

Tous les résultats en cliquant ici.

Il était nécessaire de bien parier au lendemain de la fête de Noël. Ils l’ont fait et ils ont gagné, ces organisateurs de l’Athlé-Vosges, Pays de Remiremont. Beaucoup de monde en ce soir du 26 décembre afin d’encourager le demi-millier de concurrents inscrits à cette course originale, baptisée la « 14-18 ». Une idée lancée l’an passé par François Tisserand et Jean-Charles Althoffer, suite aux commémorations du centenaire du début de la première guerre mondiale.

Pari lancé, pari tenu et surtout pari couru… Avec l’aval de l’Association de Sauvegarde du Fort du Parmont et celui de l’Armée, propriétaire du site, les organisateurs se sont faits plaisir en concoctant cette course originale sur un parcours de 8 km et ne présentant guère de difficultés avec un dénivelé de 300 m. Peu de difficultés, sauf que l’épreuve se déroulait de nuit, la lampe frontale sur le front… Justement, le front… la « 14-18 », des expressions qui résonnaient bien pour donner du caractère à l’épreuve, d’autant qu’il y avait le fort à franchir…

Alors, à l’Athlé-Vosges, Pays de Remiremont, les organisateurs ont multiplié les idées avec un feu d’artifice tiré depuis le Parmont cinq minutes avant le départ, puis c’est un coup de canon qui a résonné du même lieu afin de lancer les concurrents depuis le centre ville… Ambiance assurée aussi pour tous les concurrents au passage de fort avec coursives éclairées par des projecteurs, travées parcourues sous la lumière de lampes à huiles, feux de bengale à la sortie simulant des explosifs, la « 14-18 » a tenu ses promesses.

Sur le retour, au passage de la Grange Puton, un bivouac avait été installé à côté d’un feu. Les coureurs avaient droit à avaler la soupe du « poilu ». Une soupe d’ailleurs bien vosgienne avec pois chiches, pommes de terre et lard… Mais le temps d’arrêt n’étant visiblement pas décompté, les premiers groupes de concurrents ignorèrent cet appel de la soupe. Mais leurs suivants ont doublement apprécié !

Au bilan, la « 14-18 » a fait ses preuves. Une première réussie, qui a drainé également beaucoup de spectateurs sur la ligne d’arrivée. Parmi ceux-ci, l’on remarquait les présences de Bernard Godfroy, maire de la ville et son épouse, des adjoints Christiane Wininger et Roger Durupt, ainsi que plusieurs membres du conseil municipal. Toute une foule qui s’inscrivait en témoin de la « 14-18 » et qui avait tenu à encourager le… front de concurrents. Parmi ceux-ci, l’on dénombrait de nombreux jeunes, c’est dire que cette course a de l’avenir. Alors rendez-vous en 2016, peut-être même en plus grand ? Pour sûr, les organisateurs ne sont pas à court d’idées !




Une réaction sur “Remiremont – 500 vaillants traileurs ont fait la « 14-18 » ce samedi soir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *