Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – La Communauté de Communes de la Porte des Hautes-Vosges a invité le Père Noël Le président Bernard Godfroy a salué le parcours professionnel de Jocelyne Bazard et de Annie Houel, nouvelles retraitées.

image_pdfimage_print

01 D+®part en retraite (4)

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies Jean-Claude Olczyk.

Les personnels des différents services de la CCPHV regroupant l’administration, la Crèche, la Médiathèque et depuis quelques mois le Service Urbanisme, étaient conviés, ce samedi 19 décembre 2015 en fin d’après-midi, à se retrouver dans la salle de presse de la Médiathèque, accompagnés de leurs enfants. Avant l’arrivée de l’homme à la barbe blanche, Bernard Godfroy, président de la CCPHV, a rendu hommage à deux salariées ayant franchi le seuil de la retraite. Il a ainsi salué le parcours professionnel de Jocelyne Bazard et de Annie Houel.

Mariée et maman de trois enfants nés en 1978, 1982 et 1989, Jocelyne Bazard a débuté sa carrière à l’âge de 16 ans à la Manufacture Tenthorey d’Eloyes où elle fut employée 12 années, de 1970 à 1982, avant de rejoindre la Cimest à Rupr-Sur-Moselle durant six années, soit jusqu’en 1988.

Durant sept années, elle se consacra alors à ses enfants avant de reprendre une fonction d’employée au Centre Hospitalier romarimontain en 1995. Puis elle fut recrutée le 6 janvier 1997 par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Remiremont et un peu plus tard par l’association de la Halte-Garderie, jusqu’à son intégration à la Communauté de Communes de la Porte des Hautes Vosges (CCPHV). C’était le 21 avril 2008, à l’ouverture du multi-accueil de Maxonrupt. Elle y demeura jusqu’au 30 septembre 2015, date marquant son départ officiel à la retraite.

Mariée et également mère de trois enfants nés en 1972, 1984 et 1987, Annie Houel fut recrutée en 1975 au Centre Hospitalier de Remiremont en qualité d’agent de service. En 1983, elle réussit l’examen d’aide soignante, puis se retrouve en congé parental de 1984 à 1986 suite à une adoption.

1986 est l’année de création de l’Association « Les Petites Canailles » de Vecoux, ayant pour objet l’ouverture d’un lieu d’accueil pour la petite enfance. Après avoir été nommée présidente de cette association, Annie Houel en assume alors la direction jusqu’en 1998. A cette date et jusqu’en 2008, suite à l’extension de l’agrément pour 19 places d’accueil, elle en est tour à tour la responsable technique, la directrice adjointe, puis la responsable.

A la fermeture de la structure – conséquence de la création du multi-accueil de Maxonrupt – elle est ainsi intégrée à la CCPHV le 21 avril 2008 où elle exerce  pour quelques jours encore. Cette fin d’année marquera son départ à la retraite.

Ce samedi 19 décembre, Jocelyne et Annie ont reçu chacune un cadeau et des fleurs. L’heure était alors propice à l’arrivée du Père Noël, venu remettre une multitude de paquets joliment emballés aux enfants des différents personnels de la CCPHV. Pour Bernard Godfroy, ce fut aussi l’occasion de traduire combien de tels moments sont essentiels dans une année qui aura été marquée à deux reprises par les terribles événements parisiens.

Le Président de la CCPHV et maire de Remiremont a indiqué que malgré tout « la vie continue ». Il rappelait qu’après le concert de la solidarité organisé il y a un mois devant la mairie, il a été jugé bon de perpétrer les bonnes traditions avec le défilé de la Saint-Nicolas, la marche des illuminations et le marché de Noël. Il ajoutait : « et ce soir, notre devoir était de gâter les enfants ».

Suivait un sympathique buffet.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *