Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Le conseil municipal se prononce en faveur d’une grande Communauté d’Agglomération Il était réuni vendredi 11 décembre 2015.

image_pdfimage_print

acces23312111211111212

Article participatif de Denis Philippe.

Dans le cadre du projet de schéma départemental de coopération intercommunale, la Loi NOTRe, portant nouvelle organisation territoriale de la République, prévoit de prendre en compte plusieurs aspects, dont le relèvement du seuil minimal de population des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), l’accroissement de la solidarité territoriale et par-là même la réduction du nombre de syndicats intercommunaux. A cet effet, le préfet des Vosges a été chargé d’élaborer un Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI). Projet adressé aux différents conseils municipaux des communes et organes délibérants, invités à se prononcer sur le sujet d’ici le 23 décembre. Ce qu’a fait le conseil romarimontain au soir du 11 décembre. Explications…

Le Schéma proposé par le préfet prévoit la fusion de la Communauté de Communes de la Porte des Hautes Vosges (CCPHV) et de la Communauté de Communes des Vosges Méridionales (Plombières/Val d’Ajol) et ajout de la commune de Saint-Amé, (issue de la Communauté de Communes Terre de Granite).

Le préfet a justifié ce projet de périmètre en mentionnant dans ses conclusions que celui-ci correspondait à une logique de vallée, toutes les communes le composant appartenant à la même zone d’emploi tout en s’organisant autour du principal axe routier du département (RN 57). En outre, ce territoire comptant plus de 30.000 habitants, présente l’avantage d’offrir un siège à la conférence territoriale de l’action de la nouvelle grande région Alsace, Champagne-Ardennes, Lorraine.

Ayant été précisé qu’en cas d’opposition à ce projet, une contre-proposition devait être formulée, Bernard Godfroy précise alors que les membres du bureau de la Communauté de Communes de la Porte des Hautes-Vosges (CCPHV), se sont rencontrés et ont décidé de formuler une contre-proposition, dès lors soumise à l’avis des assemblées municipales de chaque commune membre.

Se placer à la hauteur d’autres communautés d’agglomérations

Au vu de l’avis unanime des membres du bureau de la CCPHV, plusieurs points estimés indispensables ont été ainsi dictés :

a) – se retrouver sur un périmètre cohérent et conforme à la zone d’emploi Remiremont-Gérardmer, tel que mis en avant par l’observatoire départemental des mutations socio-économiques en 2015 ;

b) – décider ensemble au sein d’une structure renforcée, unique, de taille à agir demain sur l’échiquier territorial, compte-tenu du contexte de la Grande Région (au sein de laquelle la population vosgienne ne représentera plus que 7%). Il est aussi jugé important de se placer au niveau des projets d’expansion territoriale, à l’image de l’agglomération d’Epinal et de la future communauté d’agglomération autour de la vallée de la Meurthe et de Saint-Dié-des-Vosges.

c) -anticiper le mouvement national tendant à favoriser, voire contraindre la constitution d’échelons territoriaux d’action publique de plus en plus grands demain ;

d) – faire valoir la puissance économique du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) de Remiremont et de ses vallées, mis par ailleurs en valeur par la Banque de France le mois dernier dans le cadre du panorama économique et financier du bassin d’emploi de Remiremont.

e) – de construire une gouvernance équilibrée permettant à chacun de faire valoir ses spécificités, en partageant les atouts respectifs (zone montagne et vallées) afin de conforter les impacts économiques sur le territoire.

Une réelle volonté de s’ouvrir et de s’agrandir

C’est ainsi que le maire, Bernard Godfroy, a proposé d’émettre un avis défavorable au projet présenté par le préfet, invitant le conseil municipal à se prononcer sur la création d’une Communauté d’Agglomération associant 6 communautés de communes, représentant ainsi 40 communes et une population de 82.500 habitants, tout en précisant qu’il fallait voir l’avenir d’ici 15 ans.

Un schéma regroupant ainsi les communautés de Communes de la Porte des Hautes-Vosges, Terre de Granite, La Haute Moselotte, Les Ballons des Hautes-Vosges, les Vosges Méridionales, la Communauté de Communes de Gérardmer -Monts et Vallées.

Pour Bernard Godfroy, il s’agit d’une « proposition réaliste, qui permettra de bénéficier d’une correspondance parfaite entre le périmètre du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural, de la Communauté d’Agglomération et du futur SCOT, (Schéma de Cohésion Territoriale) afin de pouvoir, en particulier, ouvrir à l’urbanisation les réserves foncières de manière cohérente sur un territoire unifié ».

Un petit débat s’en est suivi. Du côté de la minorité, Rachel Parmentier a interrogé : « qu’est ce qui nous empêche pour l’instant d’accepter la proposition du préfet ? » Pour Jean-Benoît Tisserand, « la proposition d’une grande Communauté d’Agglomération semble un peu utopique ». Mais pour Christiane Wininger, adjointe, les arguments de la grande communauté tiennent la route : « c’est une intention de ce que l’on voudrait, associant les aspects économiques, touristiques, routiers, cela veut dire que l’on n’oublierait personne ». Son collègue Claude Jacquel l’a rejoint, déclarant : « il ne faut pas se retrouver trop petit par rapport aux communautés d’Epinal et de Saint-Dié, il faut raisonner dans un esprit de bon sens et l’intention est donc de proposer au préfet que l’on veut s’agrandir… »

Proposition ainsi acceptée majoritairement (6 abstentions).




Une réaction sur “Remiremont – Le conseil municipal se prononce en faveur d’une grande Communauté d’Agglomération

  1. laine Hugues

    Et bien sur Hugues Laine n’a rien dit… j’aime beaucoup vos compte rendus du conseil municipal. Quand vous parlez de minorité vous ne citez que celle de droite (eh oui il y en a une autre)et quand je prends part à un débat (pour le coup je l’ai ouvert et ai posé plusieurs questions….) vous l’omettez. Bonne journée

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *