Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – 12 conseillers s’abstiennent de voter de nouvelles dépenses d’investissement

image_pdfimage_print

Mairie de Saint-Nabord

Article participatif de Denis Philippe.

Le conseil municipal de jeudi 11 décembre 2015 n’a probablement pas été de tout repos pour le maire, Daniel Sacquard. Après avoir entendu la formulation d’un groupe d’opposition constructive, il a du essuyé un autre revers : 12 conseillers se sont en effet abstenus de lui donner raison sur l’engagement de dépenses nouvelles d’investissements non inscrites aux budgets de l’année (hors restes à réaliser). Certes, ces investissements nouveaux ont été acceptés avec une réserve de voix au demeurant majoritaire, mais la division semble désormais bien ancrée au sein du conseil municipal.

Le maire a ainsi présenté une partie du programme d’investissement pour l’année à venir, tout en sollicitant une autorisation de payer en section correspondante avant le vote du budget primitif 2016 devant intervenir d’ici le 31 mars prochain. Conformément aux dispositions d’un article du code général des Collectivités Territoriales et avec autorisation du conseil municipal, il a en effet le droit d’engager, liquider et mandater des dépenses d’investissement, dans la limite du quart des crédits ouverts au budget de l’exercice précédent.

Dans le cadre de ces investissements nouveaux concernant le budget principal, figurent notamment des travaux dans les deux groupes scolaires ainsi qu’au centre socioculturel. De même qu’une étude et maîtrise d’oeuvre pour mise en application d’un contrat de performance énergétique avec un prestataire et concernant l’éclairage public.

Sur ce dernier point, un débat s’est instauré, notamment alimenté par les propos et remarques de Valéry Audinot, élu de la minorité municipale, qui a notamment regretté les retards apportés sur l’amélioration du réseau. « De nombreux points lumineux nécessitent un relampage, ce sont autant de points énergivores en consommation. Il n’y a pas eu d’évolution du réseau au cours des années 2014 et 2015, il n’y a rien de clair dans ce que vous nous proposez ce soir » a-t-il martelé. Le même élu faisait aussi remarquer qu’il restait beaucoup à faire sur l’ensemble des programmes d’investissements précédemment votés. Seulement 25 % d’entre eux seraient réalisés.

Au final, ce sont donc 12 conseillers qui se sont abstenus de voter les nouvelles propositions formulées par le maire au titre de 2016. En février prochain, le débat d’orientation budgétaire risque d’être animé…




3 réactions sur “Saint-Nabord – 12 conseillers s’abstiennent de voter de nouvelles dépenses d’investissement

  1. rogers

    Il y a un réel problème à la mairie de Saint Nabord . Ne peut on pas dissoudre le conseil municipal et refaire des élections pour assainir tout ça ????. Il y a plus d’un an que celà dure et dans un tel contexte rien de positif et de constructif ne peut en sortir .Le préfet aurait peut être son mot à dire !!!( au conditionnel bien sur).

    répondre
  2. Patchouco

    Dans les communes de plus 1000 habitants, lorsqu’un conseiller municipal démissionne, il est remplacé par le candidat, appartenant à la même liste que lui, venant après le dernier élu. Néanmoins, lorsque ce système ne peut plus être appliqué et que le conseil municipal compte au moins un tiers de sièges vacants, de nouvelles élections doivent être organisées pour procéder au renouvellement intégral du conseil municipal (article l270 code électoral). Le renouvellement opéré, les nouveaux élus pourront procéder à l’élection d’un nouveau maire. Pour ce faire, il conviendra donc de veiller à ce que, d’une part, un tiers des élus démissionne et, d’autre part, il ne puisse être procédé au remplacement de ce tiers par leurs suivants de liste…donc les mécontents n’ont qu’à démissionner du conseil municipal et se compter pour voir s’ils sont suffisants, sinon qu’ils n’oublient pas qu’ils ont été élus sur une liste avec une tête de liste qu’ils ont j’espère acceptée en toute connaissance de cause, sinon quelle légèreté!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *