Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Ski de fond – Coupe de France : Bastien Poirrier 2e devant les internationaux ce dimanche A Bois-d'Amont, dans le Jura.

image_pdfimage_print

IMG_0552

Ecrit par D.J.

A Bois-d’Amont, les équipes techniques du CNSNMM et les bénévoles du Ski Club Bois-d’Amont avaient les traits tirés ce dimanche matin tant le travail de la veille avait été important pour permettre le bon déroulement de l’individuelle skate pour le cotpte de cette deuxième étape de la coupe de France dans le Jura. A l’unanimité les coureurs et les entraîneurs des comités ont salué l’énorme travail réalisé et la qualité du résultat. Bien sûr, cette piste va pouvoir aussi servir pour les athlètes du Pôle France pour les entraînements à venir car la neige n’est pas annoncée dans l’immédiat.

Cette piste de 2,2 km à la fois technique et exigeante a permis aux 208 skieurs et skieuses présents au départ de se confronter à la régulière.

On attendait bien sûr Maurice Manificat ou Jean Marc Gaillard en préparation finale pour le Tour de Ski. Sur ce temps de course peut être un peu court, c’est le fougueux Clément Parisse qui s’est finalement imposé. Bastien Poirrier, très en forme, prend une excellente deuxième place à 3 secondes. Maurice Manificat accroche néanmoins le podium à 5 secondes.

« Je ne savais pas trop où j’en étais et en plus après les fêtes. Alors que je n’ais pas encore fait trop de courses suite au manque de neige, les sensations étaient bonnes » se plaisait à relever le leader du SC Ranspach. « Avec les conditions de neige, ce n’est pas évident de skier et ce résultat, face aux gars engagés en coupe du Monde et au Tour de Ski, est bon à prendre ».

Bastien Poirrier pourrait être appelé du même coup en coupe d’Europe. « De toutes façons, les longues distances vont pas tarder à attaquer avec le Marathon de Bessans et la Foulée Blanche. Si elles sont annulées, je pourrais monter en coupe d’Europe si on me sélectionne » relativisait le skieur ranspachois.

Quant aux autres fondeurs du massif vosgien, Adrien Mougel (La Bressaude) termine 7e à 36 secondes et Adrien Backscheider (AS Gérardmer SN) 10e à 41 secondes

Chez les féminines, Anouk Faive-Picon (Jura) devance largement ses adversaires avec plus de 30 secondes d’avance sur ses rivales. A commencer par Aurélmie Dabudyk (Mont-Blanc) 2e à 29 » et l’ex-Vosgienne Marion Colin (Savoie) 3eà 1 minute.

Côté juniors, Clément Christmann (SC Ranspach) et Gaël Epp (SC Ranpach) signent un tir groupé aux 23e et 24e places, à respectivement 1’24 et 1’25 du vainqueur, Hugo Lapalus (Mont-Blanc) suivis de Théo Christmann (SC Ranspach) 68e à 3’43 et Marius Cunin-Guenot (AS Gérardmer SN) 82e à 4’44.

Ce lundi, place au sprint avec une piste trop étroite pour envisager les phases finales à 6. A ce jeu, 3 qualifications se dérouleront toutes les heures à partir de 9 h. Le résultat se fera sur l’addition des 3 temps. Seule la première qualification sera homologuée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *