Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Ski de fond – Coupe de France : Bastien Poirrier s’adjuge le sprint ce lundi ! Nouvelle performance du jeune Vosgien à Bois d'Amont, dans le Jura.

image_pdfimage_print

enitalie

Ecrit par D.J.

A Bois-d’Amont, le sprint de la deuxième étape de la coupe de France s’est disputé sur un format un peu spécial ce lundi 28 décembre 2015 en matinée. Trois qualifications se succédaient à une heure d’intervalle. La piste est restée en bonne état malgré les quelque 3000 passages des courses de la veille et le vent doux qui s’est levé avec le jour.

Aux dires des athlètes et de leurs entraîneurs, ce type de compétitions est excellent pour la préparation des courses futures.

Chez les féminines, Aurélie Dadubyk (Pays Rochois) est récompensée pour sa régularité en signant trois fois le deuxième temps. Elle l’emporte de 1,6 seconde face à la Jurassienne Anouk Faivre-Picon qui a réalisé pourtant les deux meilleurs temps dans les deuxième et troisième qualifications. Chez les U18, on retiendra la troisième place au scratch de Laura Chamiot-Maitral (CS Les Saisies).

Côté masculins, le Dauphinois Camille Laude affirme son efficacité en dominant les catégories U18 et U20. Premier Vosgien, Gaël Epp (SC Ranspach) termine 13e, suivi de Marius Cunin-Huguenot (AS Gérardmer SN) 37e et de Théo Christmann (SC Ranspach) 54e.

Chez les seniors, Arnaud Clément (US Autrans) remporte la première qualification (homologuée pour les points FFS). Mais le Ranspachois Bastien Poirrier a tenu bon dans la durée et s’est montré le plus rapide sur les deux autres manches. Le fondeur alsacien arrache la victoire finale pour 1,86 seconde sur Arnaud Clément alors que Lucas Chanavat (SC Grand-Bornand) prend la troisième place.

“Sur la lancée du week-end, ça allait déjà pas mal dimanche mais sur les sprint ce n’est pas ou je m’attendais à être le mieux, j’avais même un peu d’appréhension” concédait Bastien Poirrier. “Comme la course se jouait en trois qualifications sans confrontation directe, il fallait tout donner jusqu’à la fin pour espérer gagner. J’ai toujours été bon en sprint, un exercice que j’aime bien et j’essaye de garder cette performance en sprint”  ajoutait le spécialiste des longues distances que l’on retrouvera à présent au départ du Marathon de Bessans (42 km) le 10 janvier 2016.

Quant aux autres Vosgiens, Adrien Mougel (La Bressaude) se classe 13e alors qu’Adrien Backscheider (ASGSN) n’a pas couru.

De ce week end, on retiendra le savoir-faire jurassien. Du club de Bois d’Amont d’abord qui livré une organisation impeccable. Du Stade des Tuffes et du CNSNMM ensuite, dont les techniciens ont su « jouer »avec la neige et la météo et proposer une piste de grande qualité. Puisse cette piste servir dans les prochains jours pour l’entraînement.

Prochaine étape du circuit national, les 9 et 10 janvier à la Pesse pour la première manche des championnats de France U16.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *