Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Vie sportive – La rentrée des skieurs de fond du massif vosgien ce week-end En Norvège, en Italie et à Bessans (Haute-Maurienne).

image_pdfimage_print
Adrien Mougel.

Adrien Mougel.

Ecrit par D.J.

C’est reparti pour une saison chez les fondeurs du massif vosgien. Ils seront en lice sur trois fronts durant ce week-end des samedi 5 et dimanche 6 décembre 2015.

Coupe du Monde. Adrien Backscheider (ASGSN) est sélectionné pour la deuxième étape de la saison à Lillehammer (Norvège) sur un skiathlon de 30 km (15 en classique et 15 en skate). Il tâchera d’y faire aussi bonne figure qu’une semaine plus tôt à Ruka où il avait signé le meilleur résultat de sa carrière en prenant la 12eme place du 10 km libre.

Circuit FIS des longues distances. Bastien Poirrier (SC Ranspach) et Adrien Mougel (La Bressaude) attaquent le circuit sur l’épreuve de la Sgambeda Classic à Livigno (Italie), parmi des fondeurs représentant 29 nations. Devant le déficit de neige, la course se disputera sur 24 km, au lieu de 35 km, avec une boucle de 6 km à parcourir quatre fois. Les organisateurs ont abattu un énorme travail, à l’aide des canons à neige, pour garantir la tenue de cette ouverture.

Coupe de France. Une juvénile délégation vosgienne prendra le départ de la première étape de la coupe de France ce week-end à Bessans (Haute-Maurienne). Avec deux jeunes U18, Marius Cunin (ASGSN) et Théo Christmann (SC Ranspach), et trois juniors : Delphine Claudel (La Bressaude), Clément Christmann (SC Ranspach) et Gaël Epp (SC Ranspach). Ils seront d’abord là pour apprendre au contact des seniors. En effet, les meilleurs Français seront en piste en dehors des athlètes qui participent, ce week-end, aux coupes du monde. Avec toutefois de bonnes chances de s’illustrer au sein de leurs catégories respectives pour Delphine Claudel et Clément Christmann.

Il y aura beaucoup d’enjeu pour les 120 biathlètes et 190 fondeurs engagés car les entraîneurs nationaux en tireront profit pour se livrer, au vu des résultats, aux sélections pour les circuits internationaux.

Ce samedi sera consacré à l’individuelle classique, qui fait déjà parler d’elle puisque bon nombre de skieurs choisiront de partir sans fart de retenue et courront uniquement en poussées simultanées, et dimanche, un sprint en style libre attend les fondeurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *