Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Golbey – A peine sorti de prison, il bat sa femme et force la police à ouvrir sa porte à la tronçonneuse !

image_pdfimage_print

Sans-titre1

Ecrit par C. K.-N.

La place du 8 mai à Golbey était bouclée ce mardi 5 janvier 2016 dans l’après-midi. Pendant près de deux heures, la circulation était interdite et un périmètre de sécurité a été mis en place. Un homme était retranché dans un appartement au premier étage à Golbey.

Les policiers ont été avisés que le jeune homme de 25 ans ne donnait plus de signe de vie. Il a dit vouloir mettre fin à ses jours après avoir frappé sa compagne. Le jeune homme venait de sortir de prison. Il avait l’interdiction de prendre contact avec sa compagne.

Le jeune avait déjà été condamné pour violences conjugales. Le forcené a décidé cet après-midi de braver l’interdiction et s’est montré à nouveau violent avec la jeune femme. Par chance, elle a réussi à s’enfuir et à téléphoner à la police.

Une fois sur place, les forces de l’ordre décident de mettre en place un périmètre de sécurité et d’empêcher les piétons et les voitures de passer car l’homme est susceptible d’être armé. Ils mettent aussi en place un dispositif de surveillance de part et d’autre de l’appartement du jeune homme qui est ivre (0,75 g d’alcool par litre de sang).

Les policiers tentent de forcer la porte d’entrée, en vain. Le jeune homme s’est barricadé et a mis une armoire derrière la porte pour corser le travail des policiers. Les fonctionnaires décident alors d’employer les gros moyens et prennent une tronçonneuse pour forcer la porte. Le jeune tente alors de s’enfuir par la fenêtre de la cour intérieure. Par chance, des policiers étaient postés à cet endroit.

Les forces de l’ordre ont interpellé l’individu qui a été placé en garde à vue. Le jeune homme avait écopé dernièrement d’un sursis avec une mise à l’épreuve. Il est fort probable qu’il doive retourner en prison effectuer sa peine. Il lui restait 6 mois de prison. Sa compagne encore très amoureuse ne souhaite pas, pour le moment, donner suite à cette affaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *