Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

L’édito du Docteur Mire – Déchéance Nationale et Droit du Sol… Le Docteur Bernard Mire reprend sa plume pour nous livrer un éditorial sur ce sujet d'actualité.

image_pdfimage_print

 

980007_1376747472537732_1250124048_o

Un certain nombre de bien-pensants classés à gauche (le côté du portefeuille…), ceux justement qui distribuent si facilement aux nécessiteux l’argent des autres (tout en collectionnant des montres de valeur par centaines de milliers d’Euros, comme le triste Julien Dray…), essaient de faire croire à nos concitoyens que l’abandon du droit du sol serait un repliement de notre Patrie sur elle-même, une sorte de rejet de l’étranger !!…

Comme si la France n’avait pas accueilli pendant des siècles des émigrés de tous les pays du Monde, par naturalisation ou par filiation, bien avant que ce fameux droit du sol ne nous impose l’irruption de millions d’indésirables. Je ne nie pas que le fait de naître dans un Pays adopté par ses parents, d’origine étrangère, et d’y vivre en y respectant ses règles et ses valeurs, puisse donner le droit, arrivé à l’âge adulte, de demander et d’obtenir assez facilement sa naturalisation. Mais il n’y a aucune raison d’imposer cette Nationalité à des gens qui ne la méritent pas et souvent ne la demandent même pas !…

Plus grave, ces mêmes beaux esprits pensent que la déchéance Nationale ne doit pas s’appliquer à des binationaux (comment d’ailleurs peut-on être binational, sans avoir à faire un jour ou l’autre à faire un choix…) qui ont choisi de porter les armes contre la France !!… On croit rêver… Je constate heureusement que 85 % des Français interrogés pensent au contraire qu’ils ne sont pas dignes de partager nos valeurs ; ils doivent donc retourner dans le pays d’origine ou un autre Pays de leur choix qui les accepte, après avoir purgé chez nous leur peine et bien entendu ne plus appartenir à une Communauté qu’ils ont combattue.

Protéger nos idéaux et notre Histoire, ce n’est pas se fermer aux autres ; c’est au contraire ouvrir nos bras à ceux qui les respectent, et repousser fermement ceux qui les combattent.




17 réactions sur “L’édito du Docteur Mire – Déchéance Nationale et Droit du Sol…

  1. Dominique Babel

    Décidément toujours inadaptées, ces décisions imbéciles de nos décideurs,comme si cela allait changer quelque chose de retirer le nationalité française à des individus prés à se faire « sauter le caisson »…mais je perds ma salive,,,ces idées fascistes sont dans l’air du temps…

    répondre
    1. leduc

      Pauvre Monsieur Babel,c’est votre discourt qui est inadapté, le jour ou ces fameux binationaux se ferons  » sauter le caisson » comme vous dites en entrainant avec eux votre famille, vous perdrez de nouveau votre salive mais certainement pas pour les soutenir ou alors il faudra certainement vous faire soigner.
      Monsieur Mire à parfaitement raison et pourtant je suis loin d’être fasciste, ces abrutis ne doivent plus avoir le droit de se dire Français puisqu’ils détestent la France et haïssent les Français.
      Heureusement, au moins 90 % des Français ne pensent pas comme vous…

      répondre
    2. MIRE

      Cela changera au contraire beaucoup de choses, car en perdant la nationalité, on perd beaucoup de droits, sur le plan financier et sur le plan civique.
      je rappelle par ailleurs que le fascisme, comme le National-socialisme sont issus de la Gauche, même si on a curieusement pris l’habitude de classer ces mouvements à l’extrême droite…Il s’agit de mouvements populistes, sans aucun rapport avec la vraie droite, libérale et parfaitement démocratique, dans la ligne de la notion de République…Un peu d’Histoire ne fait pas de mal….

      répondre
  2. JLD88

    Autant je peux partager le fond de cet article, autant je trouve décalé le sectarisme facile avec lequel vous attribuez à une certaine classe politique dans son ensemble, l’opposition de certains de ses membres à cette option qui, de toute façon, ne changera rien pour ces individus fanatisés. Arrêtez donc avec ces schémas simplistes et ouvrez les yeux, en 2016, on n’en est plus là !!! Tant que nos politiques, de droite comme de gauche, préférerons à l’action le fait de philosopher sur des « conneries » comme celle-là, ne nous étonnons pas alors de voir monter les extrêmes, eux mêmes, totalement dépourvus de solutions efficaces…

    répondre
  3. Micky88

    Dans cette affaire ce qui me semble le plus intéressant c’est cette façon de pouvoir mobiliser la concentration intellectuelle du peuple via une idéologie élitiste sur un épiphénomène sans aucun intérêt d’urgence.

    Autrement dit on réfléchit sur l’étanchéité d’un joint de robinet qui goutte dans une embarcation qui prend eau de toutes parts.

    C’est du grand art en terme de politique politicienne puisqu’on ira jusqu’à modifier la constitution de 58… pour rien, si ce n’est un coût financier astronomique.

    répondre
  4. Philippe nourdin

    Meilleurs voeux
    Un vieil adage  » plus on remue la M… avec un bâton plus ça pue »
    C’est se prendre les pieds dans le tapis de mettre en avant ce genre de débat.
    Il n’ y pas à discuter avec des terroristes qui mériteraient  » du moins à ce que je lis  » la déchéance », d’ailleurs cela n’existe pas on est ou on est pas français, et dans tous les cas on est responsable de ses actes et l’on paie son dû.

    répondre
  5. ED

    Je suis tout à fait d’accord avec cet édito!
    Seulement, je trouve que l’on en parle trop dans la presse.
    Il y a d’autres sujets plus graves que cette histoire de déchéance nationale qui ne concernerait que peu de personnes.

    répondre
  6. ERIC

    Etant donné qu’il est pus facile de rentrer en FRANCE que dans un moulin,quelle est le but de l’opération mis à part de la com pour meubler et cacher l’incompétence.

    répondre
  7. Jacqueline

    En état d’urgence, on crame 804 autos la nuit du 31…Une seule était une de trop ! Et si on passait à l’essentiel dans ce pays ? Parce qu’à disserter sur le statut des parasites, on ferait mieux de commencer à mettre sous verrous les fiches S, les sympathisants, les connaissances qui hébergent. Oui, pour ce faire, on va accroître la dette.
    On peut s’interroger comment un kamikaze potentiel ou terroriste va du jour au lendemain devenir inoffensif ? avec ou sans sa carte d’identité française. Parce que c’est pareil, vu qu’il est poisson dans l’eau ici même.
    On sait que la gauche a toujours fait les comptes pour garder le pouvoir. Le Droit du sol automatique a permis d’engranger un grand nombre d’électeurs . On a même interdit de compter les étrangers dans ce pays. Oui,toujours pour noyer le poisson. Avant même la manifestation de volonté par déclaration , il fût un temps où des jeunes gens se sont retrouvés français contre leur gré sans même le savoir . Oui ! un tas de conneries . Il fallait des boites aux lettres pour y mettre des cartes d’électeurs ! La facture n’est pas arrêtée non plus. Bonne année.

    répondre
  8. kda

    bonjour

    Nos dirigeants n’ont rien inventé, l’article 25 du Code Civil prévoit déjà qu’un individu « ayant acquis la nationalité française » peut s’en voir privé.Notamment s’il s’est rendu coupable d’un « crime ou délit constituant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation » donc les actes de terrorisme.
    Depuis 2002, 14 personnes selon le journal officiel ont été concernés.Durant, par exemple, le quinquennat de N.Sarkozy aucun individu n’a été déchu ni expulsé .

    Quel tintamarre pour rien !!!

    répondre
  9. doclo

    Pourquoi laisser »exister » une classe intermédiaire « les bi-nationaux » je suis vosgiens
    etfrançais ; si j’ai bien compris la descendance reste bi-nationale!! Il y a dans cette situation une INEGALITE mais elle est favorable aux nouveaux arrivants!!
    Expliquez moi pourquoi il peut y avoir une inégalité dans un sens mais pas dans l’autre??
    Soyons tous français .

    répondre
    1. Jacqueline

      Quand la France octroie la nationalité, c’est en totalité. Pour qui voyage, Il n’y a pas d’inégalité entre un français par filiation et un citoyen naturalisé. Le passeport français est le même pour tous.
      Ce qui pourrait être et qui n’est pas , c’est la publicité entre les Etats lorsqu’un ressortissant acquiert une autre nationalité. Un échange de correspondance consulaire devrait exister . De la sorte un pays pourrait retirer la nationalité à qui prend autre nationalité .L’Etat civil ne fait pas état de la nationalité . Les agents secrets voyagent aussi sans publicité sur leurs origines…

      répondre
  10. sam le pirate 2

    les types qui ont tué 130 personnes ce sont faits sauter,je ne vois pas ce que le fait de leur enlevé leur nationalité française et belge aurait changé quoi que ce soi,eux ils mènent une croisade la réponse est plus dans l action que dans des solutions philosophiques!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *