Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Plus de 200 tracteurs ont bloqué les routes ce vendredi autour d’Epinal

image_pdfimage_print

P1070660

Grosse pagaille sur les routes vosgiennes ! Depuis ce matin 8h30 les agriculteurs bloquent tous les accès à Epinal et principalement la RN57. Un campement inhabituel s’est installé sur la RN57 près du Saut-le-Cerf à Epinal et du centre des congrès.

Ecrit par C. K.-N.

200 tracteurs ont défilé, laissant derrière eux des tonnes de fumier et de pneus qu’ils ont embrasé. « Si on a réussi à mobiliser en seulement deux jours plus de 500 agriculteurs et 200 tracteurs pour défiler, c’est bien le signe d’un véritable malaise. Il est temps que les politiques prennent leurs responsabilités » témoigne Philippe Clément, le président de la FDSEA des Vosges.

L’agriculture française traverse aujourd’hui une crise sans précédent. Les agriculteurs craignent pour leurs exploitations. « On arrive au bout du système. Près de 25% des paysans vosgiens vivent avec moins de 4000 euros par an » poursuit Philippe Clément.

Les agriculteurs devraient rester sur place jusqu’en milieu d’après-midi. Un hélicoptère de la gendarmerie survole la N57 et les forces de sécurité sont sur place pour faciliter la circulation et éviter les débordements.

Les Jeunes agriculteurs des Vosges et la FDSEA ont déjà annoncé que s’ils n’étaient pas entendus, d’autres actions pourraient avoir lieu prochainement.




5 réactions sur “Plus de 200 tracteurs ont bloqué les routes ce vendredi autour d’Epinal

  1. Spa

    Si on peut comprendre la grogne et le mal-être des agriculteurs, il me semble qu’un tel comportement est lamentable… et je ne pense vraiment pas que c’est de cette façon qu’on va résoudre les problèmes que je ne nie absolument pas. Il n’est ni utile, ni nécessaire de pénaliser tout le monde avec ces blocages de routes et de « polluer » les automobilistes avec du fumier… ce n’est que du gaspillage… qui serait bien plus utile répandu dans les champs et les cultures.. S’il vous plait un peu de respect pour ceux qui ne sont en aucun cas responsables de vos problèmes… A mon époque… la vie n’était pas plus facile… mais jamais on n’aurait pensé agir de façon aussi contestable…

    répondre
    1. didier

      mon pauvre monsieur , je pense que vous etes comme tous ces français qui sont d accord avec les agriculteurs ,mais il ne faut pas que ça vous  » emmerde  » resoudre par le dialogue !!! houlala quel dialogue ???? personne ne vous ecoute ou alors on fait semblant !!!!! c est bruxelles qui decide de tout !!!! a votre epoque ??? cela n avait rien a voir avec maintenant je pense , il faut vivre avec sont temps , venez prendre le place et leur exploitation et la vous comprendrez mieux je pense

      répondre
      1. Spa

        Il n’y a rien à comprendre, un grand nombre d’entre nous ont des difficultés, mais si tout le monde en fait autant où allons nous ? Quels que soient les problèmes rien ne justifie ces comportements. Ceci dit sans aucune polémique et en ce qui me concerne, fin de « l’échange ».

        répondre
  2. GOUTORBE Annie

    Je ne sais pas si par ces moyens là, les agriculteurs vont obtenir ce qu ils veulent .Mais on peut se poser la question : qui va payer les dégradations des routes et tous les dégâts commis dans toutes ces communes ? Les contribuables… comme d’habitude!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *