Search
jeudi 30 juin 2016
  • :
  • :

Saint-Etienne-lès-Remiremont – Une année 2015 riche en réalisations et en animations

image_pdfimage_print

1

4

Ecrit par David Jeangeorges.

Photographies : Christian Schirm.

C’est devant une assistance venue en nombre que les élus stéphanois ont présenté leurs voeux aux forces vives de la commune vendredi 15 janvier 2016. Une cérémonie suivie également par le député et président du conseil départemental des Vosges François Vannson, par les conseillers départementaux Valérie Jankowski et Dominique Louis et par les maires ou leurs adjoints des communes voisines.

3Yves Le Roux, premier adjoint, a présenté le bilan des travaux menées à bien par la municipalité pendant l’année écoulée, ainsi que les orientations et les projets qui seront mis en œuvre pour l’année à venir avant de terminer son allocution par les animations soutenues par le CMSCL.

Dans les travaux réalisés en 2015, il a cité « le presbytère désormais occupés par des sœurs de Sainte Marie, la rénovation totale du court de tennis situé côté école du Fossard, la pose d’un nouvel enrobé sur l’allée qui permet aux élèves de l’école du Fossard de rejoindre le restaurant scolaire, le réseau d’eaux usées du chemin des Barraques créé sur 380 m, permettant le raccordement de 10 habitations, la réfection ou la création de plusieurs centaines de mètres de trottoirs, quatre aménagements réalisés Route de Saint Romary pour faciliter le croisement entre véhicules, une nouvelle aire de stationnement à l’allée du Lavoir, le revêtement en enrobé du sentier de l’Hôtel de Ville. Tous ces travaux n’ont qu’un seul objectif : la sécurité et l’intérêt des Stéphanois, tout en maîtrisant les dépenses. Ils sont entièrement autofinancés, et pour la plupart subventionnés par le conseil Départemental des Vosges. J’en profite, pour remercier très sincèrement son Président, qui nous fait l’honneur d’être parmi nous ce soir ».

Les projets prévus cette année :

  • une salle multi-activités pour permettre à la salle polyvalente de retrouver sa vocation première de salle de sports, l’accueil, entre autres, des enfants dans des locaux adaptés pour les Nouvelles Activités Périscolaires les (NAP) et également, l’utilisation d’espaces modulables, permettant l’accueil d’un public plus ou moins important.
  • Différents travaux de voirie rue de la May, rue du Tambois, rue du Tiatou, rue des 5 iéme et 15 iéme BCP à proximité de l’Escadron mobile, allée du lavoir, parking de la salle polyvalente coté tennis et cour du presbytère, l’éclairage public chemin des Meultées, la poursuite du programme de rénovation des armoires électriques, le remplacement des derniers ballons fluo par des luminaires LED et des travaux d’amélioration du réseau d’eau et d’assainissement sont également prévus.

Le  dynamisme d’une ville se mesure également à la richesse des manifestations et « celles organisées par le CMSCL en 2015 ont de nouveau connu un réel succès avec notamment, la galerie des artistes, qui a réuni 41 exposants, la 5éme édition du concert gratuit, de la société musicale du Tholy et de la fanfare municipale, devant une centaine de personnes, la 16ème édition de la marche populaire internationale, avec 800 marcheurs, la fête du jeu, initiée par le CMJ, qui a profité à 400 enfants, puis les feux d’artifices tirés en soirée et la mise à feux d’une magnifique chavande, érigée par les Amis de la Suche, la soirée du 11 Juillet, avec ses magnifiques feux d’artifices et le bal populaire, le Téléthon 2015 avec un tournoi de futsal organisé par le FCS et la traditionnelle soirée couscous ont permis de reverser 1.350 euros à l’Association Française contre les myopathies. Je tiens à remercier la direction et les serveuses du Restaurant Le Petit Stéphanois, qui n’ont pas hésité à fermer leur établissement pour assurer la réussite de cette soirée couscous ».

Ce fut également l’occasion de « remercier chaleureusement toutes et tous les bénévoles, régulièrement présents pour l’organisation des différentes manifestations de la commune, et plus particulièrement, Philippe, le président du CMSCL ainsi que tous les membres de ce comité, et Yvette pour son implication administrative ».

Michel Demange.

6Outre qu’il lui fournit l’occasion « de rassembler rassembler, de rendre compte de l’action municipale, d’esquisser des perspectives pour l’année à venir, c’est un moment particulier car c’est aussi l’occasion de vous exprimer un certain nombre de points de vue, disons-le, de points de vue « politiques… », de sortir du silence d’autres sujets qui semblent loin de Saint Etienne, loin des Stéphanoises et Stéphanois et de leur quotidien, et qui pourtant, sont si proches nous » a souligné Michel Demange.

Son propos est allé au delà du seul périmètre de la commune « car comme toutes les collectivités, elle commune est aujourd’hui de plus en plus dépendante des choix d’une politique nationale, avec des conséquences sur notre vie municipale et mes collègues ici présents ne me contredirons pas, ni Mr le président du CD.  Car en effet, la liste commence à être longue, très longue de ces décisions tombées d’en haut, et qui sur le terrain, impactent et perturbent nos initiatives déployées au service de la population (…) et au bout de la chaine, des communes qui subissent plus qu’elles n’agissent… ».

Ceci dit et posé, le maire a constaté que nous avons vécu en 2015 « Un monde toujours plus fou où les foyers de terrorisme se propagent, et l’emprise de DAECH sur les états « arabes » de plus en plus importante même si à ce jour les principaux Etats concernés (La Syrie et l’Irak) avec l’aide de la coalition internationale reprennent un peu de terrain. Ces combats ayant pour conséquences des peuples fuyant la guerre par millions (jamais depuis la fin de la seconde guerre mondiale, nous n’avions vu autant de déplacement de population) déplacements de réfugiés cherchant une terre d’asile dont l’Europe, Europe incapable de parler d’une même voix, (certains érigeant des clôtures de barbelés, d’autres fermant leurs frontières, d’autres enfin acceptant ces peuples migrants….) comment trouver une solution à ce problème sans unité… ». 

« Une Europe justement, qui au plan économique se cherche encore et toujours, impuissante début 2015 à traiter la crise Grecque et qui vacille ne sachant comment trouver une solution pour sortir ce pays de sa situation catastrophique (à qui le tour !!!) ».

« Une nation, notre Nation qui a montré et démontré, après le choc des attentats de janvier (le 7 à Charlie Hebdo et le lendemain la prise d’otages à l’hyper casher) qu’elle savait se rassembler pour dire non au terrorisme, non à la barbarie et qui dix mois plus tard se retrouve à nouveau plongée dans l’effroi et la stupeur après les horribles et lâches attentats du 13 novembre dernier (le stade de France, le Bataclan et les diverses terrasses de café). 130 victimes, des centaines de blessés, une France touchée et meurtrie mais une France debout, une France en guerre…une France en état d’urgence ».

« Plus proche de nous, 2015 a également vu le renouvellement de assemblée départementale, je salue une nouvelle fois la présence amicale du président du département, merci François d’honorer de ta présence cette manifestation, merci pour l’aide apportée, par le biais des subventions, aux investissements de notre collectivité, merci également à toi Valérie pour le soutien apporté à défendre nos dossiers et également en décembre dernier la mise en place des nouvelles régions : l’ACAL pour ce qui nous concerne ».

« Dans notre cité la vie s’est écoulée (puis-je dire) paisiblement, nous avons continué nos investissements récurrents que sont l’entretien des voiries de l’éclairage public (de notre patrimoine), nous avons même, alors que nous ne l’avions pas envisagé dans notre profession de foi (les initiés comprendrons), nous avons même vu disais-je, l’installation d’un terrain de camping (200 caravanes, près de 1000 personnes) qui sept jours durant fût mon unique centre d’intérêt. Résultat: deux transformateurs HS suite aux branchements illicites, les réservoirs d’eau quasiment vides et enfin le quatrième jour, visite sur site du procureur de la république et du directeur de cabinet du préfet : les conséquences financières sont importantes. L’affaire est en les mains de notre avocat… ».

Comment s’annonce 2016 ? « Pas très réjouissante et certainement encore difficile au plan national si rien ne change… Pour autant notre collectivité, de part une situation financière saine et malgré ce contexte économique morose, a des projets ».

Michel Demange a profité de cette tribune pour « rassurer les Stéphanoises et Stéphanois concernant les investissements futurs et leur réaffirmer que leurs intérêts sont entre de bonnes mains. Non il n’est pas dans notre intention de construire une piscine olympique comme cela a été écrit sur certains réseaux sociaux et oui, je suis fier d’avoir manifesté à la préfecture à Epinal aux côtés de nombreux maires du département contre la baisse des dotations de l’Etat, tout comme j’estime que ma place était à Paris le 18 novembre lors du rassemblement de plus 2000 Maires de France suite aux attentats du 13 novembre dernier, en soutien de la République, de notre République ».

Dans le registre intercommunal, il s’est félicité d’accueillir le siège de la CCPHV. Il a conclu quelques remerciements aux associations stéphanoises, à la CMSCL, à la DGS, au personnel communal, à son équipe municipale.

François Vannson.

5François Vannson a rappelé « son attachement au travail que les élus réalisent au quotidien », salué « le sérieux avec lequel vous gérez les dossiers, un bilan sérieux et sans forfanterie répondant exactement aux attentes de la population ».

Sensible aux remerciements « pour les 57.800 euros alloués cette année à votre commune par le département », il a insisté sur la réforme mise en oeuvre : « on passe de 4 à 3 pôles, de 6 à 4 directions générales, de 26 à 16 directions, des réformes nécessaires à engager face au désengagement massif de l’Etat qui va atteindre 17 millions en 2017. Si nous n’avons pas le courage d’engager des réformes en début de mandat, que ferons nous ensuite ? ».

François Vannson a rassuré son auditoire « car notre volonté est de conserver des capacités d’investissement de l’ordre de 75 à 80 millions pour l’ensemble du département. C’est ainsi qu’en 2015, 14 millions d’aides aux communes ont généré 100 millions de travaux pour les entreprises. Nous avons de gros besoins, de gros défis aussi en numérique, des investissements qui vont moderniser le département des Vosges ».

Très heureux d’être « aux côtés de communes qui se modernisent comme Saint-Etienne-lès-Remiremont, nous sommes dans un monde paradoxal car il respecte toutes les différences. Nous devons avoir une vision internationale qui apaise le monde » a conclu le député et président du conseil départemental des Vosges.

 




Une réaction sur “Saint-Etienne-lès-Remiremont – Une année 2015 riche en réalisations et en animations

  1. bontemps . .jacky

    Bonjour et une superbe bonne année. Pour tous les Stéphanie et tous les Vosgiens de la part d’un ancien habitant du 9 citée dé la May il y a bien longtemps ( 7o ans ) jacky bontemps

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *