Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

Ski de compétition – Les Vosgiens en piste au Schnepfenried et au Markstein

image_pdfimage_print

Sébastien Andres (SCV Wesserling) et Elise Pellegrin (US Ventron) ont dominé le premier Grand-Prix Crédit Mutuel adultes ce dimanche au Schnepfenried. Dans des conditions très humides.

Ecrit par David Jeangeorges.

Avec quatre semaines de retard sur la rentré initialement prévue, les alpins ont enfin livré leur premier Grand-Prix Crédit Mutuel adultes ce dimanche au Schnepfenried, sur le Mémorial Schandené (hommes) et la coupe Zinglé (dames). Dans des conditions particulières car les 25 centimètres de neige fraîche tombés durant la nuit ont nécessité un gros travail de lissage des organisateurs issus des clubs des AN Munster et des Skieurs du Tanet. Il a fallu ressortir l’humidité de la piste pour la saler derrière. De sorte que le départ était différé d’environ une heure en même temps que la pluie commençait à jouer les trouble-fête pour venir troubler l’ensemble de la course. Des conditions bien vosgiennes allaient finalement éprouver un peloton maigrelet de 59 engagés (40 masculins et 19 féminines).

Des conditions compliquées que Sébastien Andres (SCV Wesserling) a littéralement dompté en première manche où il a fait la différence. Il devançait de 1 seconde 51 Elyott Prost-Dame (VT Mulhouse) et d’une seconde 82 Loïc Weinzaepfel (SCS Guebwiller). Dans le deuxième parcours, il lui suffisait d’assurer ce qui ne l’empêchait pas de coiffer encore tout le monde. Ses deux plus proches rivaux devaient lui concéder à l’arrivée près de deux secondes.

Pour sa rentrée dans le massif vosgien, Sébastien Andres a mis à profit son bon début de saison à l’international. « J’ai participé à une dizaine de FIS CItadines et à une FIS élite. J’ai terminé 4e en Italie à 41 points puis 7e à 39 points sur deux slaloms » rappelait le citoyen de Mollau. « Je suis actuellement à 40 points FIS et j’ai enchaîné par 48 points près de Chaillol sur une FIS élite ».

C’est donc en confiance que le jeune homme de 18 ans s’est attaqué à ce slalom spécial. « J’ai réussi deux manches propres. Avec deux petites bosses, il fallait skier solide sans en rajouter et ne pas trop engager » se frottait les mains celui qui va « à présent partir sur les championnats de France citadins près des Dolomites pour tenter de réaliser un coup là bas et ensuite, j’aimerais gagner le classement général de la coupe des Vosges ».

Scolarisé au pôle-espoirs de Gérardmer, Sébastien Andres y est entraîné par Brice Guth et Christian Meyer. Cet hiver, le pôle n’a pas mis en oeuvre de structure sur le circuit FIS élite de sorte que « ma priorité, c’est le circuit citadins. J’ai préparé ma saison avec les jeunes du pôle et suivi quelques stages aussi ».

Si le podium est occupé par deux U21 devant le premier U18, les U16 frappent au portillon : les Skieurs de Strasbourg placent Victor Seyller et Pierre Schuwer en 4e et 5e position dans un mouchoir de poche.

Elise Pellegrin (photographie d'archives).

Elise Pellegrin (photographie d’archives).

Côté dames, l’absence de Manon Trimaille et Valentine Verger a laissé place à une course très ouverte. Sans le moindre entraînement dans les jambes, Elise Pellegrin (US Ventron) n’en a pas moins survolé les deux manches. A 25 ans cette année, elle relègue à 2 »75 Elise Faber (VT Mulhouse) et à 4 »38 Clémence Géhjin (La Bressaude), toutes deux encore U16. « Même si les conditions étaient difficiles, ça fait toujours plaisir de revenir sur la coupe des Vosges. Je suis en formation cette année sur Nancy pour être coach sportif, je ne me suis pas entraînée mis à part un peu de ski libre samedi » confiait Elise Pellegrin. Lucide, elle ajoutait « je n’ai pas forcément bien skié, j’ai retrouvé quelques sensations en deuxième manche. je participerai encore à quelques coupes des Vosges et peut-être aux courses citadines fin février dans le massif vosgien ». La concurrence sera cette fois plus sévère.

Tous les résultats en cliquant ici.

 

Grand-Prix Crédit Mutuel masters : le Vosgien Nicolas Antoine devant l’Alsacien Bertrand Kempf au Markstein.

C’est vendredi soir au Markstein que les masters ont livré leur première course de la saison dans le cadre du GP de la Bulle organisé par les bénévoles du SCV Wesserling. Nicolas Antoine, le Vosgien de l’AS Gérardmer, s’est montré le plus régulier en réalisant le deuxième temps dans chaque manche pour inaugurer le palmarès des Grand-Prix Crédit Mutuel masters.

A l’issue de la première manche, Bertrand Kempf (AS Cheminots de Strasbourg) était en tête devant Nicolas Antoine à 9 centièmes, suivi de Thierry Toussaint (AS Gérardmer) et Fabrice Poirot (La Bressaude) tous deux à 68 centièmes.

Dans le deuxième tracé, Thierry Toussaint a signé le meilleur temps devant Fabrice Poirot à 19 centièmes.

Finalement, Nicolas Antoine l’emporte avec une avance de 40 centièmes sur Thierry Toussaint et de 52 centièmes sur Bertrand Kempf.

Chez les féminines, Estelle Jeanpierre (AS Gérardmer) s’impose devant sa camarade de club Carole Petitjean. Elles prennent respectivement les 5e et 9e places du scratch. Entre les deux, Alain Mougel (US Ventron) se place au 6e rang à 66 ans cette année SVP. 24 coureurs sont classés sur les 36 présents au départ.

Tous les résultats en cliquant ici.

 

 




Une réaction sur “Ski de compétition – Les Vosgiens en piste au Schnepfenried et au Markstein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *