Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Ski de fond – Jérémy Weibel récidive ce dimanche aux Trois-Fours

image_pdfimage_print
Jérémy Weibel (1) encore vainqueur devant Guillaume Lalevée (2) alors que Jérôme Fussner (3) termine quatrième. Photographie d'archives.

Jérémy Weibel (1) encore vainqueur devant Guillaume Lalevée (2) alors que Jérôme Fussner (3) termine quatrième. Photographie d’archives.

 

Ecrit par David Jeangeorges.

Comme lors de l’ouverture à La Bresse, le Ranspachois a dominé les régionaux en classique, ce dimanche 10 janvier 2016 aux Trois-Fours, devant les Vosgiens Guillaume Lalevée et Mathieu Prud’Homme. En costaud.

C’est en altitude sur la chaume des Trois-Fours que les nordiques ont trouvé leur bonheur, ce dimanche 10 janvier 2016, lors de la quatrième étape de la coupe des Vosges-Crédit Mutuel alors qu’il restaient sur deux week-ends blancs de… compétition. Même s’il fallut composer avec la neige tombante, le brouillard et le vent, ils ne boudaient pas leur plaisir. Alors que leurs cousins alpins sont réduits au chômage technique dans le massif vosgien, plus d’une centaine de fondeurs sont venus en découdre sur leur troisième course de la saison.

Organisé par les bénévoles du ski-club xonrupéen, ce Grand-Prix de la ville de Xonrupt-Longemer livrait la première course en ligne de la saison. Très rapidement, trois hommes devaient se détacher du lot, avec l’Alsacien Jérémy Weibel (SC Ranspach) et les Vosgiens Mathieu Prud’Homme (AS Gérardmer SN) et Guillaume Lalevée (Basse-sur-le-Rupt SN) qui lança l’explication sur un rythme soutenu. « Je l’ai testé et ça allait bien pour moi. J’avais une bonne glisse et une bonne forme, il fallait être patient » se félicitait Jérémy Weibel, parti sans fart (avec des micropores) sur cette neige fraîche, comme son rival. Tous les trois allaient se livrer une bataille sans merci. Ils finiront d’ailleurs dans un mouchoir de poche de douze secondes à l’issue des 42 minutes de course.

C’est dans le deuxième des trois tours que le Ranspachois choisit de mettre la concurrence à l’épreuve, en costaud, « à la pédale » comme on dit dans le milieu. Personne ne fut en mesure de lui répondre. « Je fais le troisième tour à ma main. En haut de la dernière bosse, je savais que j’avais course gagnée et j’ai pu savourer en y laissant un peu de temps ».

Jérémy Weibel pouvait rayonner et du même coup dédier cette victoire au 60e anniversaire de son père, Christian Weibel, fêté la veille. D’autant qu’il était le premier surpris par autant d’allant. « Sur une mass-start, je m’attendais à me battre. J’étais vraiment dans de bonnes dispositions. C’est de bon augure pour la suite où je vais glisser tout doucement vers la Transjurassienne avec peut-être la Nordique des Crêtes entre temps. J’ai une bonne forme et je ne veux pas me griller ».

« Une meilleure accroche ».

Guillaume Lalevée s’était déjà incliné en classique devant le citoyen de Malmerspach lors de l’ouverture à La Bresse dans le Mémorial Luc-Colin à la mi-décembre. Il admettait volontiers la capacité du Ranspachois à faire la différence : « Weibel a réussi à nous décrocher car il s’appuyait sur une meilleure accroche que nous. Il est toujours un petit cran au dessus dans les montées surtout sur une neige dure à skier. Mais au moins, en partant sans fart, on n’est jamais planté ».

Déjà troisième de la précédente course, en skate à La Bresse, Mathieu Prud’Homme y reste abonné. « Weibel gagne à la régulière, il était encore mieux que nous ce dimanche.  En classique, il est plus fort actuellement. Avec cette neige seulement tombée, il fallait trouver le bon compromis au fartage ».

Derrière ce trio de choc, le reste de la concurrence termine au delà d’une minute 30. A commencer par Jérôme Fussner (Skieurs du Tanet), quatrième, alors qu’il restait sur une victoire à La Bresse. « Je n’étais pas dans un de mes meilleurs jours et dès le premier tour, je n’ai pas réussi à coller. Je n’étais pas à l’aise sur les skis et j’ai perdu beaucoup de temps dans le troisième tour ».

Caroline Finance devance Anne-Laure Cuny.

Chez les féminines, un maigre peloton de trois seniors était en lice. Alors qu’elle avait enlevé les deux premières épreuves de la saison, la Bressaude Anne-Laure Cuny a dû baisser pavillon pour 22 secondes devant la Bas-Rhinoise Caroline Finance (SC Oberhaslach). Toutes les deux ont composé avec des conditions changeantes au fil de la course et l’expérience de la plus ancienne (douze années les séparent) a fait pencher la balance.

Côté jeunes, Clément Christmann (SC Ranspach) a produit forte impression. Il s’impose avec une avance de 2 minutes devant son camarade de club Gaël Epp et le Vosgien Marius Cunin-Huguenot (AS Gérardmer SN).

Quant aux jeunes, les Vosgiens ont tout gagné. Avec Alice Genêt (Cornimont) et Flavien Jeangeorges (BVasse-sur-le-Rupt SN) en cadets, Elise Galboudin (La Bressaude) et Matteo Correia (AS Gérardmer SN) en minimes.

Dans ce début de saison morcelé, la répétition aura été bien utile avant les championnats des Vosges des longues distances, encore en classique, dimanche prochain au Champ-du-Feu.

Tous les résultats en cliquant ici.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *