full screen background image
Search
vendredi 30 septembre 2016
  • :
  • :

Ski de fond – Nordique des Crêtes : Mathieu Prud’Homme et Anne-Laure Cuny, la victoire en couple samedi

image_pdfimage_print

Premier succès de la saison pour Mathieu Prud’Homme, l’Alsacien licencié à l’AS Gérardmer SN, dans des conditions dantesques face aux rafales de vent, pendant que sa compagne Anne-Laure Cuny (La Bressaude) a dominé les rares féminines.

Ecrit par David Jeangeorges.

Mathieu Prud'Homme.

Mathieu Prud’Homme.

Il fallait avoir l’âme solidement chevillée au corps ce samedi 30 janvier 2016 au Markstein où les rafales de vent se liguaient comme à plaisir contre la première épreuve de la Nordique des Crêtes sous forme du 21 km en classique. Fidèle à sa légende, la station haut-rhinoise a réservé ce qu’elle a presque de pire aux fondeurs du massif. Un contentieux finalement réglé dans la bonne humeur ce qui n’étonnera personne. Même si l’une de ces rafales a fini par emporter une tente, provoquant au passage quelques bobos.

Tout porte à croire que Mathieu Prud’Homme (AS Gérardmer SN) s’est soucié de cet environnement épouvantable comme de sa première chemise pour s’imposer en costaud dans la montée finale alors que Guillaume Lalevée (Basse-sur-le-Rupt SN) avait réussi à deux reprises à s’octroyer un léger avantage.  Une course que Jérémy Weibel (SC Ranspach lança sur des bases élevées. Seuls cinq hommes étaient en mesure de soutenir le rythme : Jérôme Fussner (Skieurs du Tanet), Igor Cuny (La Bressaude), Guillaume Denardin (AS Gérardmer SN) Guillaume Lalevée et Mathieu Prud’Homme. Dans la première bosse, Cuny devait lâcher prise.

Parti avec des skis de skate, exclusivement en poussée, Guillaume Lalevée commençait à creuser le trou, au prix d’une glisse efficace sur la Route des Crêtes. Mais à la faveur du bouclage du premier des deux tours, ses compagnons d’échappée revenaient dans son sillage.

Dans le deuxième tour, Guillaume Lalevée reprenait les devants. Un seul homme allait réussir à le reprendre, Mathieu Prud’Homme, et dans la bosse finale, le fondeur formé en vallée d’Orbey prenait cette fois le dessus. Un avantage qu’il conservait jusqu’au bout pour s’imposer devant Guillaume Lalevée 2e à 7 secondes, un surprenant Guillaume Denardin 3e à 50 » alors qu’il ne court pratiquement plus, Jérôme Fussner 4e à 1’50, Igor Cuny 5e à 2’50 et Jérémy Weibel 6e.

Mathieu Prud’Homme décrochait du même coup sa première victoire de la saison alors que ses trois autres courses régionales s’étaient conclues par autant de troisièmes places depuis le début de l’exercice. « J’avais un peu de fart sous les skis et ça suffit pour prendre l’avantage sur Guillaume Lalevée » analysait l’Alsacien passé en 2013 à l’AS Gérardmer SN. Il espère « confirmer ce dimanche sur le marathon de la Nordique des Crêtes si la course est maintenue puis aux Trois Fours le dimanche suivant sur une nouvelle mass-start en classique et surtout, j’aimerais réussir un résultat à la Transju en skate dans deux semaines ».

La plupart des principaux animateurs de ce samedi s’attaquera au marathon de la Nordique ces Crêtes ce dimanche. En skate cette fois et dans des conditions probablement compliquées suite aux offensives climatiques de la veille au soir.

C’est en couple que cette journée inaugurale a couronné ses vainqueurs puisque sa compagne, Anne-Laure Cuny (La Bressaude) s’est imposée chez les féminines. Loin devant ses jeunes dauphines Laure Foubert et Mathilde Mura, toutes deux licenciées au SC Ranspach. « Je ne me suis pas occupée des autres en essayant de m’accrocher à des groupes de garçons » confiait Anne-Laure Cuny. « Je profitais des parties boisées pour me placer et sinon, j’essayais comme je pouvais de me mettre à l’abri ».

Anne-Laure Cuny.

Anne-Laure Cuny.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *