Search
lundi 29 août 2016
  • :
  • :

Dans les Vosges – 153 outrages ou des rebellions contre les policiers en 2015, un chiffre en forte hausse

image_pdfimage_print

DSC00534

Le grand salon de l’hôtel de ville accueillait ce vendredi 22 janvier 2016 la cérémonie des voeux départementaux de la police. Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique, a fait le point sur l’année écoulée.

Ecrit par David Jeangeorges.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Bernard Godfroy, maire, s’est félicité que Remiremont reçoive pour la première fois cette cérémonie après Epinal et Saint-Dié-des-Vosges. Il a relevé combien « ces voeux 2016 s’inscrivent dans un contexte particulier au vu des événements terribles que notre pays a traversé en 2015 et dont il n’est pas ressorti indemne » et salué « vous les représentants et les garants de la Sécurité Publique ; vous qui êtes en première ligne au mépris du danger, vous qui y êtes les plus sensibles, les plus touchés, les plus concernés par cette traversée des enfers  qu’a vécu la France. (…) Je voudrais donc saluer, avec tout mon respect d’homme et d’élu,  la bravoure, l’intelligence, l’efficacité et le dévouement de vos équipes, qui concrétisent jour après jour l’idée que je me fais du Service Public dans son acceptation la plus noble ». 

Après avoir rendu homme aux hommes et femmes du commissariat de la ville, Bernard Godfroy a « souhaité toujours plus de courage face au danger, de force dans l’adversité et de détermination dans l’accomplissement de vos missions ».

32 policiers vosgiens blessés en mission en 2015.

Michel Klein est à son tour revenu sur cette année « sombre et difficile pour la police nationale en tout première ligne contre le terrorisme en janvier et en novembre derniers. Les policiers ont payé le prix du sang pour leur liberté et pour la sauvegarde de la vie de nos concitoyens et des valeurs de notre société ».

Dans les Vosges, l’activité a été marquée en 2015 par 30.663 missions de police, toutes catégories confondues, soit 84 missions par jour et  une mission toutes les 17 minutes.

« L’année 2015 a été marquée par les blessures en services commandés de 32 policiers » a révélé Michel Klein. « Dans le même temps et ce n’est pas un hasard car les deux phénomènes sont étroitement liés, on note une forte augmentation des outrages ou des rebellions contre les policiers, 153 en 2015 contre 108 en 2014 ».

« L’effort collectif se traduit concrètement par une augmentation de près de 70 % des missions Vigipirate représentant 12.500 heures pour les policiers vosgiens » a encore précisé le patron de la sécurité publique avant de se féliciter du renouveau automobile avec le remplacement de trois motocyclettes et de neuf véhicules.

Il a conclu en remerciant l’ensemble des personnels « pour votre engagement sans faille et pour les résultats que vous avez obtenus, chacun dans son domaine de compétence sans oublier mon équipe de commandement qui m’entoure et qui doit absorber chaque jour mon trop plein d’énergie avec une pensée toute particulière pour le commandant Villaume ».

C’est autour de la dégustation de la galette que se terminait la cérémonie.




Une réaction sur “Dans les Vosges – 153 outrages ou des rebellions contre les policiers en 2015, un chiffre en forte hausse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *