Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

A31 optimisée : une nouvelle étape est franchie

image_pdfimage_print

8949258

Le 12 février 2016, le Ministère des transports a validé le projet d’une liaison autoroutière « A31 optimisée » de Gye jusqu’à la frontière luxembourgeoise en autorisant la poursuite des études qui conduiront à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) d’ici 2 à 5 ans. Cette enquête publique permettra la consultation des citoyens sur les différents scenarii intégrant les trafics, les aspects socio-économiques et environnementaux, les impacts sur les riverains et les terres agricoles concernées.

Seront débattus, entre autres, la faisabilité du barreau Toul-Dieulouard, la traversée de Florange, mais également l’aménagement de voies réservées aux Transports en Commun en Site Propre (TCSP) et le covoiturage sur certaines sections.

Une vision globale et durable des mobilités

Le dossier de l’A31 optimisée et les conditions de son éventuelle concrétisation, dont celle de son financement, feront l’objet d’une attention toute particulière du CESER Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

En 2013 déjà, le Conseil économique social et environnemental de Lorraine demandait à ce que la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) soit saisie au plus vite. Le CESEL avait notamment pris toute sa place dans ce débat en défendant le concept d’optimodalité, à savoir la meilleure combinaison possible entre les différents modes de transports (routier, ferroviaire, fluvial), dans une vision globale et durable des mobilités afin d’améliorer les liaisons entre les territoires ainsi que les services aux usagers.

Le CESER de la nouvelle région ACAL entend poursuivre les efforts engagés en s’associant aux différentes instances qui seront mises en place en faveur de l’aboutissement de l’A31 optimisée, telles que l’observatoire des trafics sur le triangle Toul-Nancy-Dieulouard, ou encore le Comité de pilotage mené sous l’égide du Préfet.

L’aménagement et la modernisation de l’A31 actuelle, axe autoroutier le plus chargé de France, constituent sans nul doute un défi majeur pour l’avenir de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Avec le déclenchement de la Déclaration d’Utilité Publique, une nouvelle étape est franchie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *