Search
lundi 27 juin 2016
  • :
  • :

La Bresse et Cornimont – Plan social à Prysmian : les maires ont rencontré la direction

image_pdfimage_print
Le site du Neuf-Pré à La Bresse.

Le site du Neuf-Pré à La Bresse.

Nous vous le révélions en exclusivité dès ce lundi 1er février 2016 ici avant que l’information ne soit reprise par d’autres médias, le groupe Prysmian Energie Câbles et Systèmes France a décidé d’arrêter la production de câbles sur son site de Cornimont qui emploie 74 personnes et d’y transférer la production de moulages du site de La Bresse avec l’ensemble des 60 salariés. Dans le cadre de ce plan social, 38 salariés de Cornimont seraient repris par la production de moulages ce qui déboucherait sur 36 licenciements secs. L’annonce en avait été faite au personnel vendredi 29 janvier 2016.

Ecrit par D.J.

Comme nous le révélions également, Marie-Jo Clément et Hubert Arnould ont rencontré dès ce mardi 2 février 2016 Frédéric Bois, directeur du site de Cornimont, et deux autres représentants de la direction. « Nous avons également fait le tour de l’entreprise et discuté avec les salariés » explique Hubert Arnould. « La direction nous a expliqué ce que vous révéliez dans votre article du 1er février. Dans le cadre du processus d’information, ils ne veulent pas d’entrave afin que les représentants du personnel soient les premiers informés des mesures de ce plan social ».

Naturellement, la principale question portait sur le nombre de licenciements secs. « Ce sera négocié avec le personnel dans le cadre de la procédure qui commencera officiellement le mardi 9 février 2016. La volonté du groupe est tout de même de maintenir emploi dans notre région » relève Hubert Arnould.

Les deux élus se sont également inquiétés du climat actuel avec les ouvriers. « C’est calme. Bien sûr, c’est un coup de massue sur la tête. Pour l’instant, il y a beaucoup d’attentes notamment sur l’accompagnement social. La direction du groupe devrait communiquer avec les médias à ce propos ».

Pour La Bresse, se poserait également la question de l’avenir du site devant le risque d’une nouvelle friche industrielle. « Depuis la loi Florange, il est nécessaire que l’industriel propose une réindustrialisation du site. Ils sont en tout cas obligés de faire la démarche » assure le maire de La Bresse.



Une réaction sur “La Bresse et Cornimont – Plan social à Prysmian : les maires ont rencontré la direction

  1. froissard

    Encore une nouvelle friche industrielle qui agrandi le désert économique de nos fonds de vallée qui sont entrain de mourir lentement mais surement. Entreprises avec les emplois, les commerces et les services publics, tout s’en va. Que restera t-il si l’on laisse faire.Ce n’est pas une fatalité ne pas se résigner aux décisions des patrons, avec l’aval des pouvoirs publics qui font la pluie et le beau temps

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *