Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Cornimont – L’Alsacien Clément Posecak domine le Trail hivernal de la Moselotte

image_pdfimage_print
Benoît Thiéry 2e, Clément Posecak vainqueur et Mickaël Voirpy 3e.

Benoît Thiéry 2e, Clément Posecak vainqueur et Mickaël Voirpy 3e.

Clément Posecak avait participé à sa dernière course en octobre 2015 en venant s’adjuger l’Infernal Trail de Saint-Nabord long de 160 kilomètres pour 7.300 mètres de dénivelé positif. Ce Seine-et-Marnais de 28 ans, installé à Thann en Alsace, est revenu s’imposer dans les Vosges ce dimanche 21 février 2016 à l’issue des 28 kms (pour 1.500 m de dénivelé positif) du Trail hivernal de la Moselotte.

Du haut de son mètre 60, Clément Posecak est un géant de la course à pied. Il y est pourtant venu sur le tard, depuis 2012, après avoir battu la semelle sur les terrains de football.

C’est avec un métier consommé qu’il a construit cette nouvelle victoire. « C’est parti vite, il ne fallait pas exploser dès le départ. Je suis revenu sur ceux qui étaient partis, Mickaël Voirpy et le Suisse Jérémy Hunt. Nous avons fait un bon bout de route ensemble, Hunt a lâché dans la descente et Voirpy à son tour après le lac de Saulxures-sur-Moselotte puis les écarts se sont stabilisés » confiait Clément Posecak. Il prenait du même coup sa revanche sur une première expérience malheureuse lorsqu’il s’était aventuré sur ce même Trail hivernal. « L’an dernier, c’était très dur. Il y avait davantage de neige, j’avais terminé dans l’anonymat des 30 premiers, il y avait une revanche à prendre ».

Deuxième à 1 minute 34, le Savoyard Benoît Thiéry est revenu progressivement de l’arrière, au prix d’un tactique de course prudente. « Ils se sont retrouvés à cinq devant et je n’ai pas réussi à suivre. Tout doucement, j’ai repris du monde sans accélérer » expliquait ce Vosgien de Rambervillers, expatrié à Evian depuis dix ans.

Troisième, Mickaël Voirpy, le Vosgien licencié à l’ES Thaon-les-Vosges, a souffert sur la fin. « Sur ce trail exigeant et boueux, je suis parti un peu vite. J’ai mis du temps à retrouver un rythme convenable. Le plateau était relevé et je suis vraiment content de monter sur le podium ».

Quatrième, le Suisse Jérémy Hunt a payé cash son entrée en matière tonitruante. « ça allait jusqu’au 18e km où je courais avec le futur vainqueur et une bonne avance. Mais dans les 10 derniers, j’ai lâché dès que le parcours descendait dans la partie technique et la neige, j’ai coincé ».

Chez les féminines, Sarah Vieulle (Athlé Vosges Pays de Remiremont) s’est imposée en prenant la 57e place du scratch. Estelle Patou termine 2e à 2 minutes et Anne-Sophie Mendoza 3e à 11 minutes 41.

Sur les 14 kilomètres,  Nicolas Triboulot l’a emporté devant l’Alsacien Mickael Baradel (Colmar Marathon Club) à 45 secondes et Matthieu Gandolfi (Pays Haut A Reunis) à 5 minutes 28. Claire Vannson (La Bressaude) domine les féminines devant Sophie Chatry (Athlé Vosges Pays  de Remiremont) à 59 secondes et Sophie Weckerlé (Noisiel Lognes Athletisme) à 4 minutes 03.

Quelque 1.200 trailers ont pris le départ du Trail hivernal de la Moselotte ce dimanche 21 février 2016 à Cornimont. A 8 heures 30 pour le mini THM de 14 kms (pour (750 m de dénivelé positif) et à 9 heures 15 pour le grand parcours de 28 kms (pour 1.500 m de dénivelé positif). Sinuant sur les hauteurs de Cornimont, Basse-sur-le-Rupt et Saulxures-sur-Moselotte, le parcours en mono-traces, parfois enneigées, il offrait une vue remarquable sur les Hautes-Vosges.

David Jeangeorges.

Tous les résultats 28km et 14km.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *