Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Les agriculteurs dans les grandes surfaces ce vendredi

image_pdfimage_print

Ce vendredi 12 février 2016, les agriculteurs des vallées Moselle et Moselotte sont allés manifester leur mécontentement dans les grandes surfaces de Remiremont et ses alentours. Comme dans ce supermarché Leclerc de Saint-Etienne-lès-Remiremont. Ici comme ailleurs, ils ont retiré des étals les produits laitiers qui ne sont pas d’origine française.

Ecrit par D.J.

Photographie : Claude Mayer.

12705712_1010504295661990_6136647004480914844_n

 




19 réactions sur “Remiremont – Les agriculteurs dans les grandes surfaces ce vendredi

  1. Jacqueline

    Eux sont venus dire que l’Europe telle quelle ne fonctionne pas !
    Oui c’était mieux avant , comme au temps du marché commun avec les contrats d’importations réglementées pour des produits taxés à juste titre pour autant que l’équivalent existe ou pas en France.
    Oh , comme tous je n’aime pas le bazar. Mais Comme rien ne change, que nos gouvernements gauche/droite sont ok avec tout ça, forcément que les paysans ont raison de virer des rayons à la vente la concurrence injuste.

    répondre
  2. sylvette punuejoul

    c’est vachement propre une vache au milieu des rayons… quel respect du consommateur et quel respect du bien d’autrui !
    Et si on allait faire le bordel et tout dégrader dans leur ferme ? quelle serait leur réaction ?
    Nos paysans, ces gens qui naguère étaient des gens sensés, respectables, sont devenus des pauvres types, irrespectueux, se permettant tout et n’importe quoi sous prétexte qu’ils ne gagnent plus correctement leur vie. Mais quel artisan, quel entrepreneur bénéficie d’aides comme un paysan ? et pour quoi faire ces aides ? acheter des appartements, s’enrichir personnellement mais surtout pas pour leur exploitation …
    Qui peut se permettre de tout dégrader sur la voie publique et chez les autres sans sanction ? Ne serait-il pas temps de les faire payer un peu pour tout cela ? car qui paie sinon NOUS. Tout ce qu’ils brûlent, cassent, dégradent c’est nous tous qui payons. Et ce n’est pas de notre faute à nous s’ils ont un jour été trop fainéants pour aller au bout de leur exploitation, s’ils ont préféré des solutions faciles qui les bouffent aujourd’hui.
    L’Europe ? La bonne excuse !

    répondre
    1. noel

      chère Sylvette
      pour répondre a votre commentaire
      laissez moi prendre la défense du monde paysan,si aujourd’hui ,ils sont dans la rue,c’est pour faire entendre leur désarroi,quel ouvrier ,employé,ou fonctionnaire accepterait de ne pas percevoir de salaire afin de maintenir son entreprise en vie!,c’est pourtant ce qu’ils font aujourd’hui!
      vous parlez des primes ,juste pour vous rafraîchir la mémoire (ou simplement vous l’apprendre),ces primes ont été décidée a l’époque pour couvrir les baisse de prix des productions agricoles afin de permettre a la population de se nourrir moins cher
      ce sont donc en partie les consommateurs (DONT VOUS FAITES PARTIE) qui en ont bénéficié indirectement ,ceci aussi pour permettre aux mêmes consommateurs d’acheter d’autres produits (Hifi,télévisions grand écrans ,téléphonie mobile etc….)
      pour revenir a la vache qui est rentrée dans les magasins ,n’oubliez pas que le lait que vous buvez,les fromages et la viande que vous mangez ,c’est elle qui les produit,(si vous achetez des produits locaux , bien entendu),c’est cette même vache qui entretien le paysage ,afin que nos vallées soient ouvertes et agréables (cela bénéficie aussi a l’attrait touristique de notre région)
      qu’en est il des vêtements que vous portez (fabriqués pour la plupart en Asie ,souvent au mépris des règles sociales et hygiéniques avec des produits chimique dangereux a la sante humaine) ,cela n’a pas l’air de vous émouvoir ni de vous révolter
      les primes agricoles servaient aussi a permettre aux exploitants de mettre leurs exploitations aux normes afin de répondre a toutes les contraintes imposée par le gouvernement et l’Europe (tient ,encore elle)
      aujourd’hui ,un litre de lait est payé au producteur 26 centimes (même pas le prix d’un sms) ,ce même litre de lait est revendu environ 80 centimes en grande surface (tarif pour un produit de marque distributeur ,donc logiquement le moins cher) ,une remarque en passant ,en cours de route ,ce lait a perdu la moitié de sa crème qui est revendue 4 euros le litre
      sachez que quand vous achetez 100 euros de produit alimentaire en grande surface ,seulement 8 euros reviennent au producteur
      un autre point ,vous insinuez que tous les agriculteurs achètent des appartements grâce aux primes ,même si il y en a ,c’est peut être pour préparer leur retraite ,pour info ,un agriculteur touche en moyenne 750 euros par mois en retraite ,je ne parle même pas de sa femme qui a travaillé toute sa vie a ces cotés pour ne percevoir que 400 euros!!!!
      (ceci pour avoir eu le  »plaisir » de travailler 7 jours sur 7 ,365 jours par an et 10 a 12 heures par jour….) mais bon ce sont ces gens la que vous traitez de fainéants,je pense que vous ne supporteriez même pas une journée de leur labeur
      ce que demandent aujourd’hui les agriculteurs ,ce ne sont pas des primes supplémentaires ,c’est simplement des prix leur permettant de vivre convenablement de leur travail ,que les industriels,les centrales d’achat des grandes enseignes acceptent de rogner sur leurs marges et s’approvisionnent plus en production française, tout le monde aura a y gagner,les producteurs et les consommateurs

      répondre
      1. Elise

        Merci Noël pour ce commentaire, et merci pour ce que vous écrivez! Je suis tout à fait d’accord avec vous, mais je crois que ces personnes là ne pourront jamais comprendre…
        Je suis fille d’agriculteur, lire ce genre de commentaire me révolte!

        répondre
    2. Quentin

      Réfléchissez avant d écrire de telles âneries. Se lever chaque matin à 4h ….sans vacances…..pour 500 euro par mois ….voilà ce qu est la vie des paysans…Nos enfants n ont pas de console, vacances, habits de marque. Notre maison est hypothèque pour les emprunts de l exploitation. Chaque matin j ai envie de mettre fin à cette vie….Chaque soir on ne s endort plus….prend ma vie si tu nous envie. Vive la France et ces égoïstes.

      répondre
    3. Emilie.p

      Cher Sylvette, je suis l’heureuse et riche épouse d’un agriculteur, je ne travail pas car son salaire suffit largement pour subvenir à nos besoins, nous nous déplaçons exclusivement en porsche Cayenne bien que le Mercedes ne soit pas loin, nous partons en moyenne 3 à 4 fois part an au soleil les Maldives et les séchelles de préférence, ‘et nous possédons diverses résidences et appartements sans parler de l’argent que nous épargnons grâce à nos PRIMES…. Ah qu’elle vision utopique vous avez la de notre beau métier,. Non trêve de plaisanteries, je suis bel et bien mariée à un agriculteur, mais je me lève tous les matins pour aller travailler et lui aussi pour une moyenne de 13h de travail par jour soit une moyenne de 91hebdomadaire, ( non mais qu’elle bande de fainéants ces agri…. Elles sont loin les 35h…) nous roulons en megane (la phase 1 hein pas d’excès) et 205 (modeste berlines vous en conviendrez) pour les vacances c’est un peu compliqué avec un paysan, les vaches ont besoins de lui tous les jours (ah oui vous aussi au passage), nous avons une maison que nous avons payée grâce à nos Salaires et parce qu’on c’est sorti les doigt du ***. en ce qui concerne l’argent que vous allez dépenser pour réparer nos dégâts, apparemment ça ne vous dérange pas de sortir le porte monnaie pour payer 10fois plus cher Nos produits dans les grandes surfaces donc….Ah au faite rassurez vous les dégâts sont payés par nos soins, si si je vous le promets. Bref cher madame vos propos sont intolérables et je parle en mon nom. mangez bien vos raviolis ou autres produits industriels puisceque apparemment vous n’avez pas besoins de nous pour vous nourrir ( ah non même la il y a du blé et de la viande… Zut) bon ben ne mangez pas alors.
      Bien cordialement
      Emilie.

      répondre
    4. emilie

      Propre !!! Une vache est bien plus propre que toute les saloperies que vous ingurgiter non française avec des normes a la con
      on vous empoisonnes tous les jours … et vous dite oui
      bravo

      répondre
    5. Jacqueline

      ….
      Je ne pense pas que le monde paysan ne cible que l’Europe pour qu’on l’excuse de ces manifestations. Vous avez mal entendu les messages Mme S.Punuejoul.
      Je suis persuadé que les gens qui voulaient vivre de l’agriculture avaient espoir , non de s’enrichir, mais vivre tout simplement de la passion du bon travail accompli. La suppression des barrières frontalières pour mettre en concurrence déloyale tous est une idée utopique qui n’enrichit que les importateurs , les spéculateurs et contribue à mettre au chômage toutes les petites mains. La région compte assez de corporations touchées par les délocalisations pour qu’on cesse d’être naïf. Oh il est tard pour faire des commentaires et encore plus stupide d’accabler telle ou telle corporation dans l’asphyxie.
      Il n’y a pas que les agriculteurs qui ont été floués par les grands discours promettant un avenir meilleur . Le truc est que les parleurs à la tribune n’ont plus aucun levier de commandes. Ils ont tout délégué. Au sens propre du terme, le monde paysan est vital et la paysannerie est de toutes les filiations. Le consommateur commence à redevenir intelligent en observant davantage l’origine de ses produits de consommation. On est obligé d’y venir. La suppression des abattoirs locaux a aussi été une erreur. Les producteurs de viandes y ont perdu en même temps que les bouchers et le consommateur aussi. mais là c’est un autre débat, car tout est lié à partir du moment où on fait de la publicité pour le mouton de Nouvelle Zélande. On ne s’étonne plus si le restaurant qui accueille le plus de clients rédige sa carte menu en langage parlé américain pour sa viande aux anabolisants dans la plus petite ville de France…Mais ça peut changer. C’est mon espérance pour le futur.

      répondre
    6. christian

      ton message sur cette degradation et minable a cote de tous ses migrant et etranger qui fon de la degradation et brule des vehicule et autre que j en passe alors avant de criter les paysans qui te fon manger et vivre regarde autour de toi et ton joli gournement de merde qu on as

      répondre
    7. adeline

      Ma chère sylvette… Avant de critiquer les actions et les paysans en général… VENEZ DEJA VIVRE QUELQUE TEMPS AVEC ‘EUX.. quoique le pauvre qui aura cette malchance va faire une dépression en quelques heures de vous avoir à ses cotés.
      Mais n’empèche que quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait et on se renseigne !!!!

      répondre
  3. Perrin N

    Les agriculteurs … des fainéants .. parlez de ce que vous connaissez, les vaches c’ est 365 jours par an qu’ il faut s’en occuper …matin et soir plus tout le reste :traiter le lait ; faire les foins; je ne suis pas d’ un milieu agricole mais lorsque je vois le petit couple et leurs 3 enfants qui sont mes voisins je ne peux pas laisser dire que les agriculteurs sont fainéants

    répondre
  4. doclo

    Bravo Madame
    A force de prendre de bonnes habitudes , (subventions pour construire de grandes étables et parfois la maison du gardien) on attend toujours + de la part de l’état et de l’europe et si cela diminue ,on casse !!

    répondre
  5. pepe

    on pourrait leur retourner les questions :
    – de quelle marque vos tracteurs ?
    – où allez-vous faire vos courses ?
    – où ont été fabriqués vos habits ?
    – de quelle marque est votre voiture ?
    …etc
    et constater que la raison économique (moins cher disant) a souvent présidé à leur choix.
    Le problème relève du système libéral global et vouloir le particulariser à tel ou tel domaine n’est que pitrerie passagère.

    répondre
  6. lambert

    ils ont raison moi je dit , la vache est surment plus propre que des clients qui tousse ou qui on ete au toilette sans se laver les mains ou qui y vont tous crade est qui touche les aliments alors avant de dire que c est pas hygiénique ben regarder autour de vous. il devrait faire comme avant vendre du producteur au client y en a marre d etre pris pour des vache a lait ; et marre de payer cher des produits qui la plus part ne sont pas de france alors je dit nos produit avant et apres les autres

    répondre
  7. gap

    messieurs les agriculteurs, ne laissez pas tomber votre combat on a besoin de vous. on vous doit les grands champs si bien entretenu, notre lait, notre fromage,notre beurre que l’on a plaisir a tartiner le matin ,et tout ces belles choses qui fait la gloire de notre belle France

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *