full screen background image
Search
mercredi 28 septembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – Tentative d’enlèvement vendredi : c’est du pipeau

image_pdfimage_print
L'école des Herbures à Saint-Nabord (capture d'écran Google Maps).

L’école des Herbures à Saint-Nabord (capture d’écran Google Maps).

Vendredi 29 janvier 2016, c’était le branle bas de combat au commissariat de police de Remiremont. Un père de famille était venu déposer plainte au commissariat car sa fillette de 10 ans aurait été victime le matin même d’une tentative d’enlèvement à 8 heures 00, à l’arrêt de bus, près de l’école de Herbures (lire ici).

Arrivée au sein de sa classe de CM2, la petite Clara en aurait parlé à plusieurs de ses camarades mais pas à la directrice de l’établissement. C’est durant la pause méridienne qu’elle en aurait informé ses parents.

De nombreux moyens avaient été engagés par les forces de l’ordre pour retrouver l’automobiliste dont la supposée victime avait décrit précisément la voiture. L’affaire était prise au sérieux et le policier municipal avait d’ailleurs été mobilisé pour accompagner les enfants dans le bus du retour.

Finalement, il s’avère que ce prétendu enlèvement était sans aucun fondement. L’information a été révélée ce mardi matin, par le commissaire divisionnaire Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique dans les Vosges.

La fillette a avoué avoir tout inventé aux fonctionnaires de police selon lesquels « il s‘agit d’une enfant très perturbée ». Il n’y a donc pas eu d’enlèvement.




2 réactions sur “Saint-Nabord – Tentative d’enlèvement vendredi : c’est du pipeau

  1. bigoni-saunier

    hé bien oui le petite à menti ,moi je préfère cela à savoir qu’il y ai un pédophile qui rode près des enfants . Une bonne explication avec ses parents, laissons les gérer en famille, n’oubliez pas que ce n’est qu’une enfants pas besoin de commentaires virulents n’oublions pas que nul n’est à l’abri d’une histoire inventée par nos enfants!!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *