Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Ski alpin – Le Savoyard Daron Piccard dans des conditions dantesques au Markstein ce samedi soir

image_pdfimage_print
Manon Trimaille deuxième.

Manon Trimaille deuxième.

Fidèle à sa légende, la station du Markstein a réservé une véritable tempête de pluie et de vent, hier soir, aux concurrents engagés sur le slalom spécial FIS citadins du 22e Grand-Prix international de la Haute-Thur, organisé par les bénévoles du SCV Wesserling. Dans ces conditions dantesques, les bénévoles réunis autour de Jean-Claude Muller ont dû s’employer pour évacuer la neige fraîche puis ressortir l’humidité de la piste et la lisser. Alors que la première avait été lancée à 17 h, le départ de la deuxième manche a été retardée aux environs de 20 heures 15. Elle a d’ailleurs donné lieu à une cascade d’abandons.

Sébastien Andres en a fait les frais. Il occupait la deuxième place à l’issue de la manche initiale où le skieur du SCV Wesserling était le seul à pouvoir encore prétendre à la victoire finale. Il était devancé de seulement deux centièmes par Daron Piccard (Savoie). Mais le jeune Alsacien devait sortir dans le deuxième parcours.

Daron Picard n’accordait aucune chance au reste de la concurrence. Au point de s’imposer avec une confortable avance de 2 secondes 22 sur son dauphin Bastien Reynaud (Alpes-de-Provence) et de 2 secondes 90 sur Ryan Collombet (Dauphiné). Premier représentant du massif vosgien, Edgar Speckbacher (VT Mulhouse) termine à la 30e place.

Une victoire que Daron Piccard pouvait d’autant plus… arroser qu’il n’avait pas encore gagné sur le circuit FIS. Il avait dû se satisfaire jusqu’à présent d’un seul podium à ce niveau de la compétition quand il avait fini 2e d’un slalom géant en mars 2015 à Villard-de-Lans. Daron Piccard, qui fêtera ses 20 ans le 2 octobre prochain, tentera de récidiver ce dimanche matin sur le slalom géant prévu cette fois au programme.

Manon Trimaille deuxième

Chez les féminines, Manon Trimaille (SCE Saint-Amarin) pointait en troisième position au terme du premier tracé. Elle a réussi ensuite à gratter un cran pour enlever la deuxième place à 42 centièmes de la Portugaise Camille Dias, la plus rapide de la soirée. Kristy Guest (Grande-Bretagne) complète le podium à 65 centièmes. Quant aux autres Vosgiennes, Marie Henry (US Ventron), 5e de la première manche, est par la suite sortie et Lilou Rabant (La Bressaude) se classe 10e à 1 seconde 5 de la tête.

Il semble que Camille Dias, 20 ans le 28 août prochain, trouve l’inspiration au Markstein. Elle y avait jusqu’à présent réussi ses deux meilleurs résultats sur le circuit FIS en prenant la deuxième place de deux slaloms spéciaux en février 2015. Elle a fini par escalader le podium jusqu’au sommet.

Près de 120 athlètes (36 filles et 82 garçons) ont pris le départ de ce slalom spécial, venus de seize nations y compris la France. Ils devraient en principe bénéficier de meilleures conditions sur le slalom géant de ce dimanche. Il sera en tout cas difficile de trouver pires conditions que ce samedi soir.

David Jeangeorges.

 

David Jeangeorges




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *