Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Ventron – Des inscriptions racistes et des croix gammées peintes sur les murs d’un gîte

image_pdfimage_print

P1000522

Stupeur et consternation ce samedi 20 février 2016 à l’entrée de Ventron en bordure de la route départementale 43 peu après le hameau de Travexin. Des inscriptions à caractère raciste et des crois gammées ont été peintes durant la nuit précédente sur les murs du gîte Saint-Joseph et son petit bâtiment attenant.

Son propriétaire, d’origine turque et domicilié dans le Haut-Rhin, s’est employé ce samedi à repeindre une partie des inscriptions. Celle, situées du côté de la route, restaient visibles ce dimanche 21 février en fin de matinée lorsque nous nous sommes redus sur les lieux.

Ces inscriptions ont détourné les regards des usagers de cette route très fréquentée puisqu’elle mène à la fois au village de Ventron, à sa station de ski et en Alsace, via le col d’Oderen. Elles ont semé le trouble parmi la population de ce village paisible peu habitué à pareils faits divers.

Son propriétaire s’est rendu à la brigade de Saulxures-sur-Moselotte pour y déposer plainte. Une enquête est donc en cours.

Cette ancienne bâtisse a été totalement restaurée pour la transformer en gîte avec sept chambres et une capacité d’accueil de 28 personnes. Ils n’étaient pas occupés au moment des faits.

Cette affaire n’est pas sans rappeler des faits similaires commis dans le village voisin de Thiéfosse durant la nuit du vendredi 3 au samedi 4 avril 2015. Des croix gammées avaient été dessinées sur la façade du domicile d’une famille d’origine marocaine et ses véhicules incendiés.

David Jeangeorges.

P1000519




3 réactions sur “Ventron – Des inscriptions racistes et des croix gammées peintes sur les murs d’un gîte

  1. froissard

    Honte aux auteurs de ces actes . Non, au front de la haine, du racisme et de l’intolérance . LIBERTE , j’écris ton nom ‘- ( Paul ELUARD )

    répondre
    1. la défroisseuse

      Oui, il faut disqualifier, sévir , punir les coupables d’ actes de vandalisme sournois, dégradation de biens d’autrui. Par contre froissar, la haine, le racisme,l’intolérance sont souvent attisés par des commérages souteneurs de politiques utopistes, tels que vous les appuyez sur tous les sujets d’actualité. Alors quand on ne sait rien, sur rien ou qui, on se tait, sans souffler sur les braises pour monter les foules les unes contre les autres.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *