Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Gérardmer – Ciné-débat sur le réchauffement climatique à la MCL «ThuleTuvalu», du nord au sud, un destin scellé par le climat.

image_pdfimage_print

 

thulé tuvalu 2

Ciné débat sur le réchauffement climatique à la salle Bourvil de Gérardmer (MCL)   Entrée gratuite. Emmanuel Garnier sera notre intervenant  le samedi 2 avril à 15 h 30

Emmanuel Garnier, historien et directeur de recherche au CNRS, sera à la MCL de Gérardmer,  pour présenter le film, puis le commenter à la fin et répondre aux questions des spectateurs sur le réchauffement climatique. Il a utilisé ce film pour faire des conférences pendant la COP 21

L’entrée sera gratuite, les droits de projection étant pris en charge par l’association Vosges Nature Environnement, présidée par Jean-François Fleck .       lien infos sur Thule Tuvalu

Thule, au Groenland, voit fondre la banquise. Tuvalu, petite île polynésienne, est envahie par l’océan. Ici et là, les habitants sont sommés de s’adapter ou de fuir. Les effets du changement climatique à hauteur d’homme ou de planète, c’est ce que réussit le face-à-face proposé par Matthias von Gunten dans son documentaire

Deux lieux aux antipodes : au Groenland, Thule fait face à l’inéluctable fonte des calottes glaciaires ; dans le Pacifique, l’île de Tuvalu est confrontée à l’élévation du niveau de la mer. La pêche, la chasse, l’agriculture y deviennent chaque jour plus difficiles et les habitants savent qu’ils vont devoir renoncer à leur mode de vie traditionnel pour affronter un avenir incertain. Par un montage judicieux, le documentaire ThuleTuvalu de Matthias von Gunten parvient à mondialiser la question du climat, tout en restant au plus près des hommes.

thulé tuvalu 3




Une réaction sur “Gérardmer – Ciné-débat sur le réchauffement climatique à la MCL

  1. Tonton Reporter

    Et patati et patata et pendant ce temps là l’horreur à Bruxelles. Les menteurs du réchauffement, sont ceux qui hier nous disaient qu’il n’y avait rien à craindre à ce niveau. Vive le grand flic de notre belle nature.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *