full screen background image
Search
mercredi 1 juin 2016
  • :
  • :

Maternité de Remiremont – Bernard Godfroy : « Que l’Agence Régionale de Santé comprenne qu’on est trois et non pas deux autour d’une table » A la veille de la manifestation de soutien à la maternité qu'il provoque ce mercredi 9 mars 2016 à partir de 17 heures 00 devant l'Hôtel de ville.

image_pdfimage_print
Roger Froissard, Jean Pierrel et Bernard Godfroy devant l'une des deux banderoles déployées devant l'Hôtel de ville. Photographie : Jean-Claude Olczyk.

Roger Froissard, Jean Pierrel et Bernard Godfroy devant l’une des deux banderoles déployées devant l’Hôtel de ville. Photographie : Jean-Claude Olczyk.

A la veille de la manifestation de soutien à la maternité qu’il provoque ce mercredi 9 mars 2016 à partir de 17 heures 00 devant l’Hôtel de ville, Bernard Godfroy, maire de Remiremont et président du conseil de surveillance de l’Hôpital de Remiremont, a fait le point avec les médias ce mardi matin, aux côtés de Jean Pierrel et Roger Frossard, membres du comité de défense de la maternité.

« En tant que maire, j’aime bien me glisser dans une logique participative. Quand on lance un chantier, il y a trois acteurs : le maire, les experts et les riverains. C’est la même chose pour l’avenir de la maternité : il y a l’Agence Régionale de Santé, les experts qu’on ne connaît pas trop et la population. Mais la population, l’Agence Régionale de Santé s’en fout » tonne Bernard Godfroy.

C’est le jeudi 10 mars 2016 à 18 heures 00 que les experts remettront au directeur général de l’Agence Régionale de Santé leurs conclusions quant à l’avenir des maternités publiques d’Epinal et de Remiremont.

Bernard Godfroy ne se nourrit pas d’illusion. Il annonce déjà « qu »il y aura d’étapes dans la mobilisation de la population ». Ce mercredi, il mise sur une large participation « les 31 maires du Pays de Remiremont ont été invités à mobiliser mais aussi ceux de la communauté de communes de Gérardmer et des trois communautés de communes limitrophes en Haute-Saône. 20 % des naissances à Remiremont proviennent de Haute-Saône » précise l’élu. Qui se base sur un argumentaire fort, celui de la proximité : « que deviennent les mamans de Bussang et de La Bresse éloignées de Vesoul et de Belfort ? ». Il note également que « la maternité participe à limiter le déficit de l’hôpital de Remiremont. Si on accroît le déficit, on va argumenter pour fermer totalement l’hôpital ».

Dans ce défilé « qui  concerne tout le monde », Bernard Godfroy espère « 3.000, 5.000 voire 10.000 personnes. D’abord les mamans avec les poussettes et les bébés qui seront suivies des élus, du corps médical, des membres de Convergences citoyennes et de la population ».

Bernard Godfroy entend ainsi lancer un message fort « On tire la sonnette d’alarme pour que l’Agence Régionale de Santé comprenne qu’on est trois et non pas deux autour d’une table. Pour montrer notre détermination, j’invite chacun à participer à cette manifestation de soutien. Vous toutes et vous tous, munis de vos écharpes d’élus le cas échéant, êtes attendus pour faire entendre nos voix ».

David Jeangeorges.

Rendez-vous le mercredi 09 mars à 17 h 00
– Rassemblement devant l’Hôtel de Ville de Remiremont
– Défilé dans les rues de Remiremont jusqu’à l’Hôpital
– Installation de banderoles à l’entrée de l’Hôpital
– Dispersion.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *