Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Un père jugé pour la mort de son bébé de 3 mois

image_pdfimage_print

bébé

Ce matin s’est ouvert le procès d’un père de famille accusé d’avoir battu sa petite fille âgée de 3 mois. Ce qui a entraîné la mort du bébé quelques heures plus tard.

Ce trentenaire originaire d’Epinal devra expliquer les faits qui ont eu lieu au mois de juin 2012. Dans la nuit du samedi soir alors qu’il retrait de sa semaine de travail, le père de famille récupère ses enfants chez la nounou du couple. Sa compagne est absente et ne rentrera que tard dans la nuit.

Pendant la soirée, la fillette ne cesse de pleurer. Le Vosgien ne supportant plus les cris de sa fille secoue violemment l’enfant à plusieurs reprises avant de lui mettre une chaussette dans la bouche. « Ça n’allait pas avec elle, parce que je ne supportais plus ses pleurs. Je montais tout de suite en pression » explique-t-il à un expert chargé de l’enquête de personnalité du jeune homme. L’homme prend alors le bébé dans les bras. Il explique alors « elle ne pleurait plus mais avait les yeux dans le vide ». Il décide alors de prendre un cachet de Subutex pour dormir.

Ce n’est qu’au moment où sa compagne rentre à leur domicile que le couple décide d’aller aux urgences de l’hôpital Emile Durkheim d’Epinal avec la petite fille. L’enfant était alors pris de convulsions. Le père a dit aux médecins que son bébé avait eu un accident pour ne pas avouer les faits. Les médecins alertés par les symptômes de l’enfant ont très vite compris que la fillette avait été secouée. Le Vosgien a alors tout avoué aux médecins. Sa fille est décédée juste après avoir été conduite à l’hôpital.

Le père de famille encourt jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle.

C. K.-N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *