Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – L’heure de la retraite pour Jean-Luc Noblot

image_pdfimage_print
Jean-Luc Noblot, gardien de la Résidence du Parc, a fait valoir ses droits à la retraite. Il a cessé définitivement ses fonctions ce lundi 29 février 2016, laissant la place à Stéphane, Mousnier, chargé de lui succéder sur ce poste.

Aux côtés des élus, de la directrice du CCAS, des agents et des résidents, Bernard Godfroy, maire, lui a rendu hommage « Avec ton départ, c’est tout une page de l’histoire de la Résidence du Parc qui se tourne. Que dis-je, une saga en 4 tomes, puisque tu en as assuré le gardiennage depuis près de 40 ans (37 pour être exacte). Ton aspiration à une retraite bien méritée est certes légitime, mais comme l’a dit Blaise Pascal : « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ». Aussi, te voir partir représente une grande perte pour la Collectivité, pour les élus comme tes collègues, qui ont su apprécier tes compétences et tes qualités humaines depuis ton intégration en 1979. La nouvelle, j’en suis certain, a également dû emplir de tristesse les résidents, si attachés à toi. Toutes ces petites attentions dont tu es coutumier et qui ont embelli leur quotidien, cela crée des liens ! ».

Bernard Godfroy s’est plus à relever « une grande disponibilité, une empathie et une écoute qui ne t’ont jamais fait défaut. Sans compter, le fait que loger à proximité immédiate de la résidence t’as permis de faire preuve d’une très grande réactivité, dès qu’un résident requérait ton aide. En effet, qu’il s’agisse d’effectuer de menues réparations, de décorer le foyer lors des animations ou de prêter une oreille attentive aux maux des uns et des autres, tu as su être l’interlocuteur privilégié de nos seniors. Et ceux-ci ont eu plaisir à partager avec toi, années après années, anecdotes et souvenirs d’autrefois. Assurément, pour eux, tu as été bien plus qu’un gardien : un soutien, de tous les instants, un confident, un ami ».

Sans refaire la liste de ses missions au sein du Centre Communal d’Action Sociale, puisque ce fut déjà l’objet des vœux aux personnels en janvier dernier où il a reçu la médaille d’or régionale, départementale et communale, récompensant ainsi l’ensemble de sa carrière dans la Fonction Publique, Bernard Godfroy a simplement rappelé « combien, avec ton sourire contagieux et ta bonne humeur légendaire, tu as su incarner ce que doit être le Service Public, c’est-à-dire, comme son nom l’indique : « au service du public ». Nous sommes très fiers de t’avoir compté dans nos rangs. Tu as placé la barre très haut, nous en convenons tous, heureusement, j’ai toute confiance en ton successeur, Monsieur Stéphane Mousnier qui saura, j’en suis sûr, suivre ton parcours exemplaire et perpétuer cette tradition de qualité de service qui est la nôtre, à Remiremont ».

Bernard Godfroy en a profité pour le saluer et lui souhaiter la bienvenue dans les Vosges! Il vient en effet de la Sarthe, où il travaillait au sein d’un Foyer d’Accueil Médicalisé.

Et le maire de conclure : « à l’heure où nos chemins se séparent, espérons que c’est pour mieux nous retrouver. Sache en tous cas que si tes pas te conduisent de nouveau jusque dans l’une ou l’autre de nos structures municipales, tu y trouveras toujours un accueil chaleureux et des bras grands ouverts ! En attendant ce jour, je te souhaite, au nom de l’ensemble des élus et des agents, ainsi que de toute l’assemblée ici réunie, une retraite heureuse et épanouissante auprès de ceux qui te sont chers. Je pense notamment à ton épouse qui a fait preuve d’une grande patience et de générosité en te soutenant dans tes missions, ainsi qu’à ta fille. Merci de nouveau Jean-Luc et très bonne retraite à toi ! ».

D.J.

Photographies : mairie de Remiremont.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *