Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Maternité : l’association « Naître à Remiremont » est née !

image_pdfimage_print

P1000692

François Vannson était entouré notamment de la conseillère régionale Véronique Mathieu-Houillon et du maire Bernard Godfroy pour lancer l’association « Naître à Remiremont », ce samedi 12 mars 2016 en l’Hôtel de ville. Véronique Mathieu-Houillon en a été élue présidente.

P1000685« Je trouve pour le moins curieux que se pose le projet funeste de la fermeture de la maternité » rappelle en préambule le député François Vannson alors que « c’est un service public qui donne satisfaction sur le fond ». 

Il souligne « ma démarche ne consiste pas à opposer la maternité de Remiremont à la maternité d’Epinal. En tant que président du conseil départemental des Vosges, j’ai une vision globale de l’offre de santé sur le territoire ».

Il dénonce « une situation pour le moins curieuse où l’Agence Régionale de Santé est confrontée à des problèmes de financement, essaye d’avoir une posture pour gérer la situation dans la précipitation ».

François Vannson revient ensuite sur des déclarations qu’il a relevées dans un autre média vosgien. Il commente : « j’ai été très choqué lorsque le Professeur Morel a annoncé que la problématique, c’est que les jeunes internes ne veulent plus avoir à assumer des astreintes ».

P1000687Présent autour de la table, le professeur Henry, retraité de la maternité de Remiremont, se veut rassurant : « on préfère faire des gardes car on travaille 24 heures. Si tous ne sont pas dans cette optique-là, la plupart des jeunes internes le sont ».

François Vannson développe deux arguments forts : « Selon les déclarations de l’Agence Régionale de Santé, la fermeture de la maternité ne serait pas à l’ordre du jour : qui le croit ? D’autre part, si la maternité ferme, ce sera pire. Dès lundi, je vais m’adresser à l’Agence Régionale de Santé. En me disant que sur les basses actuelles que sont le nombre d’accouchements et le plateau technique, l’Agence Régionale de Santé n’envisage pas de fermer la maternité, le dossier sera clos ».

Il appelle à « un projet de santé et de soins cohérents sur l’ensemble du territoire. Qu’on identifie les problèmes.  Avec la grande région, on a deux facultés de médecine à Nancy et à Strasbourg. Si on peut compter sur la Franche-Comté, c’est un plus ».

Une réflexion plus humaniste pour Véronique Mathieu.

François Vannson, Véronique Mathieu et Bernard Godfroy.

François Vannson, Véronique Mathieu et Bernard Godfroy.

Véronique Mathieu-Houillon défend « une réflexion plus humaniste que l’Agence Régionale de Santé. Nous pensons aux mamans et aux bébés ». Elle cite son exemple personnel d’une grossesse à risques. « Cette réflexion purement économique, c’est non ! La maternité de Remiremont fonctionne avec du personnel en suffisance ».

« Le problème, maintenant, c’est qu’Epinal n’a pas d’argent pour construire et faire fonctionner son nouvel hôpital » pour le Professeur Henry

Selon le Professeur Henry, « le problème n’est pas nouveau, on l’entend depuis quinze ans. Le problème, maintenant, c’est qu’Epinal n’a pas d’argent pour construire et faire fonctionner son nouvel hôpital. L’argument des astreintes et des gardes est un faux argument ».

« Restons vigilants » préconise Bernard Godfroy

P1000693Bernard Godfroy met l’accent sur la nécessité de « rester vigilant sur la stratégie de l’Agence Régionale de Santé. En tant que président du conseil de surveillance, j’ai reçu le projet médical de Remiremont. Restons vigilants pour savoir à quel saint on va se vouer ».

Avant la création officielle de l’association « Naître à Remiremont », François Vannson en pose les fondements : « un bras de fer s’engage vis-à-vis de l’Agence Régionale de Santé et du Ministère de la Santé. Le temps est venu de constituer une association pour défendre la maternité de Remiremont. D’une part, pour engager une démarche juridique. D’autre part pour que l’association se charge de promouvoir de manière positive la maternité ».

Quinze personnes choisissent d’entrer au sein du bureau. Véronique Mathieu en devient présidente, Bernard Godfroy (maire de Remiremont), Evelyne Mougel (adjointe au maire de Luxeuil-les-Bains) et Denise Pierrel (La Bresse) en sont les vice-présidents, Sophie L’Etang (Le Tholy) est secrétaire et Geneviève Martin (Remiremont) trésorière.

Les autres membres du bureau sont : Patrick Lagarde (maire de Cleurie), Frédéric Burghard (maire de Luxeuil-les-Bains), Catherine Louis (maire de Dommartin-lès-Remiremont), Jean-Claude Dousteyssier (maire de Ventron), Brigitte Vanson (conseillère départementale du canton de La Bresse), Mlichel Demange (maire de Saint-Etienne-lès-Remiremont), Fabrice Gaspard (co-président de l’Union Romarimontaine des Commerçants et Artisans), Marie-Christine Mange (présidente de l’association familiale de Remiremont).

David Jeangeorges.

 




Une réaction sur “Remiremont – Maternité : l’association « Naître à Remiremont » est née !

  1. zizou88

    Il y a déjà un comité de soutien? C’est quoi une association d élus? Je comprends pas la démarche? Ils vont manifesté tout seul? Mdr

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *