Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Saulxures-sur-Moselotte – Un comité se crée « pour la vérité et la justice dans l’affaire Fibers »

image_pdfimage_print

P1000245

« L’affaire Fibers a soulevé beaucoup de questions restées à ce jour sans réponse sur des sujets particulièrement graves puisqu’une jeune femme a trouvé la mort dans des circonstances non encore élucidées, que des dizaines de personnes ont été licenciées, que des subventions très importantes ont été allouées de façon inconsidérée sans que le patron ne rende publics les comptes de l’entreprise comme il en a l’obligation, que des frais créés par le patron, Monsieur Charbonnier, continueront à être financés longtemps par les finances locales » écrit Dominique Humbert….

« C’est pourquoi, nous, un groupe de citoyens, avons décidé d’interpeller solennellement la justice et les hommes politiques. Nous avons créé le « comité pour la vérité et la justice dans l’affaire Fibers » ».

Ce comité invite à une conférence de presse ce mardi 22 mars 2016.

« A cette occasion nous vous présenterons les 9 questions que nous posons et pour lesquelles nous attendons des réponses claires » conclut Dominique Humbert.




9 réactions sur “Saulxures-sur-Moselotte – Un comité se crée « pour la vérité et la justice dans l’affaire Fibers »

  1. Yves

    Bravo à vous pour cette initiative ! Il est clair dans mon esprit que Mr Charbonnier a profité des aides publiques pour enchérir un peu + son patrimoine au détriment de ses salariés et de la société . peu ou pas de respect envers les ouvriers et la collectivité ! Et où est la vérité sur l accident mortel de cette jeune femme enlevée aux siens parce que l on a pas voulu sécuriser la machine ??

    répondre
  2. Choukhov

    Si ça mène à quelque chose prévenez-nous. Les dizaines de licenciés ont à ce jour des problèmes plus urgents à résoudre.

    Ajoutant une citation du « perd » la victoire:
    « si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission ».

    répondre
    1. froissard

      Clemenceau le disait déjà en son temps :si l’on veut enterrer un dossier, on crée une commission . Il ne s’agit pas de cela avec la création de ce comité pour la vérité et la justice, qui va poser publiquement 9 questions importantes, au nom de l’opinion qui elle m^me s’est interrogée sur les réseaux sociaux, s’en que les protagonistes de ce dossier ne sortent du bois, pour s’exprimer, afin de faire toute la transparence sur cette affaire, rocambolesque, qui a connu de nombreux rebondissements

      répondre
  3. étonné

    Bonjour. Je constate que les ( bouffeurs ) de patrons sont de sortie, si je ne me trompe Les écologiste du dimanche se lance dans la critique industrielle, après la belle montagne , voici un nouveau combat ( FIBERS ).

    répondre
  4. froissard

    Non ce n’est pas bouffer du patron . Nous avons droit à la vérité.C’est une exigence morale qui s’impose à tous les protagonistes de cette affaire . La justice est passée en ce qui concerne l’accident de travail mortel . Certains essaient d’atténuer la responsabilité du chef d’entreprise, en recherchant une possible négligence de la victime. Quelle indécence . le tribunal n’a pas évoqué cette hypothèse . Nous attendons des réponses aux 9 questions qui seront posées par le ce comité vérité et justice dossier Fibers

    répondre
    1. étonné

      Bonjour. Certains n’essaient pas d’ atténuer les responsabilité du patron de FIBERS , mais j’ ai l’impression que tout à été dit à charge par les médias , aucun n’ a évoqué d’ ( éventuels ) éléments de la responsabilité de la victime , sans l’ accuser ni de lui faire un procès d’ intention , je ne la connais nullement. D’autre part cette affaire prend une tournure malsaine en mélangeant les genres , c’est à dire l’ accident et les subventions, qui je crois lire entre les lignes , auraient servis personnellement le patron de FIBERS ? attention aux accusations sans preuves. De quoi vit cette association de Mr Humbert ?, lui aussi touche peut être des subventions , cela m’ étonnerait qu’il paie tous ces frais de sa poche………

      répondre
      1. Choukhov

        Ça devient « étonnamment » pathétique et grotesque.
        Faites vous-même attention à ce que vous écrivez: la famille de la victime et vos protagonistes potentiels savent lire.
        Construction médiocre et argumentaire de caniveau. L’orthographe… on passe.
        1) Ce n’est pas comme cela qu’on gagne plus de 5/20 au bac de français.
        2) les écrits restent.
        Une tisane et au lit fiston.

        répondre
      2. froissard

        ce comité pour la vérité et la justice dans l’affaire Fibers,, est actuellement un groupe had oc ,non constitué en association, ne percevant aucune aide publique ,sous quelque forme que ce soit . son indépendance à l’égard de tout groupe de pression, ne le fera pas taire

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *