Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Ski alpin – La première de Loïc Weinzaepfel, Manon Trimaille continue au Markstein Dans le Grand-Prix Crédit Mutuel des adultes.

image_pdfimage_print
Joris Poirot (US Ventron) monte sur la troisième marche du podium.

Joris Poirot (US Ventron) monte sur la troisième marche du podium.

A 20 ans, Loïc Weinzaepfel a décroché la première victoire de sa carrière en Grand-Prix Crédit Mutuel, ce dimanche au Markstein où Manon Trimaille a renversé la vapeur en deuxième manche.

Loïc Weinzaepfel.

Loïc Weinzaepfel.

Avec deux mois de retard, l’hiver s’est installé sur la massif vosgien ce week-end. Pour le bonheur des alpins qui ont pu livrer deux Grand-prix Crédit Mutuel ce dimanche au Markstein. Dans la foulée des jeunes, les adultes ont disputé leur quatrième course de la saison dans le GP Jean-Michel Welty, initialement programmé le 17 janvier, avec les des bénévoles du SCV Wesserling à l’organisation.

Loic Weinzzaepfel en a profité pour remplir son contrat de la saison dans ce slalom spécial. Décrocher le premier Grand-prix de sa carrière ! « C’était mon objectif de la saison. Je voulais gagner mon premier Grand-prix et pourquoi pas le classement général, dont je suis actuellement deuxième, mais ce sera plus difficile ».

Le jeune skieur de 20 ans, domicilié à Soultz et licencié au SCS Guebwiller, l’avoue sans détour. Il a mis à profit l’absence de Sébastien Andres (SCV Wesserling), imbattable cette saison dans le massif vosgien et parti courir sur le circuit FIS ce week-end.

« Sébastien est vraiment plus fort. Ce dimanche, je suis parti très confiant, les tracés me plaisaient particulièrement, c’était assez mouvementé selon les autres coureurs mais je n’ai pas trop ressenti cela. Avec ma trajectoire assez directe, j’étais bien sur le dur et j’ai réussi à produire mon ski habituel » confie le skieur entraîné par Lionel Losser et Claude Geng. « J’ai sorti une grosse première manche et dans la deuxième, je n’ai pas lâché ».

Joris Poirot (US Ventron) troisième.

Une première manche avec 1 seconde 02 d’avance sur Erwan Loewenguth (ASE Strasbourg) qui a renoncé au circuit FIS cette saison pour se consacrer à l’enseignement au sein de son école de ski. Une deuxième manche encore à l’avantage de Loic Weinzaepfel qui l’emportait sur un écart final de 1 seconde 16 sur Erwan Loewenguth et de 2 secondes 25 sur le Vosgien Joris Poirot (US Ventron). Deux U21 devancent le premier U18 alors que le premier master Antoine Jungo (SSTM Belfort) termine 5e du scratch et le premier U16, Victor Seyler (Skieurs de Strabsourg) se classe 6e.

Et pourtant, Loic Wenizaepfel ne s’était pas entraîné depuis un mois « J’enseigne à l’école de ski de Châtel, en Savoie, et j’y ai passé les vacances de février. Globalement, je me suis moins entraîné cette année car le Markstein a fermé le mardi soir » précise l’étudiant en oenologie-viticulture à Rouffach.

Clémence Géhin (La Bressaude) première des U16.

Manon Trimaille.

Manon Trimaille.

Chez les féminines, Manon Trimaille (SCE Saint-Amarin) enchaîne les victoires. Son dimanche était cependant mal parti. « J’étais 3e à l’issue de la première manche où j’ai commis une grosse faute qui m’a fait perdre du temps » explique la jeune Mulhousienne. Un parcours initial dominé par la U16 Clémence Géhin (La Bressaude) devant une autre U16, Carmen Saez (SCV Thann) à 87 centièmes, et Manon Trimaille à 1 seconde 48. « En deuxième manche, je n’avais plus  plus rien à perdre et j’ai beaucoup engagé. J’ai très bien skié et je me suis bien sentie ».

A l’arrivée, Manon  Trimaille dame le pion à celles qui la devançaient en y ajoutant le panache. Elle distance, en effet, de 92 centièmes Clémence Géhin, première U16, et de 3 secondes 02 la U30 Elise Pellegrin (US Ventron), troisième alors qu’Esla Zimmermann (Skieurs de Strabourg), première U18, est 7e du scratch. « Il me reste trois Grand-Prix avec l’objectif de gagner le classement final. Cette saison, je me consacre d’abord à ma Terminale au lycée Montaigne à Mulhouse » confie Manon Trimaille en conclusion de son troisième succès de la saison en Grand-Prix. Seul le premier a échappé à son appétit retrouvé.

David Jeangeorges.

Tous les résultats en cliquant ici.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *