Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Ski de fond – La deuxième de Clément Christmann ce samedi

image_pdfimage_print

 

 

542886_286154818126214_156750244_n

Clément Christmann, le junior du SC Ranspach, a fait la différence dans le premier des deux tours ce samedi 5 mars 2016 au Markstein pour cueillir son deuxième succès de la saison.

Initialement prévu le 3 janvier au Markstein où la matière première faisait défaut, le Grand-Prix EDF centrale de Fessenheim s’y est couru ce samedi sur la neige fraîche. Il a rassemblé un petit peloton d’une cinquantaine de coureurs comme le déplorait Jérémy Weibel. « Il faudra que nous trouvions une solution lorsque la course ne compte pas pour la coupe des Vosges. Dès lors, certains en profitent pour faire autre chose » constatait, un brin amer, l’entraîneur du club organisateur du SC Ranspach.

Un 10 kilomètres en skating et en contre-la-montre que Clément Christmann a abordé sur des bases élevées.  » Je savais que l’effort était assez court et du coup, je suis parti relativement vite. J’ai repris du temps sur les concurrents partis juste devant moi, Mathieu Prudhomme à 30 secondes et Gaël Epp à une minute » explique le jeune homme. « J’ai pris de l’avance et dans le deuxième tour, j’ai réussi à la maintenir ».

Vainqueur de la Journée du Souvenir,  le 24 janvier au Rouge-Gazon, le junior du SC Ranspach a décroché son deuxième succès de la saison, devant Jérôme Fussner (Skieurs du Tanet) et Mathieu Prud’Homme (AS Gérardmer SN), 2e et 3e à respectivement 35 et 37 secondes. De quoi atténuer un tant soit peu sa grosse déception d’avoir manqué le train des championnats du Monde juniors. « Je ne suis pas satisfait de ma saison car je n’ai pas atteint mon principal objectif d’aller aux Mondiaux juniors » avoue le citoyen de Mitzach qui fêtera ses 20 ans le 4 juillet prochain. « Je suis un peu déçu car j’atteins actuellement un pic de forme qui arrive après les échéances où je devais percer. Le week-end précédent, je me suis classé deux fois 2e en U20 coupe de France dans le Jura, sur un 10 km skating puis sur une mass-start de 20 km en classique ».

Membre du groupe fédéral au pôle France dans le Jura de septembre à décembre, puis repris en mains par Jérémy Weibel pour le reste de la saison, Clément Christmann espère désormais réussir sa sortie lors de la finale de la coupe de France, le 19 mars à Montgenèvre. « Sur un sprint, je vais jouer le titre au classement général des U20. Je suis actuellement deuxième à un point du leader le Savoyard Charly Rousset. Et le dimanche, dans le relais des championnats de France, on aura une belle place à jouer avec une grosse équipe du SC Ranspach. Les 26 et 27 mars, les championnats de France se termineront à Méribel avec la mass-start en skate et le relais des comités régionaux » précise celui qui se mobilisera ensuite pour réussir sa licence de STAPS qu’il prépare à Grenoble en cours par correspondance.

En attendant, son dauphin Jérôme Fussner a été bien forcé d’admettre sa supériorité. « Je n’avais pas beaucoup skié depuis quinze jours où j’ai fait deux séances. Je suis venu ici sans savoir où j’allais. Clément Christmann était vraiment au dessus du lot, il n’y avait pas moyen de le chercher » confie le skieur de Soultzeren. « Avec Mathieu Prud’Homme, Igor Cuny et Jérémy Weibel, on s’est bagarré à quatre derrière. J’étais tout seul et sans repère, j’ai tout donné jusqu’à la fin pour être quelques secondes devant les autres poursuivants ».

Chez les féminines, la course a plus encore souffert de la désaffection au point que la Bressaude Anne-Laure Cuny était la seule senior en lice. Ce dimanche, la compétition continue au Markstein avec les championnats des Vosges de relais dans le cadre de la coupe des Vosges-Crédit Mutuel.

David Jeangeorges.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *