Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – La première « Nuit debout » en images

image_pdfimage_print

20

La toute première Nuit debout a pris ses quartiers place des Vosges à Epinal. Le mouvement de manifestations qui a débuté le 31 mars dernier s’est donné rendez-vous à 18 heures ce jeudi 21 avril 2016 pour un débat collectif.

Un coin biblio a été mis en place ainsi qu’un espace d’échange de plantes et de graines. Dès 21 heures 00, le groupe visionnera le film de Yannis Youlountas « Je lutte donc je suis ».

C. K.-N.

Photographies : Claude Noël.




7 réactions sur “Epinal – La première « Nuit debout » en images

  1. David

    On refait le monde, on brasse du vent à Epinal, je sens le souffle à 25km de là.

    Frottez vous au monde du chef d’entreprise et on verra s’il vous reste du jus le soir pour faire la nuit debout.

    répondre
    1. froissard

      la situation de crise politique,économique et morale que nous vivons appelle un nouveau monde. Il reste à construire . nous voulons faire de la politique autrement, en redonnant la parole et sa place au peuple . Actuellement c’est le MEDEF et les grandes banques qui préparent les lois, en tenant la main aux ministres pour qu’ils n’oublient pas leur signature . Nous voulons un monde plus humain et fraternel, que celui de la jungle de l’argent roi qui écrase nos vies.

      répondre
  2. étonné

    A voir les affiches et les orateurs , amalgame de contestataires professionnels et de doux rêveurs , ceux qui bossent dorment la nuit et n’ont pas le temps de trainer en ville.

    répondre
  3. RICHARD

    Parce que nous ne sommes pas en démocratie, que tous* les hommes politiques sont des menteurs et des usurpateurs aux services de la seule « caste du pouvoir ».
    La démocratie n’est-elle pas le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ?
    Ce sont les hommes politiques qui gouvernent ce n’est pas nous, oui mais ils nous représentent nous avons voté pour eux…

    Notre démocratie n’en n’est pas une, puisque nous votons pour des hommes « politiques  » en effet, l’homme politique n’est plus un homme. Pour devenir homme « politique » d’envergure nationale (présidentiable avec accès aux médias) il doit renier son humanité, lui et son égo doivent jouer au jeu du pouvoir-politique, celui-là même qui pervertit toute humanité. L’homme bon n’a que faire du pouvoir.

    Il faut donc refonder notre démocratie, ne votons plus pour des hommes mais UNIQUEMENT pour des programmes créés par de simples citoyens, nous sommes tous assez intelligents et éduqués pour choisir parmi de vrais programmes.
    Le programme qui recevra le plus de voix sera appliqué par des fonctionnaires.
    L’application du programme se fera à la lettre, les fonctionnaires seront pénalement responsables de la bonne application du programme.
    Si le programme a besoin d’être modifié c’est par referendum (tous les citoyens votent) qu’il le sera.
    NE VOTONS PLUS, EN VOTANT NOUS CAUTIONNONS LE SYSTEME POLITIQUE qui est constitutionnellement anti-démocratique, en effet se sont les politiques eux même qui ont fait la constitution, ils ont fait eux même ce texte qui est censé limiter leur pouvoir …..

    Renversons le système, au prochaine présidentielle je ne voterai pas, je n’attends rien de ce système qui bafoue nos droits, notre citoyenneté notre humanité.
    Ceci n’est pas une utopie, c’est possible.
    Puisque le système veille sur nos jours veillons la nuit !

    répondre
  4. David

    La France, quoiqu’on en dise est une vraie démocratie. Chacun est libre de voter et on accepte les règles.

    Je suis d’accord sur le fait que le monde politique est parfois déconnecté du peuple. Le moyen simple de faire participer davantage le peuple est de recourir au référendum sur les questions cruciales. Mais ça je ne crois pas que ce soit une revendication de Nuit Debout.

    Je suis d’accord sur le fait que les politiques se gardent des petites places au chaud dans toutes sortes de mandats, d’institut, de commissions… Il faudra un jour qu’ils réagissent sous peine d’une révolution. Mais ça je ne crois pas que ce soit une revendication de Nuit Debout.

    La seule chose que revendiquée par Nuit Debout, c’est l’abandon de la loi El Komhri. Le texte de base était bon pour l’emploi, le texte actuel peut aller aux oubliettes direct alors oui je suis d’accord sur ce point.

    Le véritable cancer de la France, ce sont ces syndicats d’un autre temps qui empêchent d’avancer, de réformer. Ils ont couté des milliers d’emplois et ce n’est pas fini. Je parle de l’UNEF, FO et la CGT.

    Je suis gérant de sociétés et j’aime donner de l’emploi, je déteste licencier. Je prends des risques financiers, je ne m’en mets pas plein les fouilles, je travaille 6 jours sur 7. Je fais des insomnies.

    Je n’embauche plus à cause des Prud’Hommes qui nous tombent dessus dés qu’on licencie, des charges sur les salaires et la non reconnaissance de certains salariés qui crachent dans la soupe.
    N’oubliez pas que ce sont les charges qui pèsent sur l’entreprise qui paient notamment les allocations familiales.

    Si on ne change rien, tant pis pour l’emploi.

    répondre
  5. RICHARD

    La démocratie c’est Athènes, 200 citoyens choisis au hazard pour gouverner, mais depuis la révolution française le mot « démocratie » est « trusté » par notre système, celui de la démocratie représentative, alors certes je conçois que l’on puisse penser que l’on est en démocratie…..et pourtant depuis la révolution c’est toujours les mêmes 200 familles qui gouvernent la France et ce dans leur intérêt.

    répondre
  6. Sengalli

    Ni pour le gouvernement en place, ni pour les financiers et les dirigeants qui s’en mettent plein les fouilles, mais franchement pas envie non plus de soutenir un mouvement de gens qui ne bossent surtout pas et qui profitent uniquement des aides sociales. Y’a du chômage oui, mais il y a aussi bcp de monde qui profite…combien de temps cela va t’il durer avant que notre système ne s’écroule ? La loi El Komhri n’est sûrement pas une solution…mettre fin à un abus de social mettrait déjà un pied au cul à certains pour qu’ils se bougent

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *