Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Remiremont – Une auto-école est partie aux enchères

image_pdfimage_print

WP_20160414_14_00_23_Pro

Il n’y a pas que les petits commerces pour connaître le triste sort de la disparition. A Remiremont, l’auto-école du Tertre a ainsi été placée en liquidation judiciaire simplifiée le 23 février 2016. Les temps sont durs pour tout le monde.

WP_20160414_14_04_03_ProUne petite affichée placée sur la porte d’entrée a prévenu les élèves : « Suite à une décision de justice, l’auto-école ferme ses portes. Vos dossiers vous seront envoyé sou remis en mains propres. Merci de votre compréhension ».

Ce jeudi 14 avril 2016, l’auto-école tournait sa dernière page avec la vente aux enchères de l’ensemble du matériel du bureau et de la salle de projection. Comme l’a rappelé Alain Gilles, huissier de justice, lors de la présentation de la vente, l’affaire était gérée par Cédric Lambert qui l’avait reprise depuis septembre 2014.

Au total, une trentaine de lots sont partis en moins d’une heure. Il faut dire que la plupart des enchères ne sont pas allées au delà de la mise de départ. Un garagiste est reparti avec un bureau, un meuble et sa bibliothèque, une armoire haute et un fauteuil de direction pour moins de 100 euros.

Finalement, l’ensemble de la vente n’a pas dépassé quelques centaines d’euros pour le bonheur de la dizaine d’amateurs du jour. Ainsi va le monde des affaires dans un département où les liquidations se succèdent à vitesse grand V.

Dans la foulée, l’huissier et son personnel mettaient d’ailleurs le cap sur Plombières-les-Bains. Pour y vendre aux enchères le matériel du fournil et du magasin de la boulangerie Charlotte. Jusque fort tard dans la soirée.

WP_20160414_14_09_43_Pro

 




5 réactions sur “Remiremont – Une auto-école est partie aux enchères

  1. marco

    JE PENSE QUE BON NOMBRES DE PETITS COMMERCES sont malheureusement guillotinés , on les saigne à vif , sans se préoccuper de leur devenir, leur soutien on les laisse crever .
    Les ventes aux enchères sont purement et simplement une braderie , et en plus les gens sans scrupule saccagent les lieux après le passage de ces insensibles,car vendre au rabais ce n’est pas soutenir les gens qui ont déjà bien du soucis perso administratif et bancaire.Le monde politique pleure le petit commerce mais que font ils pour les aider et les soutenir ? rien ; alors arrêter de pleurer sur la fermeture de ses commerces ce n’est que pure argument politique la réalité est tout autre .,

    répondre
  2. marco

    100 euros bravo pour les affaires mais de l’autre coté de ce commerce il y a une famille, une souffrance, et pour certains un grand sos car ils se retrouvent sans rien ni aide formation ni un soutien financier pour se reconstruire on les laisse crever pourtant ils ont payé beaucoup de charges on savait les trouver pour des pubs et au final adieu je te laisse crever , merci

    répondre
  3. marie

    décision de justice en ce moment c’est une hécatombe,messieurs les journalistes , allez vous renseigner combien de commerces ont fermé en 5 ans dans nos vallées jusque Remiremont . Mettez nous le nombre exact de fermetures que les gens se fassent une idée c’est catastrophique et le pire ces commerces ne se vendent plus ou tiennent 2 ans maxi prenez vous objectifs et allez photografier toutes ces vitrines à vendre .

    répondre
  4. ced88

    Je rejoins marco sur ces commentaires puisque je suis l’ancien gérant de cette auto-école fraichement liquidée et tenais fais part de cette discution, effectivement nous vivons dans une socièté destructrice de travail mais aussi de famille. Je peux confirmer que depuis la liquidation, la seule chose qui préoccupe les banques, c’est de vous saigner davantage sans pitié, sans ménagement et sans compassion d’une façon mafieuse!!!Notre gouvernement prennent des mesures sans étudier les conséquences de celle-ci. les nouvelles mesures MACRON sont implacables pour les petites structures comme celle-ci, il y a des volontés manifestes de nuire les petites structures et comme vous le dites ils pleurent les petits commerces mais la réalité est effectivement tout autre…. une réalité de détruire au contraire!! Par coup de matraquages médiatiques, les auto-écoles sont montrées du doigt avec des permis trop chers, malheureusement ce sont pas les auto-écoles qui sont chers mais toutes ces taxes, ces normes, les charges et ce qui reste à la fin est d’un ridicule!!!! malgré de bons retour de ma clientèle, de mon côté je prenais plaisir de laisser un caractère plus familiale à l’auto-école mais face à des mesures qui jour à jour vous saignent littéralement et bien sur les banques qui ne vous font aucun cadeau puisqu’ils ont le plaisir de s’enrichir sur le dos de ces liquidations ou autres!! Après ce n’est pas la fin du monde mais une grosse déception!! (maintenant place à la recherche d’un nouveau emploi; tout aide sera la bienvenue d’ailleurs!! merci) Après je comprends également ces gens à qui le permis coûte cher et vont chercher d’autres alternatives moins coûteuses pour l’obtenir (les temps deviennent de plus en plus durs pour tout le monde) mais c’est de cette manière que tous les petits commerces de proximité disparaissent.

    répondre
  5. GEORGES

    on pense aux commerces au moment des élections belles paroles beaucoup de bla bla mais en fait personne ne bouge , ils vont sur les marchés pour faire bien mais en fait ils n’en ont rien à faire

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *