Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Rupt-sur-Moselle – 100 % de réussite Une finale rupéenne, Tom vs Mehmet...

image_pdfimage_print

montage presse

Ce week-end de Pâques fut bien éprouvant pour le Dojo Yamabushi Kyokushin. En effet, c’est avec des souvenirs plein la tête, mais aussi dans les valises que les compétiteurs ruppéens reviennent de Lyon. Un Open de France réunissant plus de 200 compétiteurs venus de 11 pays qui  se sont affrontés sur plusieurs catégories. Le Dojo avait engagé deux jeunes combattants, catégories 17 ans en plus de 70 kg, qui réunissait 8 compétiteurs.

C’est Mehmet Yildirim qui a ouvert les festivités, il a affronté trois combattants pour pouvoir se hisser sur la seconde marche du podium. 

Mehmet est Ruppéen et a commencé à pratiquer le kyokushin depuis qu’il a 14 ans dans le dojo du village. Combatif et assidu, Mehmet s’est entraîné durement durant plusieurs mois car il savait et connaissait les difficultés et le niveau minimum pour aller décrocher le titre.

Ensuite arrive Tom Pierron qui lui a affronté un Roumain qui n’avait pas fait le déplacement pour la forme ! Les premiers coups fut rudes mais Tom avec son esprit de guerrier a repris l’ascendant sur son adversaire.

Tom est de Le Syndicat et s’entraîne depuis seulement 3 ans dans notre dojo. Tout comme son copain et le temps d’une finale son adversaire, Tom s’est entraîné plusieurs mois pour réussir sa première compétition officielle avec cette superbe première place.

Les combattants heureux, les parents joyeux, les accompagnateurs et  « sparring partenaire » du dojo super fier et bien sûr, une grande satisfaction pour les coach Eric Riefensthal et Gérald Grandclaude qui ne leur ont pas laissé beaucoup de répit ni de plaisir !

Bien sûr, les Sempai instructeurs du dojo, Eric Frechin et Gérald Grandclaude, qui officiaient en tant que juges nationaux, se félicitent d’un tel résultat, une finale ruppéenne pour une première compétition ados, c’est un signe que le club est sur la voie tel que Mas Oyama l’a pensé.  » Mais ce n’est qu’une étape et il reste beaucoup de travail à améliorer, nous rentrons au dojo corriger et améliorer cela » lance Gérald.

C’est toute la « famille » du Yamabushi kyokushin qui félicite ces deux jeunes guerriers qui progressent également grâce à l’ensemble des élèves, c’est une victoire pour le dojo qui n’a que huit ans d’existence.

Le dojo est affilié à France Kyokushin sous l’égide de Shihan Jacques Legrée, 7 dan (Japon IKO  et France), pour toutes questions, n’hésitez pas à venir lesvoir aux heures d’ouverture, les lundi et jeudi soir de 18:45 à 20:30, ou sur notre site internet en cliquant sur http://kyokushin.rupt.pagesperso-orange.fr/.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *