Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Nouvel examen du code de la route

image_pdfimage_print

1 000 questions, contre 700 auparavant, pour former des conducteurs plus vigilants, et assurer plus de sécurité sur les routes.

Le nouvel examen du code de la route, qui est entré en vigueur le 2 mai 2016, contient plus de questions, pour former des conducteurs plus vigilants, et assurer plus de sécurité sur les routes.

– pour la première fois depuis 1998, l’examen du code de la route est modernisé, avec 1 000 nouvelles questions qui se poseront sous forme d’images, de séquences vidéos qui illustreront la situation afin d’en faciliter la compréhension.
– les termes abordés seront élargis : une plus grande place sera dédiée au comportement du jeune conducteur lors d’accidents sans que cela ne dispense d’une formation de secourisme,
– une approche éco-citoyenne est intégrée au code de la route, en interrogeant le candidat par exemple sur la possibilité de lever le pied de l’accélérateur à l’approche d’un feu pour réduire sa consommation,
– les futurs conducteurs seront sensibilisés aux nouvelles technologies telles que l’e-call (appel d’urgence) ou le fonctionnement d’une boîte automatique.

Le temps d’attente pour passer ou repasser son code sera plus court : l’examen sera délégué à des opérateurs privés agréés, et il n’y aura plus de quotas de places pour passer le code.

A partir du 1er juillet 2016, le permis de conduire sera encore plus accessible pour les jeunes, grâce à l’extension et à l’amélioration du dispositif du « permis à 1 euro par jour ». Ce dispositif, dont 860 000 jeunes ont bénéficié depuis 2005, propose aux candidats un prêt à taux zéro qu’ils rembourseront à raison de 1 euro par jour pendant 40 mois.
En le recentrant sur les candidats les plus modestes et en l’ouvrant aux candidats qui reprennent une formation après avoir connu un premier échec lors de l’examen du permis de conduire, le dispositif sera étendu. Par ailleurs, ceux qui ont déjà souscrit un tel prêt pourront, en cas d’échec, bénéficier d’un prêt « complémentaire » de 300 euros afin de pouvoir se représenter à l’épreuve.

Les candidats à l’épreuve du permis de conduire peuvent consulter leur résultat sur internet depuis le 19 janvier 2015.

13083105_1553490248280251_8440118814665480623_n




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *