Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Est solidarité aux réfugiés : « on compte plus de 10 000 morts depuis janvier 2014 »

image_pdfimage_print

davCe lundi, pour la journée mondiale du réfugié, l’association Est Solidarité aux Étrangers était installée place Foch à Epinal. C’est la dixième fois dans les Vosges que l’association organisait cet évènement. Pour l’occasion, des étudiants de l’école d’art d’Epinal ont pu créer des oeuvres autour de l’exile et des réfugiés. 

P1150945Pour organiser cette 10ème journée mondiale du Réfugié, Est Solidarité aux Étrangers a plusieurs partenariats comme la fondation Emmaüs Aix-en-Provence, Vosges, et Meurthe-et-Moselle ainsi qu’Amnesty International.

« Le but c’est de sensibiliser les Spinaliens à la cause des réfugiés. La France était une terre d’asile pendant très longtemps, aujourd’hui on recule et la France a perdu son statut de première terre d’asile en Europe. Les réfugiés ce sont des personnes qui fuient parce qu’ils sont en danger de mort. Le système d’accueil des demandeurs d’asile en France est grandement défaillant » témoigne Samir Brihmat, le président de l’association Est Solidarité aux Etrangers.

Cette année des étudiants de l’école d’art d’Epinal sont venus faire des dessins à la bombe de peinture autour des réfugiés.

Aujourd’hui, ils sont près de 20 millions de réfugiés dans le monde dont 86% d’entre eux ont été déplacés dans les pays pauvres. « De janvier à juin 2016, près de 2510 réfugiés sont morts en mer et on compte plus de 10 000 morts depuis janvier 2014. » atteste Samir Brihmat. Selon lui, la France s’est engagée à réinstaller 11 000 réfugiés depuis 2013, dont environ 2000 sont arrivés à ce jour sur le sol français.

Depuis 10 ans, la France accueille environ 200 000 personnes par an.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *